Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Doléances d'un académicien. Indemnités académiques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Doléances d'un académicien au sujet (...)

Anecdotes insolites

Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques


Doléances d’un académicien
au sujet des indemnités académiques
(D’après « Le Figaro. Supplément littéraire du dimanche », paru en 1894)
Publié / Mis à jour le vendredi 1er mai 2015, par LA RÉDACTION

 
 
 
En 1894, le monde de la presse bruit d’une singulière rumeur : certains académiciens seraient sur le point de se mettre en grève et auraient formé, pour soutenir leurs droits, un Syndicat des travailleurs du Dictionnaire. Menant l’enquête, le jeune et bientôt célèbre Tristan Bernard mène l’enquête et recueille le témoignage de l’un des Immortels lui expliquant l’âpre existence des membres de l’auguste assemblée...

Dans le but de connaître les motivations des académiciens, Tristan Bernard alla trouver un académicien en vue, ayant bien voulu fournir des renseignements circonstanciés et très rassurants, précise d’emblée notre écrivain.

« Il est exact, nous a-t-il affirmé, que le traitement d’un académicien est bien faible et serait repoussé avec mépris par un petit employé de commerce. Mais la place est si honorifique !

« De plus il y en a beaucoup parmi nous qui sont riches. Il y en a d’autres qui ont des petites choses à côté, comme un traitement de professeur, par exemple. Et puis, il y en a aussi quelques-uns qui ont fait des livres et qui en retirent un peu d’argent.

« Voyez-vous, monsieur, le grand vice du règlement, c’est la répartition des jetons de présence aux séances du jeudi. Vous savez que, tous les jeudis, une somme de 240 francs est partagée entre les académiciens présents. Vous connaissez également cette anecdote, que rapporte Daudet. Le jour de la mort de Louis XVI, les académiciens restèrent chez eux, à l’exception d’un seul, qui se présenta à propos et palpa sans broncher la forte somme.

« Ce triste exemple ne fut pas perdu. Toutes les fois que, par la suite, une grande tragédie politique s’est dénouée le jeudi, chaque académicien a conçu le projet, dans son for intérieur, de renouveler le coup du prédécesseur. Et ces jours-là l’Académie s’est trouvée au grand complet.

Les séances de l'Académie française se tiennent à huis clos
Les séances de l’Académie française se tiennent à huis clos
© Crédit photo : Académie française (http://www.academie-francaise.fr/)

« Quand les académiciens sont trente en séance, ils touchent donc chacun huit francs ; s’ils ne sont que vingt, le jeton est de douze francs. Aussi, leurs efforts tendent-ils à empêcher leurs collègues de se rendre aux séances du jeudi, par toutes sortes de moyens dont le plus anodin est la lettre de menaces anonymes : Un ami secret conseille à M. X. de ne pas sortir aujourd’hui, et ce, dans l’intérêt de sa peau. Mais il faut que la manœuvre soit très habile, car ils savent bien quand c’est jeudi, et ils se tiennent tous sur leurs gardes.

« Les candidats, bien entendu, sont au courant de ces petites faiblesses. Il n’en est pas un qui, au cours d’une visite académique, ne dise d’un air détaché : Je ne pourrai pas malheureusement faire preuve d’une grande assiduité aux séances du jeudi je dois vous prévenir que je suis retenu ce jour-là par des obligations très graves. Ces déclarations laissent les académiciens assez sceptiques. Ils promettent tous ça, me disait un de mes collègues, et, dès qu’ils sont reçus, on ne voit qu’eux aux séances.

« Quand Pierre Loti a posé sa candidature, ses parti sans disaient hypocritement : Nous avons peut-être tort de le nommer. Il n’est jamais en France. Comment travaillera-t-il au dictionnaire ? On l’a nommé, naturellement, et, depuis son élection, il ne quitte jamais la terre ferme ni l’Institut. On a même demandé des explications officieuses au ministère de la marine. Mais il paraît que les marins ne vont plus sur l’eau parce qu’on a peur d’user les navires.

« Et Brunetière ! Lorsqu’il s’est présenté, il faisait des conférences tous les jeudis à l’Odéon. Alors on a tous voté pour lui comme un seul homme. Aussitôt élu, il a raconté qu’il souffrait de maux de tête et que le médecin lui recommandait tout spécialement le travail du dictionnaire. Et depuis sa réception, il ne manque pas une de nos séances.

« Quant à M. Zola, si nous lui sommes hostiles, c’est que nous présumons qu’il a dépensé pas mal d’argent en voitures dans ses visites académiques, et qu’il doit être tout particulièrement avide de rentrer dans ses frais. »


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 A l'impossible nul n'est tenu
 
 Brave comme saint George
 
MANIFESTATIONS
 Henri IV, un roi dans l'histoire : exposition en Gironde issue des collections de Versailles
 
 Merveilleux-scientifique : mariant science et mystère
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Condamnation pour circulation à vélocipède sur la voie publique
 
 Bonaparte romancier, auteur de Clisson et Eugénie
 
 Mot (Le) de Cambronne devant l'Académie française
 
 Opération de cataracte au XIVe siècle
 
 
Et puis aussi...
 
 Arbre de la Liberté dépouillé de ses cocardes et rubans tricolores, vol de bonnets de police
 
 Condamnation d'un hermaphrodite au XVIIIe siècle
 
 Protestations déclenchées par une motion substituant le tutoiement au vouvoiement sous la Révolution française
 
 Le Sonneur et l'Araignée : fable de La Fontaine ou supercherie littéraire ?
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 331 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services