Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Histoire des Français. 2000 ans d'Histoire des Gaulois au début du XXe siècle. Contexte politique, social, économique - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Histoire des Français
Histoire des Français
L’Histoire des Français : systèmes politiques, contexte social, population, économie, gouvernements à travers les âges, évolution des institutions.
Histoire des Français
 
Loin d’être une maladie moderne, la grippe, sévissant sur les pauvres humains depuis des siècles, reçut toutes sortes de noms plus ou moins euphoniques, et fut un temps combattue en vain par la célèbre thériaque, préparation médicinale comprenant une soixantaine de composés
Publié le dimanche 8 décembre 2019, par LA RÉDACTION
 
 
De Philippe le Bel à Louis XII, les monarques n’ont pas connaissance non seulement de l’exacte composition des cadres administratifs locaux de l’ancienne France, mais également du nom ni de la qualité (...)
 
Quel a été, en 1789, en 1792 et en 1793, le rôle exact de la Franc-Maçonnerie dans la Révolution française ? s’interroge en 1904 l’historien et essayiste Maurice Talmeyr. Rapportant que la (...)
 
On croit assez généralement que, du 5 mai 1789, jour de la réunion des États-Généraux à Versailles et qui déboucha sur la suppression des trois ordres ainsi que l’avènement d’une Assemblée constituante, (...)
 
Opposant les troupes royales de Philippe Auguste renforcées par quelques milices communales, à une coalition de princes et seigneurs français menée par Jean sans Terre, la bataille de Bouvines le 27 (...)
 
La bataille de Tertry, l’une des plus importantes de notre histoire, fut issue de la grande lutte de l’Austrasie contre la Neustrie. Le débat d’abord tout personnel avait pris à la longue, et surtout (...)
 
C’est à la suite d’une victoire inespérée à Tolbiac, lors d’une bataille opposant les tribus germaniques aux troupes de Clovis, que ce dernier, y voyant l’œuvre d’une force supérieure et tandis qu’il (...)
 
Le creusement de canaux visant à offrir de nouvelles voies navigables et des moyens de communication intérieure, bien que connue de l’Antiquité mais peu pratiquée à grande échelle, fait en France (...)
 
En même temps que Charlemagne arrêtait l’invasion des barbares, il essayait de rendre à l’empire sur lequel s’étendait son pouvoir le goût des lettres et des sciences, et de faire jaillir quelques purs (...)
 
Pour briser les mœurs guerrières des peuplades qui lui sont soumises, Charlemagne doit avant tout pourvoir à ce que l’anarchie ne domine plus dans le domaine religieux et empêcher les vestiges des (...)
 
Charlemagne est un de ces hommes supérieurs qui apparaissent dans le monde à de longs intervalles, et dont la gloire, illuminant à la fois l’avenir et le passé, illustre tout un siècle. Tout ce qui (...)
 
La soumission des Saxons fut la grande tâche militaire du règne de Charlemagne, qui consacra trente-trois années à cette œuvre de conquête, durant lesquelles il accomplit vingt campagnes. Toujours (...)
 
A la mort du roi Jean, arrivée presque subitement à Londres en 1364, son fils avait recueilli avec sa couronne le lourd héritage de ses fautes. Lorsque Charles V monta sur le trône, les conséquences (...)
 
Moyen de contrôler la violence féodale par l’application de sanctions religieuses, la Trêve de Dieu, instaurée au début du XIe siècle, consistait en une suspension de l’activité guerrière durant (...)
 
C’est environ deux mois après que, pour les festivités de Pâques, on l’ait empêché de passer quelques jours à Saint-Cloud, que Louis XVI, estimant sa liberté entravée en dépit des affirmations de (...)
 
Fin stratège et tacticien, mettant habilement à profit rivalités et forces des contrées qui cernent un territoire dont il reçoit en 481 le destin en héritage, Clovis est ce grand conquérant et (...)
 
Ourdie par un Flamand endetté ayant quitté sa patrie d’origine et assisté d’un ancien officier en disgrâce ainsi que du chevalier de Rohan, un des plus grands seigneurs de la cour mais perdu d’honneur (...)
 
L’histoire ne nous fait pas assister à la formation des corporations de métiers ; quand elles nous apparaissent dans les documents, notamment dans une charte de 1160 datant du roi Louis VII, elles (...)
 
La réunion des trois couleurs sur le drapeau national de la France ne remonte qu’à la Révolution française. À cette époque nul de ceux qui adoptèrent la nouvelle enseigne ne songea à regarder en arrière, (...)
 
Si au début du IVe siècle l’empereur Constantin assure le triomphe du christianisme ; si on édifie ensuite des basiliques et représente le Christ comme un monarque oriental assis sur un trône escorté (...)
 
Dès le mois de janvier 1789 et en vertu de lettres royales, le Tiers-État des villes, bourgs et villages du royaume, est convoqué, par arrondissement, en assemblées primaires, le cahier des plaintes, (...)
 
Les atteintes portées par la Révolution au droit de propriété furent de plusieurs sortes : la mainmise sur les biens de quelques nobles, du clergé, des établissements charitables, des émigrés, du (...)
 
S’interrogeant sur la façon dont nos pères étaient parvenus, sans secousse et efficacement, à l’acquisition de leurs libertés civiles au Moyen Age, Charles Barthélemy, invoquant les historiens parmi les (...)
 
Au Moyen Âge, le passage des rivières offre de grands dangers, et de fréquentes catastrophes exposent les voyageurs à la commisération des habitants du voisinage des fleuves et des rivières. Il faut (...)
 
A l’avènement de Louis XVI en 1774, aucune royauté en Europe n’avait mieux rallié autour d’elle les divers éléments d’une société qu’une royauté française ayant favorisé le développement et l’élévation des (...)
 
Dans les premiers temps de la monarchie française, les assemblées de la nation ne furent d’abord composées que de seigneurs et d’évêques. Philippe le Bel appela pour la première fois, en 1302, le (...)
 
En 1864, l’historien Charles Barthélemy, traquant les erreurs et mensonges historiques, explique comment la fable des enfants du duc de Nemours — qui fut de tous les complots contre Louis XI — selon (...)
 
Cruel fléau affectant régulièrement notre pays du Moyen Age au XIXe siècle, la famine fut tantôt le fruit de conditions climatiques désastreuses auxquelles une administration impuissante ou (...)
 
Si ce n’est que vers 1150 que les rois de France, Louis VII le premier, jetèrent leur dévolu sur la fleur de lys pour en orner leur blason, plusieurs légendes attribuent ce choix à Clovis, invoquant (...)
 
Fin mai 1904, le journaliste et écrivain Julien de Narfon, collaborateur du journal Le Gaulois qui quelques années plus tard fusionnera avec Le Figaro, relate quelques points-clés d’une « innovation (...)
 
Au commencement du XIe siècle, à l’avènement de dynastie des Capétiens, la langue française, selon l’expression du philologue Auguste Brachet (1845-1898), était « hors de page » ; elle était non (...)
 
L’extension des villes, l’augmentation de la population, les fruits sporadiques de l’enrichissement accroissent ordinairement la production d’immondices. Les idées de salubrité et d’ordre public (...)
 
Loin d’être une maladie moderne, la grippe, sévissant sur les pauvres humains depuis des siècles, reçut toutes sortes de noms plus ou moins euphoniques, et fut un temps combattue en vain par la (...)
 
En montant sur le trône en 1498, Louis XII se jeta avec passion dans la grande voie ouverte par Charles VIII vers l’Italie, aspirant à conquérir cette terre privilégiée dont l’Europe se disputait la (...)
 
Charles Martel fut peut-être le guerrier le plus habile et le plus heureux qu’aient produit les Pippinides, dynastie de la noblesse franque d’Austrasie précédant la lignée carolingienne. Ayant vécu (...)
 
L’histoire au Moyen Age fut d’abord toute légendaire. C’est une chanson de geste en prose. Cependant, parmi l’ombre des cloîtres ou des maisons épiscopales, sinon l’histoire elle-même, du moins les (...)
 
L’empire de Charlemagne, partagé d’abord entre les fils de Louis le Débonnaire par le traité de Verdun, s’était lentement divisé en grands fiefs, bientôt héréditaires, qui méconnaissaient complètement (...)
 
Le 20 avril 1233 le pape Grégoire IX établit l’Inquisition en France. Dans l’imaginaire collectif, ce tribunal ecclésiastique du Moyen Âge est associé à un temps de violence, d’infâmes tortures, (...)
 
« On a cru longtemps que le Moyen Age n’avait connu rien qui ressemblât à ce que nous appelons l’instruction primaire. C’est une grave erreur ; il est fait à chaque instant mention d’écoles dans les (...)
 
Fruit d’une lente évolution l’affranchissant d’une législation barbare humanisée par le christianisme, l’organisation de la justice du Moyen Age est menée parallèlement à celle d’un gouvernement né de la (...)
 
Si la période du XIIe au XVe siècle assiste à la prise d’autorité des baillis dépendant directement du pouvoir royal, au détriment des justices féodales liées aux seigneurs, se rapprochant ainsi plus de (...)
 
Un des plus remarquables côtés du caractère de saint Louis, c’est sans contredit ce profond sentiment d’équité qui fut la règle constante de toute sa vie. Rien de plus élevé, rien de plus pur que cette (...)
 
Avant de vouloir instaurer le principe énoncé par Robespierre et Danton selon lequel « les enfants appartiennent à la république avant d’appartenir à leurs parents », la Révolution trouva en 1789 la (...)
 
Travail destiné à brosser le portrait sans fard de la France à la veille de la Révolution, La France d’après les Cahiers de 1789, publié en 1897, révèle que le Tiers-Etat, qui supplie alors « le roi de (...)
 
Période d’exactions perpétrées sous l’égide d’une Première République née en septembre 1792, la Terreur, qui notamment enfanta le célèbre Tribunal révolutionnaire envoyant à la mort des personnes appartenant (...)
 
Le problème de l’origine de notre langue a reçu depuis le XVIe siècle les solutions les plus diverses ; on a tour à tour rattaché le français au grec, au celtique, au germanique, à l’hébreu, à d’autres (...)
 
Au gré de la fantaisie et de l’imagination, grâce au talent de quelque écrivain bizarrement ingénieux les naturalisant de façon pérenne, des langues capricieuses et arbitraires se sont introduites (...)
 
Liberticide et tyrannique, recourant à l’amende, à la prison et à la violence, le Directoire, régime auquel eut recours la Première République et façonnant la France de 1795 à 1799, participa de la ruine (...)
 
Quelque jugement que l’on porte sur la politique de Louis XI, qu’on en blâme les ruses et les détours, on doit cependant reconnaître les vues élevées qu’elle renferme et le dévouement courageux avec (...)
 
Quoique Louis XII se soit laissé entraîner avec passion aux guerres d’Italie, coûteuses tant sur le plan pécuniaire que sur le plan humain, néanmoins la générosité de son caractère, son affabilité, ses (...)
 
Les partages successifs des possessions franques dans les Gaules, entre les descendants de Clovis, furent une des causes principales de l’affaiblissement rapide de la dynastie mérovingienne. C’est (...)
 
L’embarras des échanges en nature par la multiplication des besoins, l’impossibilité de conserver les choses échangées, constitue l’origine des monnaies. Il fallait, pour représenter les objets, une (...)
 
Roland est une des plus intéressantes et aussi une des mieux conservées de ces figures à demi réelles, à demi inventées ; sa défaite à Roncevaux, son courage et celui des douze pairs qui l’accompagnent, (...)
 
À l’encontre de maintes paroles fameuses prêtées à des hommes illustres, mais souvent créées de toutes pièces par la légende ou enjolivées par des narrateurs complaisants, les mots de Jeanne présentent des (...)
 
Considérée comme la partie la plus exquise du savoir humain par les bardes irlandais et gaulois qui ajoutaient à la solennité du culte druidique en célébrant les belles actions des héros et en (...)
 
À l’origine des sociétés et avant la naissance des sciences, les hommes ont soigné leurs semblables alors que la médecine et la pharmacie n’étaient pas encore nées. L’instinct, le hasard, l’imitation des (...)
 
Se déroulant de 1096 à 1099 et aboutissant à la prise de Jérusalem, la Première croisade le doit notamment au refus des Turcs Seldjoukides d’autoriser aux pèlerins chrétiens l’accès au Saint-Sépulcre. (...)
 
L’Académie française, ainsi que toutes les institutions humaines, a été précédée par des créations analogues, qui en étaient comme les tâtonnements incertains, les premières ébauches. Quel qu’ait été le (...)
 
Au milieu du XIXe siècle, Alexandre Rémy, rédacteur en chef du journal La Mode et « de ceux que la vérité passionne, et que la mauvaise foi révolte », publie un recueil intitulé Mensonges (...)
 
Par décrets des 22 décembre 1789, 15 janvier, 16 et 26 février 1790, l’Assemblée constituante substitua la division du sol français en départements aux anciennes circonscriptions provinciales, et un (...)
 
Récit d’une bataille historique entre la France et le Brésil qui a duré près de deux siècles et reste méconnue dans l’Hexagone
 
La tombe de Childéric, l’un des rois francs du nord-ouest de la Gaule (457-481) et père de Clovis, fut découverte fortuitement le 27 mai 1653 à Tournai près de l’église Saint-Brice, et remarquablement (...)
 
Au moins 180.000 personnes déportées, tuées, assassinées. Des centaines de prêtres, des religieux, mais avant cela, pour la plupart, des paysans, car ce sont les paysans qui, les premiers, se (...)
 
Le règne des Capétiens fut marqué par le progrès graduel, mais constant, de la « nation ». En tolérant le mouvement communal, la royauté porta en effet un coup terrible à l’arbitraire des seigneurs (...)
 
Saint Louis n’eut pas seulement le privilège des douces vertus, de la justice, de la piété. Intrépide autant qu’aucun de ceux qui l’ont précédé ou suivi sur le trône, il sut au besoin porter vaillamment (...)
 
La tradition affirme que lors du siège de Paris en 451 par les Huns ayant pour chef un Attila dont l’historiographie chrétienne brosse un portrait des plus sombres, une jeune fille de 28 ans, (...)
 
Le plus intéressant spectacle de la fin du XVe siècle est sans contredit celui de la lutte de Louis XI contre Charles le Téméraire ; du génie politique naissant en Europe contre l’orgueil féodal, dont (...)
 
Lorsqu’il mena en 1226 le siège d’Avignon, le roi Louis VIII ne fut qu’en apparence l’instrument d’une papauté qui voulait à tout prix réduire les états indépendants du Midi, les comtés de Toulouse, de (...)
 
Ce n’est pas sans raison que Charlemagne, à la vue des barques normandes qui venaient sous ses yeux tenter quelque pillage, s’alarmait sur le sort de l’empire. Aussitôt qu’il n’est plus, en effet, les (...)
 
La mort de Brunehaut fut le tragique dénouement d’une des plus intéressantes luttes des temps mérovingiens : celle de l’esprit de civilisation contre la barbarie ; du pouvoir royal contre la fière (...)
 
Du système féodal, notre époque tend parfois à vouloir ne faire qu’un régime d’excès et de malheurs en occultant le contexte de son avènement. Or non seulement la vassalité, association pour la sûreté (...)
 
La taxe des pauvres, si éloignée de nos moeurs aujourd’hui, a existé en France pendant plusieurs siècles, restant en vigueur jusqu’à la Révolution. L’obligation pour la cité ou pour la paroisse de nourrir (...)
 
Issu d’anciennes croyances germaniques attribuant à certaines familles nées pour régner un pouvoir presque divin, et à certaines superstitions liées au pouvoir de guérison du Saint Chrême, le toucher (...)
 
Premier acte véritablement politique de notre histoire, le traité de Verdun détermine la division actuelle de l’Europe en trois grandes nations principales : la France, l’Allemagne, l’Italie. Le monde (...)
 
Comment ne pas évoquer cette page glorieuse de nos antiques annales, qui prend place au sein de la guerre des Gaules, en 52 av. J.-C. ? Gergovie... C’est là que voici plus de 2000 ans, s’éveilla (...)
 
Pourquoi le 14 juillet est devenu fête nationale ? Depuis quand ? L’historien Jean Sévillia raconte les dessous de cet évènement symbolique et les enjeux de sa (...)
 
Dans la deuxième édition de Légendes et archives de la Bastille parue en 1898, ouvrage charmant et plein de faits nouveaux, l’historien Frantz Funck-Brentano, érudit bibliothécaire de l’Arsenal, nous (...)
 
Comment Napoléon vécut-il les heures sombres qui, après la bataille de Waterloo, marquèrent la fin de son épopée magnifique ? Le récit de cet épisode montre le désarroi de l’adversaire malheureux, mais (...)
 
Hérésie, barbarisme : ainsi peut-on qualifier la formule « tel est notre BON plaisir » prêtée aux rois de France, la seule formule qui ait jamais été employée dans les actes royaux étant en réalité « tel (...)