Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Histoire France. Anecdotes historiques, faits divers : articles anciens, brèves anciennes, chroniques d'autrefois - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites
Anecdotes insolites
Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques
Anecdotes insolites
 
Un petit livre fort rare, publié en 1628 à Paris, chez Chappelet, pour le collège des Jésuites de La Flèche, est intitulé Bienséance de la conversation entre les hommes. La rédaction en est amusante par ses tournures de phrases et le charme de ses expressions.
Publié le vendredi 12 janvier 2018, par LA RÉDACTION
 
 
La planète Mars est en feu ! s’enflamme en 1894 le linguiste Edouard Bonnaffé (1825-1903) dans un article paru au sein du Figaro : le 28 juillet de cette année-là, l’astronome Stéphane Javelle (...)
 
Au début du XXe siècle, la Ville de Paris, inquiète d’assister, impuissante, à la prolifération des rats dans la capitale, s’adresse aux spécialistes du poison pour combattre des rongeurs notoirement (...)
 
Neuf ans jour pour jour avant l’assassinat de Louis XVI, l’académicien et ancien ministre Malesherbes (1774-1776) consigne dans ses notes un fait qui rétrospectivement nous apparaît comme des plus (...)
 
S’il est certain que le plus grand amuseur de cour, au XVIIe siècle, fut Molière, et que la plus divertissante de ses comédies est Le Bourgeois gentilhomme, qu’on a appelée une turquerie, les manuels (...)
 
Le cheval de Napoléon ne peut à la fin de ses jours trouver un peu de litière ! apprend-on en 1829, cependant que l’animal, qui porta l’empereur le jour de la célèbre bataille de Waterloo, cherche (...)
 
C’est en 1897, dans une société ne comptant alors qu’un nombre restreint d’abonnés au téléphone, que le gouvernement enjoint les usagers de ne plus désigner les correspondants avec lesquels ils souhaitent (...)
 
A la mort du grand Corneille, survenue dans la nuit de 30 septembre au 1er octobre 1684, le duc du Maine, alors âgé de quatorze ans environ, eut tout-à-coup le caprice de vouloir faire partie des (...)
 
Bien qu’à la fin du XVIIIe siècle la circulation des voitures dût être, même relativement, beaucoup moindre qu’aujourd’hui dans les rues de la capitale, un certain nombre d’accidents s’y produisaient, (...)
 
Ce n’est pas en France qu’une découverte comme celle des ballons pouvait passer sans être travestie et sans offrir quelque côté comique pour l’amusement général des badauds. On trouve ainsi un grand (...)
 
Comment le célèbre Alexandre Dumas endosse durant six mois le rôle de cuisinier du vaudevilliste Armand Montjoye accusant un penchant certain pour l’absinthe et venu chercher à la Varenne-Saint-Maur (...)
 
On s’est beaucoup occupé, depuis quelque temps, de l’élevage des enfants en famille et de l’allaitement par la mère. On a fait valoir toutes sortes d’excellentes raisons, et l’on a démontré, de façon (...)
 
Autrefois, aux fêtes de la cour, on appelait entremets des décorations qu’on faisait rouler dans la salle du festin, et qui représentaient des villes, des châteaux et des jardins, avec des fontaines (...)
 
En 1812, Lamartine a vingt-deux ans il est beau comme un jeune dieu ; son front rayonne encore du reflet de ses amours napolitaines. Il vit auprès de ses parents à Milly. « Chasses, chevaux, chiens, (...)
 
En 1892, la Revue encyclopédique attire l’attention de ses lecteurs sur les travaux du docteur Baraduc, qui vient d’adresser à l’Académie des sciences une communication au sujet d’un appareil à même de (...)
 
Il est quelques amusantes inadvertances, suggestives ou simplement exhilarantes, commises par des écrivains célèbres : tous y ont passé, même les écrivains les plus connus et les plus réputés pour leur (...)
 
L’histoire des premiers chemins de fer commence avec un Limousin, l’ingénieur Paulin Talabot, qui outre le fait d’être l’un des créateurs en 1864 de la Société Générale, fut également fondateur en 1857 (...)
 
Chroniqueur pétillant de Ma revue hebdomadaire illustrée au début du XXe siècle, Jules Hoche partage avec ses lecteurs une singulière découverte : celle d’un inventeur à l’imagination débordante qui, (...)
 
L’expérience permet de formuler cette loi : la supériorité relative des espèces animales s’établit selon le plus ou moins de résistance de chacune d’elles aux auditions de phonographe. Corollairement, les (...)
 
En pleine Révolution, éprise à l’âge de treize ans de patriotisme ardent, Anne Quatre-Sous s’habille en homme et se porte volontaire aux bataillons de son Isère natale avant qu’une blessure entraînant (...)
 
L’année 1800 est-elle la dernière année du dernier siècle (le dix-huitième), ou la première du siècle actuel (le dix-neuvième) ? Cette question a été résolue par notre célèbre astronome Arago, dans une de (...)
 
Henri III ne pouvait demeurer seul dans une chambre où il y avait un chat. Le duc d’Epernon s’évanouissait à la vue d’un levraut. Le maréchal d’Albret se trouvait mal dans un repas où l’on servait un (...)
 
Un jugement du Tribunal d’appel de la police correctionnelle en date de 1794 nous apprend qu’ivres sans doute, les dénommés Lemaire et Ducand aperçoivent au sortir d’un cabaret, l’arbre de la Liberté (...)
 
Au début du XXe siècle, le journal Le Ballon Rond aborde les questions d’argent dans le football, de rigueur de l’entraînement, d’esprit d’équipe et de camaraderie dans ce sport, et de respect de (...)
 
Dès sa première apparition en 1905 dans le journal Je sais tout, Arsène Lupin est célèbre. Héritier des héros de Dumas, il est néanmoins formidablement à la mode. Et très vite, le gentleman cambrioleur (...)
 
C’était en 1917 : la plume de Maurice Leblanc expédiait son gentleman-cambrioleur en Bretagne pour une histoire aussi terrifiante qu’ironique, L’Île aux trente cercueils. Une enquête pour laquelle (...)
 
Critique littéraire à L’Écho de Paris, Gérard Bauër, qui plus tard deviendra éditorialiste au Figaro, membre de l’Académie Goncourt et président honoraire de la Société des gens de lettres, s’intéresse en (...)
 
En 1925, Charles Vogel, chroniqueur au Petit Journal illustré, entreprend de faire toute la lumière sur la chanson populaire « Au clair de la lune », et se range à l’opinion de ceux qui, luttant contre (...)
 
Je me suis aperçu que j’avais passé les Pyrénées lorsque je suis entré dans les auberges. Quelles bonnes, quelles excellentes auberges ! On y est aussi bien et mieux que chez soi. Quelle différence (...)
 
Quels sont les devoirs — le mot s’entendant ici, en dehors des prescriptions imposées par la préfecture — qui incombent aux conducteurs d’automobiles ? Et quels sont leurs droits ? En 1898, cependant (...)
 
En 1925, Claude Gevel, du Petit Parisien, anticipant la pénurie de carburant qui affectera selon lui le monde de 1975, décrit l’automotive en laquelle il voit la solution non dénuée d’humour qu’aura (...)
 
Au XIXe siècle, le journal Le Semeur attire l’attention des citoyens sur des hommes dont l’action vise essentiellement à « tracasser » les gouvernements, quitte à adopter une opinion quelque peu (...)
 
Voici un siècle, cependant que la cuisine chinoise commençait de s’inviter dans la capitale, Francis Durand, sous son pseudonyme d’écrivain de Francis de Miomandre — prix Goncourt 1908 pour son roman (...)
 
A la fin du XIXe siècle, Henry Bauer, fils naturel de Dumas père, croque en quelques lignes caustiques ceux qu’il désigne par l’appellation d’aventuriers de la capitale, « ingénieux, hardis, fertiles (...)
 
Les soldats de la Première Guerre mondiale s’adonnaient, lors des attentes dans les tranchées, à la création artistique manuelle, donnant naissance à ce que l’on appela l’artisanat de tranchée ou l’art (...)
 
La saison des bains recommencée, on organisait, sur la Seine, au début du XXe siècle, les établissements de bains, et l’on parlait, dans les familles, de la station balnéaire que l’on choisirait pour (...)
 
On trouve de toute chose dans les romans de Balzac. Comme son compatriote Rabelais, il sait tout, parle de tout, nous instruit sur tout. Il est sans doute le premier en France qui ait cité dans (...)
 
Présentant beaucoup d’analogies avec le pharaon et le lansquenet, le terrible jeu de Bassette, qui fit tant de victimes en France, fut l’invention de l’Italien Bassetti, et introduit vers 1674 à la (...)
 
On sait qu’autrefois la France était divisée en une foule de provinces et de juridictions régies par des coutumes différentes. Ces coutumes contenaient parfois des dispositions fort étranges. Par (...)
 
Les religieux de Souvigny, avant la révolution de 1789, possédaient une fort belle Bible écrite pendant le XIIe siècle, et que l’on conserve actuellement dans la bibliothèque de Moulins. Le (...)
 
A la fin du XIXe siècle, l’imposant engouement pour la bicyclette suscite sur le ton ironique et provocateur chez Jospeh Montet, qui avait assisté aux premiers tours de roues du vélocipède en bois, (...)
 
En 1897, et à l’occasion de la récente décision ministérielle de doter les télégraphistes parisiens de bicyclettes afin d’assurer une meilleure distribution des dépêches, Paul Vibert plaide en faveur (...)
 
En 1907, l’académicien Émile Faguet s’interroge sur les recommandations d’un journal médical nous donnant une panacée ; non pas tout à fait une panacée, mais un régime hygiénique universel, ce qui, (...)
 
En 1906, Monsieur Bienvenue, ingénieur en chef du Métropolitain, accorde une interview à un journaliste de l’Intransigeant, et aborde la question de la construction de stations de Métro pour (...)
 
En décidant d’employer de l’or inutile aux moines au soulagement des pauvres, le roi Clovis II s’attira les foudres de religieux n’hésitant pas à le qualifier d’ignoble, avant de se raviser moyennant (...)
 
Le général La Fayette avait rapporté en France, au retour de son voyage aux Etats-Unis, une boîte ronde formée de plusieurs pièces de bois, précieuses par les souvenirs qu’elles (...)
 
En 2007, les éditions Fayard publiaient Clisson et Eugénie, roman que fit paraître pour la première fois en 1929 l’historien polonais Simon Askenazy, composé à 25 ans par le futur empereur et narrant (...)
 
Suite à la décision prise par les boulangers d’Auch de cesser de donner des gâteaux de rois à leurs clients, la municipalité s’émut de cette coalition et les condamna sévèrement, le texte de cette (...)
 
Cette qualification rappelait le triste souvenir d’un échec éprouvé par les Bourguignons dans les guerres du XVe siècle. On sait qu’à cette époque les Bourguignons étaient séparés d’intérêt avec le reste (...)
 
La question du bras droit ou du bras gauche divise et déchire tout ce grand pays qu’on appelle « le Monde », ironise l’Académicien Emile Faguet au début du XXe siècle. Doit-on, conduisant du salon à la (...)
 
Observant qu’il n’est pas un Parisien à l’oreille sensible, délicate et si peu que ce soit musicale, qui n’ait été désagréablement frappé, violemment heurté, qui n’ait même souffert de l’horrible cacophonie (...)
 
L’article XXV de l’ordonnance de 1560 (1854, p. 542) défendit aux habitants des villes, bourgs et villages, sous peine d’amende et de prison, d’aller boire ou manger dans les cabarets. Le commentateur (...)
 
« Depuis que le suffrage universel préside aux destinées de la France, il n’est pas d’exemple d’une seule période électorale qui n’ait eu ses candidats fantaisistes », affirme en 1924 Le Petit Journal, (...)
 
Qui se douterait que le mortier, dont l’usage est attesté en 1634 au cours du siège de la citadelle de La Mothe (Haute-Marne) et qui consiste en une bouche à feu fort courte pour lancer des bombes, (...)
 
Les archives de la Mairie d’Annecy possèdent une pièce curieuse qui montre que l’administration du district de la ville avait pris, le 13 avril 1794, un arrêté en vue d’établir un carême. Il serait (...)
 
Publiés pour la première fois en 1834, les Souvenirs de madame de Créquy, en grande partie rédigés par Maurice Cousin, comte de Courchamps, à partir de quelques éléments manuscrits laissés par cette (...)
 
« Ne souriez pas : il n’est pas indifférent de savoir se coiffer, si l’on veut éviter les pires calamités. Le mauvais port du chapeau entraîne, tout simplement, la cyphose, la scoliose, et autres (...)
 
Tais-toi, petit babillard, disait le Cygne au Chardonneret ; tu me provoques à chanter, et tu sais que pour la suave mélodie de ma voix je n’ai jamais eu de rival chez les oiseaux ! Le Chardonneret (...)
 
Singulières furent les armoiries de Charles VI, qui fit du cerf ailé ou « cerf volant » son emblème de prédilection, non pas d’après l’histoire du cerf trouvé dans la forêt de Senlis qui a tout l’air (...)
 
Quelques semaines après la mort de Louis XVI et cependant que des journaux relaient certaines voix révoquant en doute la sérénité intrépide du roi sur l’échafaud, le bourreau Charles-Henri Sanson qui (...)
 
Aron est un petit bourg situé sur la rivière du même nom, à une lieue de la ville de Mayenne. La seigneurie de cette paroisse appartenait, avant le XVe siècle, à une famille Le Voyer qu’on trouve aussi (...)
 
Parmi les peines les plus curieuses, usitées au Moyen Age, en France, en Allemagne et dans le nord de l’Europe, celle de la pierre au cou était encore souvent appliquée dans le XVIIe siècle. La (...)
 
La Chemise d’ivrogne Voici deux modes de châtiments très singuliers du vieux temps. Notre gravure est la meilleure explication que l’on puisse donner du premier, appelé la Chemise d’ivrogne. Un (...)
 
Quelle était la couleur de la chevelure de Jeanne d’Arc ? La Pucelle d’Orléans ayant affirmé elle-même, lors de son procès, ne s’être jamais fait peindre, partisans du brun et du blond s’affrontent depuis (...)
 
Du chien nommé Laqueue se faufilant en toute impunité parmi la foule de citoyens affamés patientant parfois des heures durant pour obtenir viande et pain en cette période de disette, à celui qui (...)
 
Guillaume-François Rouelle, mort au mois d’août 1770, peut être considéré comme l’un des fondateurs de la chimie en France. Il était apothicaire et démonstrateur en chimie au Jardin-du-Roi. Il écrivait (...)
 
Le chronogramme est une inscription, soit en prose soit en vers, dont les lettres numérales du chiffre romain forment la date ou l’année d’un événement. Il fut un temps où les chronogrammes étaient (...)
 
Appelé vers numéral avant 1574, le chronogramme, ou chronographe, est une suite de plusieurs mots qui présentent un sens, et qui sont tellement choisis, que toutes les lettres numérales qui s’y (...)
 
En 1909, cependant que les rues de la capitale sont sillonnées par toutes sortes de véhicules et que le métropolitain ne suffit plus à contenir une circulation déjà considérée comme envahissante, un (...)
 
Quelques semaines après l’avènement du premier feu de signalisation le 5 mai 1923, au croisement des boulevards Saint-Denis et Sébastopol à Paris, le journaliste Jacques Chabannes nous explique (...)
 
La clef de saint Hubert était conservée dans un couvent des Ardennes, consacré à l’ordre des bénédictins, non loin de Liège. Cette clef, rougie à blanc, servait à scarifier profondément les blessures de (...)
 
Le différend opposant vers le milieu du XVIIe siècle l’écrivain Savinien Cyrano de Bergerac à l’empereur du burlesque Charles Coypeau dit Dassoucy, fut notamment égayé par le « combat » contre un singe (...)
 
C’est en 1838 que paraît la quatrième édition d’un opuscule rédigé par un ancien magistrat et intitulé Comme quoi Napoléon n’a jamais existé, entreprenant de démontrer que Napoléon n’est qu’un personnage (...)
 
L’histoire d’Henri IV semble ne devoir jamais finir. Inépuisablement riche en actions d’éclat, actes d’héroïsme, traits d’inlassable générosité, saillies spirituelles et charmantes, sans compter grand (...)
 
Afin d’inciter les Français à ne plus bouder la pomme de terre, le savant Parmentier, qui en connaissait les immenses qualités et désespérait de voir notre pays l’adopter, eut au XVIIIe siècle une idée (...)
 
Au début du XVIIe siècle, un jeune hermaphrodite ayant choisi le sexe masculin qui dominait en lui, fut convaincu d’avoir usé de l’autre sexe. Par arrêt du parlement de Paris, de 1603, il fut condamné (...)
 
Oui ou non, le vélocipède a-t-il le droit de circuler sur la voie publique ? Oui, semble répondre le bon sens. Non, répondit le tribunal de police de Paris le 3 avril 1869 à l’issue d’un procès initié (...)
 
Il est question de modifier notre « Code de la route », nous apprend Le Figaro du 25 décembre 1912, ajoutant que ce projet ne va pas sans soulever de véhémentes protestations, comme tous les projets (...)
 
L’illustre Leibniz, dont la vaste intelligence embrassa toutes les connaissances humaines, adressa à Louis XIV, vers 1670, au moment où ce prince armait en silence contre la Hollande, un mémoire (...)
 
Au début du XXe siècle, médecins et savants, grands amoureux de statistique, ne négligent aucune occasion de tout ramener dans l’existence, à quelques chiffres, et exposent régulièrement dans les (...)
 
Etait-ce « pendant l’horreur de la plus sombre nuit », ou par un beau soleil, au centre d’une épaisse forêt ou bien en rase campagne ? On ne saurait le dire, mais ce que d’anciennes chroniques nous (...)
 
Sans être aussi nombreuses que les coquilles de noix ou les coquilles de mer, les coquilles d’imprimerie, fautes typographiques, abondent et plusieurs sont fort curieuses, ainsi que les erreurs de (...)
 
Il paraît qu’en Bretagne on croit que cela porte bonheur d’entendre chanter les coucous. Deux frères travaillaient dans un champ. Un coucou chante ; l’un des deux frères dit à l’autre : — Je l’ai (...)
 
Les jeunes générations actuelles ne connaissent sous le nom de coucous que les horloges jadis fabriquées dans la Forêt Noire. Mais se souvient-on que cette appellation désignait jadis les cabriolets (...)
 
Dans son cinquième livre, Sauval expose la manière de recevoir, parmi les voleurs, sous Louis XIII, un maître coupeur de bourses. Pour devenir maître coupeur de bourse, il faut, entre autres choses, (...)
 
Dans leur haine contre le grand siècle et Louis XIV, les philosophes se faisaient arme de tout ce qui leur tombait sous la main. Ne croyant pouvoir accumuler assez de griefs contre le Roi Soleil, (...)
 
Condamnant notamment au carcan ou aux galères, une sévère ordonnance de Louis XIV, de l’année 1669, prohiba tout couteau pointu dans les provinces flamandes, motivée sur les accidents et meurtres (...)
 
Si le corps de Charlotte Corday, laquelle fut guillotinée le 17 juillet 1793 après qu’elle fut jugée par le Tribunal Révolutionnaire pour le meurtre de l’emblématique figure de la Terreur Jean-Paul (...)
 
Rappelant à celles et ceux qui verraient en lui un esprit chagrin prônant le retour à des valeurs tenant de l’ancienne monarchie, que la suprême politesse dans les rapports sociaux nous vient de la (...)
 
Le samedi 15 février 1710, au château de Fontainebleau, le roi Louis XIV fut réveillé à sept heures : c’était une heure plus tôt qu’à l’ordinaire. Quel événement grave nécessitait cette infraction aux (...)
 
Au début du XXe siècle, le musée archéologique de Laval demande à la Commission historique et archéologique de la Mayenne d’identifier un curieux objet de sa collection. Sans être exceptionnel, ce (...)
 
Un des plus beaux spécimens de réclame médicale est sans doute cet Avis au Lecteur rédigé par un médecin affirmant tenir à ne percevoir une rétribution qu’au résultat obtenu, à savoir la guérison du (...)
 
Plusieurs tours restent encore attachées au palais de Justice, situé sur l’emplacement du palais de la Cité qui fut, du Xe au XIVe siècle, le palais des rois de France. A l’une d’elles, Charles V, en (...)
 
Les paysans ou vilains, se récréaient souvent, et l’un de leurs principaux divertissements était la danse ; cependant les prédicateurs ne cessaient de tonner contre cet amusement en reprochant à ceux (...)
 
En 1847, le cas de deux enfants de cinq et sept ans ayant volontairement déclenché un incendie provoquant la destruction de plusieurs maisons et granges d’un village de la Somme, et entraîné la mort (...)
 
Le déplorant mais sachant la lutte perdue d’avance, le doyen honoraire de la Faculté des lettres de l’Université de Bordeaux nous explique au début du XXe siècle comment « l’attraction du Q » conduisit (...)
 
A la fin du XIXe siècle, tandis que la science se propose de protéger la société de futurs assassins en les neutralisant à titre préventif après avoir détecté leur prédisposition supposée à commettre un (...)
 
Le 31 décembre 1913, le Figaro nous livre l’hypothétique dialogue entre un pessimiste et un optimiste au sujet du passage d’une année à l’autre et des réjouissances auxquelles ce triste ou heureux (...)
 
Cependant que le pouvoir exécutif redoutait, au lendemain de la Commune de Paris (1871), une solidarité des assemblées départementales de nature à contester l’autorité gouvernementale, une loi est (...)
 
Pendant longtemps la phrénologie qui prétendait connaître le caractère des hommes d’après leur crâne fit fureur, avant de se faire damer le pion par la chiromancie qui, dans les lignes de la main, (...)
 
En 1894, le monde de la presse bruit d’une singulière rumeur : certains académiciens seraient sur le point de se mettre en grève et auraient formé, pour soutenir leurs droits, un Syndicat des (...)
 
Au milieu du XIXe siècle et pour un motif insignifiant, l’avocat maître Cazeneuve se battit en duel avec un honorable et très pacifique propriétaire des environs de Toulouse, tous deux n’ayant jamais (...)
 
Si les duels furent fréquents sous le Premier empire, il n’en est cependant guère qui soient dignes d’être rapportés, à l’exception d’un des plus curieux, qui avait commencé à Strasbourg, se termina en (...)
 
Riccioli rapporte qu’au moment de l’éclipse totale de 1415, on vit en Bohême, des oiseaux tomber morts de frayeur. La même chose est rapportée de l’éclipse de 1560, « les oiseaux, chose merveilleuse (...)
 
Le poulet Marengo, qui porte un si beau nom, appartient à l’histoire. Il est né dans le fracas de la mitraille, et le vent de la victoire a attisé les flammes qui le faisaient cuire... et c’est tout (...)
 
Depuis le treizième siècle, il existait à Paris de petites écoles soumises à la juridiction du chantre de la cathédrale, où les enfants de tous les habitants de la ville étaient admis moyennant une (...)
 
Ce ne fut pas seulement par les armes que Charlemagne combattit la barbarie ; elle était pour lui un adversaire constant et redoutable qu’il rencontrait partout aux frontières comme au sein même de (...)
 
Suivant Rollin, voici les principes les plus essentiels de l’instruction qu’une mère doit donner à sa fille sur l’économie : 1. Régler sa dépense sur ses revenus et sur son état, sans jamais se laisser (...)
 
En 1877, le célèbre écrivain Maxime Du Camp, dont l’histoire de la Commune publiée sous le titre des Convulsions de Paris lui vaudra d’être élu à l’Académie française en 1880, vante les mérites des (...)
 
S’il fut question, au lendemain de la Révolution française, d’élever place de la Bastille un monument commémoratif à la place de la vieille forteresse, c’est Napoléon qui opta en 1810 pour le projet d’y (...)
 
Au début du XXe siècle, le chroniqueur scientifique Emile Gautier évoque l’émerveillement que suscite le phonographe, appareil révolutionnaire, source d’amusement pour les enfants, et de joie pour les (...)
 
On a fait quelquefois à l’auteur de Sherlock Holmes, sir Arthur Conan Doyle, l’honneur de le considérer comme l’inventeur de ce genre du roman policier dans lequel il excella. Mais il prit lui-même le (...)
 
Au début du XXe siècle les journaux se font l’écho de la recrudescence d’ « endormeurs » sévissant dans les hôtels et les trains : observant et isolant avec soin leur future proie, ils la détroussent (...)
 
Le témoignage d’un inconnu affirmant en 1822 que Molière avait pu séjourner en Normandie dans un château nommé Ferrière et y laisser des documents écrits de sa propre main que renfermerait une malle (...)
 
En 1905, quelques mois avant l’adoption de la loi de séparation des Églises et de l’État, un jeune instituteur déclame, lors de la fête de l’enseignement laïque se déroulant à Évron (Mayenne), quelques (...)
 
S’il est un point auquel se rencontrent tous les écrivains qui ont étudié Chateaubriand, c’est certes au jugement de son caractère : égoïsme, altier, hautain, sécheresse de cœur, orgueil insupportable, (...)
 
Comment l’ascension sociale et la bonne fortune du célèbre Jacques Laffitte le dut peut-être au fait de s’être donné la peine, à 21 ans et tandis qu’il rendait visite au banquier suisse Perregaux, de (...)
 
En 1927, un peu plus d’un siècle après que Jean-Pierre et Jean-Frédéric Peugeot aient créé près d’Hérimoncourt une fonderie d’acier bientôt transformée en fabrique de scies, un chroniqueur de Peugeot-revue (...)
 
Figures emblématiques de l’escroquerie financière au début du XXe siècle, les alors célèbres mais aujourd’hui oubliés Mary Renaud et Boulaine durent leur succès à la façon de jouer habilement sur la (...)
 
En juillet 1906, Georges Courteline brosse dans les Annales politiques et littéraires un portrait caustique et enlevé de l’employé de ministère Van der Hogen, florissant à la direction des Dons et (...)
 
Pour resserrer son alliance avec l’Angleterre, Louis XII, après la mort d’Anne de Bretagne, épousa en troisièmes noces (9 octobre 1514) la princesse Marie, sœur de Henri VIII. Il avait alors (...)
 
En 1221, les écoliers de l’Université de Paris, forts de leurs privilèges, se livrent à de répréhensibles excès que le gouvernement de Philippe-Auguste a grand-peine à réprimer. Semant la terreur dans (...)
 
Le 21 janvier 1793, Louis XVI, âgé de 38 ans, est exécuté place de la Révolution, aujourd’hui place de la Concorde. Au moment même de la naissance du monarque, en 1754, plusieurs évêques avaient exprimé (...)
 
D’une subtilité de la langue française impliquant l’existence théorique de quatre sens pour une même expression, et qui, pour être tranchée, exige une analyse des plus (...)
 
Fin 1792, redoutant de voir quelques turbulents jeunes Normands déambuler dans les rues munis de falots de bois brisés ou de paille que l’on considère représenter un danger pour les maisons de la (...)
 
Tout le monde sait que Molière quitta Paris durant quelques années, de 1646 à 1658, et parcourut nos provinces méridionales avec une petite troupe composée d’acteurs de son choix. Ce serait à Pézenas, (...)
 
En 1906, l’académicien Emile Faguet raille l’indignation de certaines femmes de voir la société opérer une différence entre l’appellation « Mademoiselle » et l’appellation « Madame », soulignant cependant (...)
 
Écrivain spécialiste de la littérature et secrétaire de la rédaction du Journal des Débats, Antoine Albalat signe en 1907 dans l’hebdomadaire Ma revue un article relatif à l’admission des femmes à (...)
 
Près d’un siècle après la loi du 26 brumaire an IX (17 novembre 1800) disposant que « toute femme désirant s’habiller en homme doit se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l’autorisation », (...)
 
Le prince de Béarn, depuis Henri IV, n’avait pas encore douze ans lorsque Charles IX vint à Nérac, l’été 1565, pour y visiter la cour de Navarre. Les quinze jours qu’il y passa furent marqués par des (...)
 
Qu’est-ce que le flirt ? Ce mot, que l’anglomanie a importé chez nous, indique chez nos voisins d’outre-Manche ces fréquentations familières, ces libertés et menus suffrages que l’usage autorise là-bas (...)
 
Si la maison Rothschild parvint à asseoir sa fortune en exploitant la nouvelle de la défaite de Napoléon à Waterloo en juin 1815, il semble que plusieurs mois auparavant et s’il faut ajouter foi aux (...)
 
Selon une anecdote donnée pour authentique, on prête au célèbre et sanguinaire accusateur public Fouquier-Tinville, qui sous la Terreur « fournissait au tribunal révolutionnaire sa ration obligatoire (...)
 
On a souvent dit que les Français étaient ingouvernables, ce qui est l’assertion la plus fausse du monde, et l’histoire démontre tout entière ou à bien peu près qu’ils sont gouvernables par n’importe (...)
 
On sait de François Ier que les adversités ne firent que mieux découvrir sa grande âme, et que lorsqu’on lui parlait des dames qu’il introduisit à la cour, et lesquelles, avant son règne, vivaient en (...)
 
Faut-il, dans le Métropolitain, offrir sa place lorsque l’on est assis ? s’interroge un journaliste des Annales politiques et littéraires, abordant les différents cas de figure le plus souvent (...)
 
Du XVIIe siècle aux années 1910, la coutume voulait que les boulangers offrissent gratuitement une galette des Rois à leurs clients, non sans quelques velléités des artisans confectionnant alors ce (...)
 
Que met-on dans ces fameuses galettes ? s’interroge Henri Pellier en 1906, du mensuel Mon beau livre, qui se rend chez son pâtissier habituel afin de mener « une interview aussi pittoresque que (...)
 
Si Gargantua, grand héros populaire de France, est à ce point vivant dans la tradition que, même de nos jours, il prend dans les appellations populaires la place de géants anonymes ou moins connus, (...)
 
Suite à la décision prise par les boulangers d’Auch de cesser de donner des gâteaux de rois à leurs clients, la municipalité s’émut de cette coalition et les condamna sévèrement, le texte de cette (...)
 
En 1926, deux ans après avoir débuté la publication de sa série Les Causeries médicales de Dioscoride, le docteur en médecine Raoul Blondel (1864-1944), ancien chef de laboratoire des hôpitaux de Paris (...)
 
Il n’est pour ainsi dire point de roman historique qui reste debout lorsqu’il est scruté par un spécialiste. En 1847, les oeuvres de Dumas tombèrent entre les mains de Lhote de Selancy, ex-huissier de (...)
 
Ce fut dans cette guerre, de 1756 à 1763, que Frédéric II, roi de Prusse, déploya avec éclat tout son génie militaire. Allié à l’Angleterre, il combattit contre la France, l’Autriche, la Russie et la (...)
 
Dans la nuit du 11 au 12 mai 1906, le quartier du Jardin des Plantes fut tout à coup mis en rumeur par un violent incendie qui venait de se déclarer à la Halle aux cuirs. Il était environ onze heures (...)
 
C’est incontestablement le Français François de Belleforest, originaire du pays de Comminges, qui a remis dans la circulation littéraire, pendant la seconde moitié du XVIe siècle, l’histoire d’Hamlet (...)
 
A mesure que l’automobile entrait davantage dans les mœurs, le Salon de l’Auto, créé en 1898, devenait pour tous un événement. C’est en quelque sorte la « comédie automobile » que l’humoriste Hervé (...)
 
A la fin du XIXe siècle, beaucoup se souvenaient encore de ce refrain, scie horripilante qui éclata soudain en pleine canicule, dans la journée du 15 août 1864, et qui se répandit comme une traînée de (...)
 
Un épisode curieux de l’occupation française de la Savoie au XVIe siècle est la réception faite en 1548 par les gens de Saint-Jean-de-Maurienne à Henri II : composée d’une centaine d’hommes vêtus de (...)
 
Avec Henri IV, point de faste et d’apparat : c’était le roi bonhomme par excellence. On l’approchait aisément, les deux seigneurs qui d’ordinaire l’accompagnaient en voisinage, Crillon et d’Aubigné, (...)
 
Un règlement de 1576 fixant les obligations des aspirants à la maîtrise d’apothicaire de la ville d’Amiens envers leurs examinateurs, nous livre le détail des « honnestetés de bouche » dont les (...)
 
En 1903, le Journal des Débats publiait une très curieuse lettre que lui adressait un de ses abonnés et témoignant sur un ton délicieusement ironique de l’incurie du service des Postes, ainsi que de (...)
 
La mise au jour d’un infanticide à Abbeville en 1510, donne lieu à l’ouverture d’une enquête scrupuleuse, dont le compte-rendu livre le singulier détail des dépenses qu’elle occasionna, chaque étape-clé (...)
 
En 1923, l’écrivain Paul Sentenac plaide, dans la revue Monsieur, en faveur d’un retour du haut-de-forme, couvre-chef se prêtant selon lui à la manifestation des signes élémentaires d’une politesse (...)
 
Un chroniqueur du Petit méridional nous parle en 1898 des travaux d’un savant ayant entrepris de populariser l’inoculation de parfums tirés des fleurs et censés procurer des émotions variées à (...)
 
Depuis un temps immémorial, les bateliers et les pêcheurs avaient remarqué dans la Saône, du côté du pont d’Aisnay, un corps métallique, visible lorsque les eaux étaient basses, et qu’ils appelaient le (...)
 
Des lettres d’Albert Geoffroy Saint-Hilaire, directeur du Jardin d’Acclimatation créé par la Société impériale zoologique d’acclimatation fondée par son père, nous livrent le détail des ventes d’animaux (...)
 
Une annonce tirée du Courrier de la Champagne en date du 1er mai 1862, vante les mérites de la jarretière et de la ceinture tue-puces, dont les bienfaits seront particulièrement appréciés durant les (...)
 
Le droit romain défendait sévèrement les jeux de hasard ; il refusait à ceux qui donnaient à jouer dans leurs maisons toute action devant les tribunaux contre les joueurs qui les maltraitaient ou les (...)
 
« Nous faisons le plus plaisant carnaval du monde, écrivait, en 1567, un des premiers magistrats de Bordeaux à un de ses amis. Le prince de Béarn a prié les dames de se masquer et de donner bal tour à (...)
 
Qui n’a pas fait emplette, un jour de fête ou le premier jour de l’an, d’une de ces petites boîtes où sont contenues des ménageries entières d’animaux en bois, lions, éléphants, dromadaires, boeufs, (...)
 
A Québec et pour toute la province, le 25 décembre 1895 fut un jour exceptionnel, la fête de Noël étant alors, par sa température tutoyant les 40°C, une fête de Pâques ; phénomène d’occurrence trop rare (...)
 
Au XVIIIe siècle les hommes de lettres n’admettaient pas volontiers les journalistes dans leurs rangs ou, du moins, pendant un temps assez long ils ne les considérèrent que comme de très humbles et (...)
 
Entre solliciteurs sans vergogne, pièces à signer d’un geste machinal, séances au sein d’une Chambre où s’échafaudent sans cesse des plans pour contrecarrer l’adversaire, et réceptions contraignantes, (...)
 
Le 3 janvier 1799 se plaide une affaire impliquant un marchand de Lamarche qui, ayant acheté un cochon dans une ville voisine, l’avait tué durant le trajet le jour du decadi – dixième et dernier jour (...)
 
Ancienne colonie française fondée en 1604 et peuplée principalement par des personnes originaires de l’Ouest de la France avant d’être conquise un siècle plus tard par les Britanniques, l’Acadie désigne (...)
 
Avant la Révolution française, le nombre des notaires était grand, les actes mal payés, il fallait vivre cependant. Pour grossir un peu ou même un peu trop les revenus des grimoires on trouva des (...)
 
Qu’on se rassure, écrit Ch. Galbrun en 1902. Ceci n’est point une thèse, non plus que la traduction d’un chapitre d’Aristote. Le chapitre des chapeaux suffit à la gloire du célèbre philosophe et nous (...)
 
En 1900, Maurice Radiguet, père de Raymond Radiguet et qui collabora à nombre de journaux humoristiques, ironise sur la propension de la société contemporaine à vouloir endiguer par science (...)
 
Il fut un temps où, les « pensionnaires » de la poissonneuse Seine étant si convoités, un règlement assignait des emplacements précis aux pêcheurs à la ligne, distinguant les occasionnels des (...)
 
En 1925, Le Petit Journal illustré nous dévoile l’existence d’un service du ministère des Finances chargé de centraliser toutes les propositions d’impôts nouveaux suggérés par des collaborateurs (...)
 
Dans son roman en vers La Chute d’un ange et dans l’un de ses textes en prose intitulé Les Confidences, Lamartine, qui avait été élevé en végétarien par sa mère, fait l’éloge du régime végétal et traite (...)
 
À la fin du XIXe siècle, un dénommé Bouland, brocanteur de son état, conçut de chasser le lapin en plein coeur du cimetière du Père-Lachaise, déjouant les pièges tendus par les gardiens durant 10 ans, (...)
 
Le premier jour de l’année était jadis l’occasion d’offrir et de découvrir les derniers bonbons à la mode, les confiseurs rivalisant d’ingéniosité pour séduire le consommateur friand de sucrerie, leur (...)
 
En 1890, le journal L’Astronomie, dirigé par le célèbre Camille Flammarion, signala un très curieux phénomène de mirage dont la Tour Eiffel avait récemment été l’objet, et similaire à celui observé 20 (...)
 
La légende raconte qu’en 1812, l’empereur français Napoléon Ier aurait dissimulé des trésors dérobés aux Russes. Si, jusque-là, personne n’a retrouvé ce précieux butin, un historien russe pense avoir (...)
 
Il serait difficile de s’imaginer combien de formes diverses peut prendre, pour se produire, la supercherie littéraire. Un exemple singulier nous est fourni par la fable intitulée le Sonneur et (...)
 
Bien qu’il se soit, maintes fois, vanté de reconstituer, avec une exactitude parfaite, les civilisations disparues, on sait combien Victor Hugo accommodait souvent l’Histoire au gré de sa fantaisie. (...)
 
A la fin du XIXe siècle, près de 75 ans après l’avènement du chemin de fer et de la locomotive à vapeur, l’usage du sifflet, remplaçant la corne à main, est répandu. Comment s’imposa ce « cri » qui, (...)
 
La démolition en 1907, place Saint-Jacques à Paris, d’une vieille bâtisse dans laquelle, pendant vingt ans, de 1832 à 1852, avait été remisée la guillotine, fournit au journal Ma Revue l’occasion de (...)
 
En 1876, un malicieux chroniqueur de L’Iroquois signe sous le pseudonyme de Maidoc, un article annonçant l’intention de quelques députés de déposer prochainement un projet de loi colossalement (...)
 
Dans son Dictionnaire critique de Biographie et d’Histoire, Auguste Jal a fait de curieuses remarques sur la longévité des artistes et des écrivains, infirmant l’idée répandue selon laquelle le génie (...)
 
Les recherches qui se rattachent à la détermination de l’âge auquel l’homme peut parvenir, en supposant que sa constitution réunisse les conditions les plus favorables, intéressent généralement, chacun (...)
 
Si Louis XI, s’entourant d’astrologues pour lire dans l’avenir et repousser de funestes influences, les consultait sur toutes ses entreprises, même les plus simples, une mésaventure sans conséquence (...)
 
Saviez-vous que le roi Soleil se régalait de salades ? C’est ce que l’on apprend en parcourant le livre d’André Castelot L’histoire à table. Si la cuisine m’était contée que les éditions Perrin ont eu (...)
 
C’est seulement en 1775, et à l’initiative du roi Louis XVI qu’il fut décidé d’ériger des statues rendant hommage aux hommes de lettres pour en décorer monuments et places publiques, après l’échec de deux (...)
 
Au plus beau moment de sa faveur, et cependant qu’un jour elle écrivait sur un petit bureau au-dessus duquel se trouvait le portrait du roi, Madame de Pompadour eut le désagrément de recevoir sur la (...)
 
Si ce petit village de Beaumont-en-Verdunois (Meuse) figure bien sur les cartes de France, plus personne ne vit dedans depuis la Première Guerre mondiale. Et pourtant, en 2015, elle a un (...)
 
Les réceptions à la maîtrise donnaient lieu de la part des corporations à certains abus que le pouvoir royal s’efforça de combattre. A Arras au début du XVIIIe siècle, il ne fallait pas moins de 29 (...)
 
La lanterne magique, pour les enfants qui n’ont pas l’idée de son mécanisme, semble quelque chose qui touche au merveilleux. Mais qu’arrive-t-il à un singe se piquant de l’utiliser (...)
 
Au XIXe siècle, l’Académie des sciences morales et politiques s’occupa d’une curieuse et intéressante question : l’origine d’un chant populaire non seulement en France mais dans le monde entier, (...)
 
L’ordre de la Malice est probablement une création de quelqu’une des spirituelles et aimables sociétés qui étaient si nombreuses au dix-huitième siècle. On ne possède sur ses fondateurs aucune espèce de (...)
 
Au XIXe siècle, un catalogue du musée de Turin mentionnait à propos d’une masse d’armes qui y était conservée, qu’il y avait lieu de présumer que cette masse était celle avec laquelle Bayard combattit au (...)
 
Ils furent nombreux et, pour la plupart, sont restés ignorés, les amis du grand comique qui eurent sur lui et sur son théâtre une influence qu’il est toujours intéressant de rechercher ; mais les (...)
 
En 1890, l’auteur antimaçonnique Léo Taxil, pseudonyme de Marie Jogand-Pagès, publie La ménagerie politique, ouvrage au sein duquel il se propose d’examiner les principaux types de la famille (...)
 
Périodiquement, on agite la question d’unifier le méridien, et cela ne serait pas un mal, surtout pour les navigateurs, peut-on lire en 1907. Mais il y a un hic. Les Anglais veulent conserver le (...)
 
En 1904, Jean d’Albignac, extrapolant la découverte récente du bactériologiste ukrainien Ilya Metchnikoff qui affirme avoir isolé le microbe de la vieillesse et avance qu’il loge au coeur du gros (...)
 
Témoin et acteur des bouleversements politiques de son temps, préhistorien, Jacques Boucher de Perthes, dont la Société d’anthropologie de Paris dira qu’il fut en toutes choses un initiateur, fustige (...)
 
Figure emblématique du gouvernement de Raymond Poincaré alors président du Conseil (15 janvier 1922 - 29 mars 1924), Henry Chéron, membre du Parti républicain démocratique et social, occupe le poste de (...)
 
Avec causticité et sur un ton badin, l’académicien Emile Faguet fait l’éloge d’une période qui à ses yeux est « un moment divin dans l’année » : après l’agitation estivale, s’étirant alors du 14 juillet au (...)
 
Parmi les souvenirs qui flottent épars au sein des somptueuses galeries du château de Fontainebleau, le sinistre drame de Monaldeschi reste l’un des plus poignants qui aient été vécus. Ce château, (...)
 
Lors de la séance du 18 novembre 1926, les Immortels débattirent notamment au sujet de l’éventuelle entrée, dans la huitième édition du Dictionnaire, du juron « Merde ! » prêté — de façon erronée — au (...)
 
En 1866, cependant que Jules Claretie affirme dans un article du Figaro qu’un bourgeois de Montmartre est en possession de la moustache arrachée à Henri IV en octobre 1793 lors de la profanation des (...)
 
L’habitude de se fleurir de muguet, le 1er mai, femmes, jeunes gens et jeunes filles, est une mode du début du XXe siècle. En 1913, l’habitude était déjà née, car cette année-là les fleuristes en (...)
 
Mars 1910 : un chroniqueur du Journal amusant rapporte que les journaux américains nous apportent, sans rougir, l’information suivante selon laquelle une propriétaire d’un important troupeau de (...)
 
Les archives des cimetières ne sont pas toujours aussi tristes qu’on se le figure généralement. La note gaie et comique s’y rencontre parfois. La correspondance reçue par le conservateur du (...)
 
On ignore la simplicité presque rustique de la table de Napoléon Ier, ce qui cependant n’empêchait pas l’Empereur d’apprécier la cuisine au point de vue diplomatique. Ainsi, si aux Congrès (...)
 
Comment Napoléon qui n’était encore que consul se prête de bonne grâce aux jeux innocents pour en apprendre davantage sur une femme d’esprit en pinçant pour son frère (...)
 
Napoléon Ier eut toujours pour l’ail une grande répugnance, car il lui causait des douleurs d’estomac. Croirait-on que l’insuccès de sa campagne en 1812 est dû, en partie, à un ragoût assaisonné d’ail (...)
 
À dix-huit ans et trois mois, et cependant qu’il se trouve à Paris, Hôtel de Cherbourg, rue du Four Saint-Honoré [aujourd’hui rue Vauvilliers], Bonaparte consigne le jeudi 22 novembre 1787 ce qui, (...)
 
Un numéro spécial du Crapouillot (1969, n° 8) sur Napoléon renferme une grande page publicitaire des établissements Roger et Gallet pour l’eau de Cologne de Farina. Selon le commentaire qui y (...)
 
Ce proverbe remonte assez haut dans notre histoire ; aussi la tradition s’en est-elle altérée, et dans ces vers de La Fontaine : Ce n’était pas un sot, non, non, et croyez-m’en, Que le chien de Jean (...)
 
Suivant une hypothèse développée il y a quelque temps dans un recueil littéraire, l’origine de la plupart des noms de famille en France daterait environ du XIIe siècle. Vers cette époque, les serfs (...)
 
Depuis une vingtaine d’années les municipalités des villes de France semblent vouloir se mettre en harmonie avec l’état de paix dont l’Europe occidentale peut espérer de jouir longtemps encore. Elles (...)
 
En 1351, Gilles le Muisit, abbé de l’abbaye de Saint-Martin, chroniqueur et poète, âgé de près de 80 ans et privé de la vue depuis 4 ans, accepta, en dépit des réticences de ses proches, une opération de (...)
 
Si George Sand est aujourd’hui considérée comme une féministe avant l’heure, il n’est pas sans intérêt de connaître la vision des tâches ménagères de celle qui fit scandale par sa vie amoureuse agitée, sa (...)
 
Le 29 novembre 1913, le Conseil d’Etat rendait son arrêt sur le recours introduit par Ernest Cognacq contre un arrêté du préfet de police, en date du 2 mai 1911, qui lui refusait de donner à son (...)
 
Quand les artistes graveurs du XVIe siècle traitent les sujets de l’Écriture, ils essayent généralement de revêtir les personnages d’un ancien costume oriental imaginaire, mais les paysages sont remplis (...)
 
Autrefois, quand un chanoine du chapitre de Notre-Dame venait à quitter sa prébende, soit par mort ou par démission, ses draps, son oreiller et son lit de plume appartenaient de droit aux pauvres de (...)
 
En novembre 1793, les représentants du peuple en mission qu’étaient alors Joseph Fouché et Jean-Marie Collot d’Herbois — qui quelque temps auparavant avaient férocement réprimé le soulèvement lyonnais (...)
 
La Première Guerre mondiale incite les pouvoirs publics à discuter la question du pain de riz et du pain de pommes de terre, ce dernier ayant été mis au point par Antoine Parmentier plus d’un siècle (...)
 
Le mot paletot, autrefois paletoc ou paletocq, a exercé plus d’une fois les étymologistes ; il est, dit-on, espagnol d’origine. Huet croit que l’on doit écrire palletoc, parce que ce nom d’habillement (...)
 
En 1857, un journaliste du Monde illustré s’insurge contre une mode selon lui exécrable, envahissante et obéissant à de prosaïques impératifs économiques, consistant à offrir chaque premier jour de l’an (...)
 
C’est en 1898, et cependant que l’historien Michelet est au faîte de sa gloire, car porté aux nues en raison de sa célèbre Histoire de France et avant que ne soit observé son manque de rigueur, ses (...)
 
En 1891, J. Clermont, de la Semaine des familles, nous offre un florilège des griefs ayant alors cours au sein d’une partie de la population parisienne et des poètes, se rapportant à ce qu’ils (...)
 
En 1756, le jeu des pantins fut en France, et surtout à Paris, une véritable fureur : chacun avait son pantin dans sa poche, et l’on s’en amusait dans les salons, dans les spectacles et dans les (...)
 
La traque, par des photographes indiscrets, de Marthe Steinheil, fille de la célèbre maîtresse de Félix Faure, donne en 1911 l’occasion aux Annales politiques et littéraires de dénoncer les amendes (...)
 
Lorsque la marquise du Plessis-Bellière laisse à sa mort un testament en date du 9 octobre 1889 par lequel elle institue comme légataire universel le pape, les États et souverains étrangers jouissant (...)
 
Dans les années 1920, et cependant que les réjouissances de Pâques deviennent peu à peu synonymes de villégiature après la longue réclusion hivernale, certains, à la suite d’un mouvement né en (...)
 
Paris est sale, c’est le cri général. Ceux qui sont surtout chargés de le faire nettoyer, les élus du conseil municipal, commencent seulement à s’en apercevoir : c’est heureux. Existe-t-il au monde, il (...)
 
La sangsue a connu les mêmes vicissitudes que la saignée : la Roche Tarpéienne après le Capitole ! Mérite-t-elle, cependant, le discrédit dont on l’accable aujourd’hui ? s’interroge La Chronique (...)
 
A lire l’abbé Prévost (1697-1763) dans son Histoire générale des Voyages, le Père Noël aurait été bien mal inspiré et téméraire d’élire domicile en Laponie
 
Voici l’ordonnance arrêtée au consulat de Béziers le jeudi 12 avril 1436, pendant une épidémie qui ravageait la ville. Nous en donnons la traduction d’après le registre des procès verbaux de l’hôtel de (...)
 
En 1907, le chroniqueur Henri d’Alméras s’arrête sur les petites tyrannies du quotidien auxquelles le Français du début du XXe siècle, « plus docile au fond qu’on le ne croit », se soumet peu à peu, (...)
 
Louis XIII avait hérité de sa mère cette habileté de main, qui le rendait industrieux de toutes les manières. Nul ne montra plus de dextérité, nous dit Sully, « en toutes sortes de sciences, exercices, (...)
 
Grande figure de l’histoire de la médecine ayant fondé La Chronique médicale en 1894, le docteur Augustin Cabanès s’attarde en 1911 dans Le Petit Parisien sur la peur de rougir, laquelle, appelée (...)
 
Un rapport fait au Comité d’Artillerie, en 1831, sur diverses expériences de boulets incendiaires dont l’inventeur était un pharmacien de Sèvres nommé Lefortier, nous montre que ce dernier « colportait (...)
 
Si les mobiles de la révolte en date de 1427 des habitants de la ville et châtellenie de Cassel se contre leur redouté seigneur Philippe le Bon sont complexes, l’un d’eux fut assurément l’abolition (...)
 
Actuellement conservé au Louvre, le beau tombeau que représente notre gravure fut élevé, vers la fin du XVe siècle, dans une des chapelles de l’église de la célèbre abbaye de Cîteaux, qui servait d’asile (...)
 
Décrit, pour la première fois semble-t-il, par Kircher, jésuite allemand du XVIIe siècle, dans son Musurgia Universalis (1650), le piano à chats, instrument baroque et cruel, existait déjà en 1549, (...)
 
Dès 1913, les journaux du temps annonçaient l’avènement imminent des prochaines pièces de nickel perforées, qui furent effectivement mises en circulation l’année suivante, ainsi frappées de façon à (...)
 
En 1911, l’enlèvement de la Joconde au musée du Louvre incite Le Petit Parisien à narrer la rocambolesque histoire du comte Guillaume Libri qui, parvenant à se faire nommer secrétaire de la Commission (...)
 
En 1911, le pharmacien Ratié vante, témoignages nombreux et anonymes à l’appui, les mérites de ses "Pilules Orientales", capables de « développer et raffermir les seins », et promet aux dames et jeunes (...)
 
Dans la seconde moitié de l’année 1819, un incident assez original vint jeter l’émoi dans la partie la plus gracieuse de la population parisienne. Un certain nombre de femmes, des jeunes filles (...)
 
Remontant au XIVe siècle puis entièrement remaniée par un Henri IV ayant pris moult précautions visant à s’assurer que nul ne saurait, à l’avenir, avoir raison de son esthétique symétrie, celle qui « (...)
 
Souvent attaqué et défendu avec passion, le chat fit, avec le chien, l’objet de l’éloquent plaidoyer d’un écrivain de beaucoup d’esprit, Charles-Joseph Colnet du Ravel, mort en 1832, qui dépensa presque (...)
 
L’engouement et la curiosité suscités par la planète Mars au début du XXe siècle incitent un chroniqueur des Annales politiques et littéraires à se replonger dans le célèbre Uranie de Flammarion, roman (...)
 
En grec ancien, pleonasmos signifie « excès », « surabondance », « exagération ». Si le pléonasme ne va pas jusqu’à l’hubris, la déraison, la démesure qui appelle la vengeance divine, il n’en suscite pas (...)
 
Parmi les idées qui germaient en 1900 dans la conscience humaine, il en était une dont la portée était très haute et très intéressante, en tout état d’opinion sur la matière ; c’était celle d’une (...)
 
On prenait autrefois de 25 à 50000 aloses par saison ; on n’en prend guère aujourd’hui que la moitié. L’éperlan aussi a diminué de moitié ; les mulets de mer, qui se montraient par milliers, ont presque (...)
 
C’était une des croyances bizarres de la première moitié du seizième siècle que les poissons vivant dans plusieurs fleuves de l’Europe digéraient les métaux précieux, et ne tiraient leur subsistance que (...)
 
En 1909, le suicide d’un garçon de quinze ans placé en maison de correction suscite une campagne assez vive contre ces établissements, quelques journaux attribuant cet acte de désespoir à l’extrême (...)
 
Le 25 novembre 885, les Normands commencèrent le siège de Paris et donnèrent le premier assaut. Cet hiver-là, la température fut exceptionnellement froide. Les eaux de la Seine débordèrent, par suite (...)
 
En 1891, cependant que l’idée de relier l’Angleterre et la France avait déjà fait l’objet de réflexions et de travaux, on avait momentanément abandonné l’idée d’un tunnel dont les Anglais craignaient (...)
 
A l’aube de la mise en œuvre, en 1931 et chez nos voisins allemands, d’un dispositif fournissant aux citoyens, via les postes radiophoniques, le prix maximum que ne devraient pas dépasser les (...)
 
C’est une chose assez éloignée de nos mœurs que la manière dont le pouvoir civil intervenait autrefois dans les fonctions de la chaire, pour que l’idée nous en paraisse en quelque sorte inouïe. Mais on (...)
 
En 1850, dans une France en proie à de vifs troubles politiques, un chroniqueur de l’Almanach pittoresque, comique et prophétique entreprend de démontrer, calculs rudimentaires à l’appui, que (...)
 
En 1909, quelques mois après l’effroyable tremblement de terre de Messine en Italie ayant causé la mort d’environ 100 000 personnes, et cependant que des devins et autres voyants ont pressenti comme (...)
 
Le palais de l’Élysée a-t-il jamais vu errer sous ses lambris dorés d’autres ombres que celles des personnages officiels ? A cette question le dramatique récit qu’on va lire apporte une réponse (...)
 
En 1916, la Société de l’Histoire de la pharmacie publie un document recueilli par Raymond Houdayer, membre fondateur de cette Société, ancien élève de l’Ecole des Chartes et de la Faculté des Lettres de (...)
 
En 1902, le chroniqueur Louis Gaillard du journal satirique Le Tam-Tam s’élève contre une presse qui, avide d’accroître son lectorat, cède, selon lui, aux sirènes commerciales de la pornographie, quitte (...)
 
C’est un procès d’hérésie que Pierre Cauchon, et avec lui l’université de Paris, entend faire à Jeanne. De tels procès sont alors menés par l’Inquisition, instituée en 1231. Il s’agit avant tout de prouver (...)
 
En 1831, Le Figaro, alors journal satirique, reproduit une lettre adressée à la rédaction par celui qui se présente comme un « généalogiste en retraite » ayant peaufiné un projet que les députés et (...)
 
Ancien président de la République, Raymond Poincaré proteste, en 1921 et dans la Revue des Deux Mondes, contre le déclin du français pourtant utilisé comme langue diplomatique et « langue universelle (...)
 
Ce fut à la section du Panthéon que fut faite pour la première fois la motion de remplacer le vous aristocratique et cérémonieux par le tu fraternel et sans (...)
 
L’histoire présente de singuliers rapprochements, et il y a des événements qui offrent une si notable ressemblance, qu’on pourrait s’imaginer presque qu’ils sont ordonnés par une fatalité immuable, et (...)
 
Le parasol, c’est le champignon de plage, écrit au cœur de l’été 1922 un chroniqueur des Annales politiques et littéraires, qui entame un tour d’horizon cynique des vacanciers du bord de mer que l’on (...)
 
En 1827, Antoine-Vincent Arnault, homme politique et auteur dramatique entré à l’Académie et en ayant été radié lors de la Seconde Restauration après avoir été ministre de l’Instruction publique par (...)
 
Lorsque Rabelais publie en 1548 la première édition de ses Navigations de Pantagruel nous montrant son héros à la recherche de la Dive Bouteille, il s’est inspiré, pour en dresser la trame ainsi que (...)
 
En 1760, le cabaretier Ramponneau, grisé par l’accueil que lui réserve sa clientèle d’habitués lorsqu’il use de ses « saillies au gros sel », entame une carrière de comédien ne durant que le temps d’une (...)
 
En 1834, le célèbre Arago écrivait dans l’Annuaire des longitudes : « Si vous soutenez et voulez prouver à l’aide de texte pris dans les écrits d’anciens auteurs que le climat de l’Europe était plus froid (...)
 
Au terme d’une jolie lutte avec le cycliste français Marcel Berthet qui avait établi le record de l’heure cycliste en 1907, le Suisse Oscar Egg prend l’avantage en juin 1914 ; mais ce record tenant (...)
 
A la fin du XIXe siècle, un chroniqueur de La Semaine des familles s’insurge contre les velléités d’une obscure « assemblée » de réforme orthographique à marche forcée et faisant pour cela « apel a tous (...)
 
Au XIXe siècle et suivant le décret du 2 octobre 1795, nul ne pouvait quitter le territoire de son canton ni voyager sans être porteur d’un passeport de l’intérieur, les décrets du 18 septembre 1807 et (...)
 
Dans un numéro daté de 1881 de La Réforme sociale dont il est le rédacteur en chef, Edmond Demolins évoque le discours de rentrée de la Cour d’appel de Paris de l’avocat-général Bouchez, qui avait (...)
 
Un petit livre fort rare, publié en 1628 à Paris, chez Chappelet, pour le collège des Jésuites de La Flèche, est intitulé Bienséance de la conversation entre les hommes. La rédaction en est amusante par (...)
 
Le célèbre astronome Camille Flammarion, vulgarisateur scientifique de premier plan et frère aîné du fondateur des éditions Flammarion, rapporte à la fin du XIXe qu’il reçut un jour de la part d’une (...)
 
Le 16 mai 1829, cependant que le gouvernement de Jean-Baptiste de Martignac, sous le règne de Charles X, avait été remanié trois fois depuis le début de l’année, le « journal non politique, paraissant (...)
 
Si l’on veut connaître en détail de quelle manière, sous Louis XIV, une maîtresse de maison ordonnait le service de sa table les jours où elle avait des invités, il faut lire les ouvrages spéciaux du (...)
 
En décembre 1921, Maurice de Waleffe, créateur l’année précédente de La plus belle femme de France, concours national de beauté aujourd’hui connu sous le nom de Miss France, prodigue quelques conseils (...)
 
Au début du XXe siècle, un journaliste scientifique de renom fait chevalier de la Légion d’honneur à 30 ans, attire l’attention de ses contemporains sur le gaspillage d’énergie pour obtenir un piètre (...)
 
Au commencement du règne de Charles VI (1380-1422), des mouvements populaires inquiétants pour l’aristocratie eurent lieu en Flandre, en Angleterre et en (...)
 
La chronique latine du moine Richer, composée vers l’an 990, et publiée pour la première fois en 1839, renferme, entre autres faits intéressants, une anecdote sur la rivalité de deux (...)
 
Fin 1912, et suite aux travaux de percement d’un tunnel du Mont-d’Or (Doubs), la stupeur frappe les habitants de la commune de Métabief : le Bief-Rouge, leur charmante petite rivière, a déserté pour (...)
 
En 1598, tandis qu’il chassait dans la forêt de Fontainebleau, le roi Henri IV entendit soudain les jappements d’une meute et le son du cor à une distance d’une demi-lieue, ceux du démon appelé le (...)
 
Les vieilles chroniques relatent les bien épiques aventures de rois se perdant dans les bois lors d’une partie de chasse et jouant de leur éphémère anonymat : de saint Louis piégé par des larrons, à (...)
 
Philosophe, distillateur et confiseur, Gabriel Droyn fut un médecin de la fin du XVIe siècle sur la vie duquel nous ne possédons aucun détail, sinon qu’en 1615 il publia Le royal syrop de pommes, (...)
 
Le village de Faches, situé à cinq kilomètres de Lille, a possédé un Royaume qui avait quelque analogie avec celui d’Yvetot. Nombre d’écrits en font foi. Notamment ceux de Le Glay, Leuridan et Becquart, (...)
 
En 1925, l’abbé Gabriel, astronome et secrétaire de la Commission météorologique du Calvados renommé pour ses remarquables prévisions du temps, aborde la question de la croyance populaire au dérèglement (...)
 
En 1891, trente ans avant l’enregistrement des premiers succès du vaccin BCG (vaccin Bilié de Calmette et Guérin) contre la tuberculose, Le Figaro se fait l’écho de l’expérience de deux savants venant (...)
 
Grand fournisseur de nouvelles pour diverses gazettes parisiennes, le journaliste Ange Pitou eut l’idée, le jour même de la décapitation de Louis XVI, d’aller entretenir le bourreau Sanson. Pitou (...)
 
Ce supplice bizarre est mentionné dans l’ancien statut de Strasbourg que cite l’Histoire d’Alsace de Strobel. On lit à la page 331, art. 48 : « Celui qui mesurera le vin avec de fausses mesures sera (...)
 
À une personne voulant réaliser une chose semblant impossible, on peut dire qu’elle le fera la semaine des quatre jeudis, cependant qu’on employait auparavant l’expression semaine des trois jeudis. (...)
 
L’été 1875, la presse se faisait l’écho d’une circulaire du ministre de l’Intérieur adressée à tous les fonctionnaires de son département contre les signatures illisibles. Le serviteur de l’État, (...)
 
Au début du XXe siècle, un chroniqueur des Annales politiques et littéraires, soupçonnant les acteurs de la justice d’une volonté de « terroriser » par leur absconse phraséologie, rapporte les (...)
 
En 1853, le sirop du docteur Chabert est présenté comme employé avec succès dans les maladies de poumons, les gastrites et les affections de poitrine, et passe pour fortifier les organes digestifs et (...)
 
C’est dans le second volume de son Jadis qu’en 1907 l’historien et spécialiste incontesté de la période napoléonienne Frédéric Masson, entré depuis peu à l’Académie française — il en deviendra le (...)
 
En 2011, l’ouvrage du mystérieux Docteur Emmérick-Adrien Maury intitulé Soignez-vous par le vin, best-seller des années 1970-80, était réédité. Qui était ce médecin et que vantait-il dans son ouvrage, à (...)
 
On voit des gens qui, en soufflant fortement sur une bougie allumée, donnent à sa flamme un éclat et une ampleur extraordinaires, au lieu de l’éteindre. Ils peuvent également rappeler la flamme sur une (...)
 
En 1691, le maire de Nemours se heurte au cruel manque d’enthousiasme des habitants, lorsqu’il veut organiser, comme dans plusieurs communes de France, une fête en l’honneur du succès remporté par (...)
 
Qui a connu l’histoire du squelette de Berlioz ? Peu de personnes, assurément ; et pourtant, elle est fort curieuse. Hâtons-nous de dire qu’il ne s’agit nullement ici du propre squelette de Berlioz, (...)
 
Stendhal eut, parmi beaucoup de génie, bien des singularités. C’est ainsi qu’il se complut, à deux reprises, à écrire lui-même sa Notice nécrologique, la seconde étant particulièrement singulière, où (...)
 
Né le 22 mars 1789, mort le 21 novembre 1865, Crespel-Dellisse ne peut être mis au rang des martyrs de la science ; c’est simplement un industriel plein de persévérance qui a utilisé une découverte (...)
 
En 1878, un membre de la Société contre l’abus du tabac signale un abus « qu’il serait peut-être opportun de combattre : dans presque tous les restaurants, et même les premières maisons de Paris, on (...)
 
Après le traité de Madrid, en 1526, le roi François Ier revenant d’Espagne passa par Blaye où, comme chacun sait, l’on montrait le tombeau du fameux paladin Roland. Curieux de toutes choses, le roi de (...)
 
L’invention du télescope est due à l’un de nos compatriotes, au Père Mersenne, ami de Descartes, et l’un des plus savants hommes du commencement du dix-septième siècle. Ce fut en 1666 seulement que le (...)
 
Dans la loi des Ripuaires, au titre 60 , on voit que dans les ventes de quelque importance on employait, outre douze témoins majeurs, douze enfants. Pour que ces derniers se souvinssent du fait (...)
 
On trouve dans les vieilles chartres du Berry que Jean, fondateur de la chapelle de Bourges, allant un jour à la chasse, rencontra un grand nombre de vignerons dans un état si misérable, qu’il les (...)
 
Un prospectus du XVIIe siècle, pareil à de nombreux du même type publiés à cette époque, vante les mérites d’une fabuleuse « ptisane de santé », rejoignant les nombreux remèdes fantaisistes qui firent la (...)
 
Des interrogations suscitées par l’étrange locution française Toujours perdrix, utilisée par les Allemands mais totalement méconnue en France, et dont l’origine se trouverait liée à une réflexion (...)
 
Le record du tour de la terre est en train de se courir, nous explique-t-on en 1901 : des Américains d’une part, des Français de l’autre cherchent alors en effet, par l’utilisation des transports en (...)
 
La première étude sérieuse ayant trait à une tour utilisant des matériaux tels que la fonte, le fer ou l’acier, eut lieu en 1874, à l’occasion de l’Exposition de Philadelphie. Lorsque les contours du (...)
 
(...) Vous ne sauriez croire combien j’envie les facilités que vous donne votre position d’inspecteur général pour mener une vie de touriste, et surtout de touriste occupé d’une manière utile. Les (...)
 
Il fallut attendre l’avènement de la théorie de la relativité pour infirmer l’existence de Vulcain : postulée en 1860 par l’astronome et mathématicien Urbain Le Verrier, cette présence pourtant non (...)
 
Se mettre sur son trente-et-un, c’est se mettre en grande toilette pour rendre une visite, assister à un baptême, à une noce, etc. Mais savez-vous que dans cette expression, Trente-et-un ou trente-un (...)
 
En 1863, un trésor caché depuis le XVe siècle est mis au jour à Questembert, dans le Morbihan, fortune mise à l’abri des regards par Jean Guennégo de Quervien, exerçant la double profession de (...)
 
Devenus sujets britanniques en 1713, les Acadiens français sont rapatriés en France à partir de 1763, près de dix ans après que l’Angleterre, leur ayant intimé de prêter un serment d’allégeance absolu à (...)
 
Certains prétendent, à la grande colère des Anglais, que le chant national de nos voisins d’outre-mer, le célèbre God save the King que l’on substitue par God save the Queen lorsque le souverain (...)
 
Le Régiment de la Calotte désigne une société joyeuse et burlesque formée au commencement du XVIIIe siècle, et dont le point de départ se trouve, d’après ce qu’a ra­conté le général Ambert, dans les (...)
 
Une des ordonnances rendues par suite des états généraux de 1560 défendit aux marchands de vendre des draps de soie à crédit à d’autres qu’à des marchands, « et ce », dit Joachim du Chalard dans son (...)
 
Tandis qu’au Moyen Age certains collèges fermaient leurs portes du 1er septembre à la Saint-Martin (11 novembre), les vacances d’été débutaient, au début du XIXe siècle, à la mi-août. En 1891, celles-ci (...)
 
Le verre subit à la longue une altération que l’on peut remarquer sur les vitres des vieilles maisons ; c’est surtout dans les lieux humides et habituellement chauds, comme dans les écuries, que (...)
 
Au milieu du XIXe siècle, on observe une différence importante entre la qualité de la viande anglaise et celle de la viande française, trouvant à la première une détestable « uniformité de saveur » et (...)
 
Admirateur de Victor Hugo qu’il rencontra, le polémiste et auteur de théâtre Henri Rochefort rapporte à la mort de l’illustre écrivain quelques savoureuses anecdotes : où l’on apprend que ses tiroirs (...)
 
En 1897, Eugène Foreau se fait, dans Le Petit Journal, l’ardent promoteur de la Caféine granulée Houdé, qu’il décrit comme un produit miraculeux issu du « talent infernal » de la chimie, en mesure de (...)
 
Qui croirait que le mot cancan et le nom de plusieurs villes de France ont une même étymologie ? Cette étymologie se trouve dans le vieux mot gaulois par lequel on désignait les oies, et qui s’est (...)
 
Les découvertes de vins antiques ne sont pas très nombreuses. La première se rapporte à l’analyse que fit Berthelot, en 1877, d’un vin romain contenu dans un tube de verre recourbé et scellé découvert (...)
 
Aux onzième et douzième siècles, les rois de France, ne possédant ni la Champagne, ni la Bourgogne, ne buvaient pas d’autre vin que celui qu’ils recueillaient de leurs vignes. Or, ce qu’ils estimaient (...)
 
On lit dans les Mémoires de l’ancienne police de Paris, une anecdote assez singulière sur un chien caniche. Du temps que l’on donnait des divertissements de toute espèce, dans le Waux-hall des (...)
 
Chaque mois, les Archives départementales mettent en avant un document. Pour février, elles ont choisi de zoomer sur « Monsieur de Voltaire : seigneur, châtelain et notable en pays de Gex (...)
 
Il y avait au XVIe siècle, en dehors du service des postes organisé depuis Louis XI, des courriers qui portaient le titre de messagers ordinaires et qui faisaient, d’une ville à l’autre, la route à (...)
 
L’auteur du Voyage autour de ma chambre eut dans son talent et dans son caractère plusieurs points de ressemblance avec Jean la Fontaine. Comme lui plein de bonhomie et de naturel, un rien (...)
 
Selon l’académicien Émile Faguet, il n’est pas siècle où l’on ait pleuré autant qu’au XVIIIe ; et de nous prouver, de sa plume intempérante et à grand renfort d’exemples, combien cette période bat à plate (...)
 
Publié le 1er mars 1906 dans L’Anarchie, journal fondé en avril 1905 par Albert Libertad — pseudonyme de Joseph Albert —, ce « placard anti-électoral » fustige l’électeur, le moins fondé à se plaindre (...)
 
Les héritages fabuleux d’ « oncles et tantes d’Amérique » suscitèrent bien des convoitises et donnèrent lieu, non seulement aux légendes les plus improbables bientôt ruinées par de méticuleuses (...)