Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Bains d'or, bain de lait, de sable, de boue et de vin, bains curieux

Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Bains curieux : bains d'or, de (...)
Anecdotes insolites
Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques
Bains curieux : bains d’or, de sable,
de lait, de boue et de vin
(D’après « Le Magasin pittoresque », paru en 1909)
Publié / Mis à jour le jeudi 7 juin 2012, par LA RÉDACTION
 

La saison des bains recommencée, on organisait, sur la Seine, au début du XXe siècle, les établissements de bains, et l’on parlait, dans les familles, de la station balnéaire que l’on choisirait pour le mois des vacances. Tous les pères de famille étaient à la recherche du « petit trou pas cher ».

Je ne veux point vous parler des bains que l’on prend vulgairement dans une eau plus ou moins propre, écrit un chroniqueur du Magasin pittoresque en 1909 ; j’ai l’intention de vous entretenir de bains plus particuliers : bains de sable, bains de boue, bains de lait, bains de vin et même bains d’or.

On connaît les bains de sable, mis à la mode au cours des années dernières. Le baigneur, sous les chauds rayons du soleil, s’enterre dans le sable, de façon à être complètement recouvert par les bains dorés. Si nous en croyons les autorités médicales, le baigneur y trouve un regain de santé, une nouvelle vigueur.

Suzanne au bain. Peinture de Jean-Baptiste Santerre (XVIIIe siècle)
Suzanne au bain. Peinture de
Jean-Baptiste Santerre (XVIIIe siècle)

Dès le XIVe siècle, un Italien du nom de Giacomo de Dondis recommandait les bains de boue ; de nos jours, nombreux sont les touristes rhumatisants qui se rendent à Saint-Amand-les-Eaux ou à Dax, pour se plonger pendant un laps de temps qui varie entre une demi-heure et cinq heures dans un bain boueux.

Des célébrités ont pris plaisir à prendre des bains de lait. Le fameux duc de Queensbery, joueur invétéré, en prenait un tous les matins. Le beau, l’élégant Brummel, alors qu’il était en prison pour dettes à Caen, se faisait apporter dans sa cellule une certaine quantité de lait qui servait à ses ablutions.

Poppée, la femme de Néron, avait cinq cents ânesses qui fournissaient le lait dans lequel elle se lavait. Lorsqu’elle fut bannie, elle conserva cette habitude. Son seul regret fut d’abandonner sa merveilleuse baignoire de porphyre et d’être obligée de se contenter du lait de cinquante ânesses seulement. Isabelle de Bavière avait aussi la plus grande confiance dans les ablutions lactées, mais ses goûts étaient peu fixes, et elle variait souvent la composition de ses bains. Elle possédait notamment une recette dont elle ne dévoila jamais le secret, recette d’un spécifique qui adoucissait son teint, dit-on, d’une façon particulière. L’eau distillée, du miel pris à des ruches dont les abeilles ne se nourrissaient que de miel, le jus de melon, l’extrait laiteux de l’orge, différentes préparations à base d’amandes et de jaunes d’œuf étaient également tenues par elle en grande estime.

Voulez-vous savoir comment était composé le bain préféré de Marie-Antoinette ? Une décoction de serpolet, feuille de laurier, thym sauvage, à laquelle on ajoutait un peu de sel marin. Quant à Mme Tallien, elle affectionnait particulièrement les bains aux fraises écrasées, mélangées à des framboises très mûres. 20 livres de fraises et 2 livres de framboises lui rendaient la peau plus douce que du velours. Law, le fameux financier, avait coutume d’ajouter à son bain d’eau parfumée les jaunes de cent œufs ! Parfois, il se servait de bouillon de veau, et ce fut lui qui préconisa et lança la mode des minces tranches de veau appliquées sur la peau pour améliorer et adoucir le teint. Quelle coquetterie pour un financier !

Le bain turc
Le bain turc

Les bains de vin ont été fréquemment en usage. En France, pendant le XVIIIe siècle, les jolies femmes de la cour en firent usage, et l’on cite le cas d’un marchand de vin qui recommandait pour ces bains son fameux vin de Malvoisie. L’annonce ajoutait : Le même vin peut être employé au moins cent fois si l’on a soin de le remettre, après chaque bain, dans le tonneau. Les bains de soleil ont été recommandés par de nombreux médecins. Et, il y a quelques années, en Allemagne, se sont ouvertes des cliniques spéciales où les hommes et les femmes vivent complètement nus et s’exposent, à des heures prévues, aux rayons régénérateurs du soleil. Il y a - faut-il l’ajouter ? - la section des hommes et la section des femmes.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il y eut des gens qui prirent des bains d’or ! il convient de dire tout aussitôt que la santé ou la coquetterie n’y furent pour rien. Paganini, le célèbre violoniste, reçut un jour d’une dame, chez qui il avait organisé un concert, une grosse somme en or, il se « lava » littéralement les mains « dans les pièces d’or ». Un Américain, qui possédait une mine d’argent très prospère, vendit un jour pour 150 000 francs d’actions. Il toucha la somme en pièces d’or. Il se rendit (à Londres) vite à l’hôtel où il était descendu, monta dans sa chambre, vida les sacs contenant cette fortune sur son lit et, jusqu’au lendemain matin, se vautra dans (ou sur) sa richesse.

Enfin, terminons ce curieux exposé par l’histoire du bain de pieds de Frédéric Soulié. Ayant reçu de son éditeur 10 000 francs en louis d’or pour le premier volume des Mémoires du Diable, revint chez lui, se fit préparer un bain de pieds, versa dans l’eau chaude les louis reçus, et pendant une demi-heure, il prit le plus étrange des bains de pieds.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !