Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme

« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)



Histoire faune et flore : anecdotes, usages, légendes, croyances plantes et animaux - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Faune, Flore

Faune, Flore

Arbres célèbres, vertus des plantes, croyances liées aux animaux. Faune et flore vues par nos ancêtres. Balade au coeur des règnes animal et végétal


Faune, Flore
 
 
La médecine empirique, en son temps, n’avait pas dédaigné les excréments d’animaux, le médecin et théologien allemand Christian-François Paullini, qui eut cependant d’autres mérites, réunissant à la fin du XVIIe siècle dans sa Dreckapotheke (pharmacie stercoraire) tout ce que les anciens avaient écrit sur ce sujet : son inventaire, consignant tous les (...)
Publié le samedi 24 septembre 2016, par LA RÉDACTION


 
 
 

 Alisier (L'), arbre avertisseur de la pluie ?
Ou comment dame Nature a su donner à l’Homme les moyens de mieux l’appréhender, pour peu que celui-ci y prête attention...
 
 Alun (Fabrication et utilisation de l')
L’alun est un minéral d’un grand usage dans les arts. Incorporé au papier, il l’empêche de boire en formant un vernis qui ne permet pas à l’encre liquide de pénétrer dans la pâte. Il est employé pour (...)
 
 Animaux (Excommunications contre les)
Il fut un temps en France où des tribunaux prononçaient des condamnations contre des animaux prévenus de certains délits, et où l’autorité ecclésiastique lançait les foudres de l’excommunication contre (...)
 
 Arbre à pain (L')
Les botanistes français placent cet arbre précieux dans le genre des jaquiers (artocarpi), arbres de la famille des figuiers, dont les feuilles sont simples, entières ou découpées, et les fleurs très (...)
 
 Arbres fruitiers cultivés en France (Origine des)
ARBRES FRUITIERS A FRUITS PROPRES AUX BOISSONS FERMENTÉES Les espèces principales qui appartiennent à ce groupe sont, en France, la vigne, le pommier et le poirier. Vigne. Cet arbre paraît (...)
 
 Asperge (L') ou impératrice des légumes trouve grâce aux yeux du centenaire Fontenelle
Fervent adepte de l’asperge, plante délicate que le célèbre Brillat-Savarin honorait de l’appellation « impératrice des légumes », le centenaire Fontenelle n’avait qu’une aversion : qu’on la lui serve (...)
 
 Café de Sainte-Hélène : cher à Napoléon et l'un des plus chers au monde
« Le seul aspect positif de Sainte-Hélène, c’est le café », aurait dit Napoléon. Importé du Yémen au XVIIIe siècle, l’arabica bourbon produit sur l’île de l’Atlantique Sud a la réputation d’être l’un des (...)
 
 Caméléons (Préjugés des Anciens sur les)
Une fable accréditée par les anciens sur le caméléon est que cet animal ne vit que d’air. Voilà une singulière propriété qui serait bien à envier. Il aspire l’air avec délices, il lui ouvre tout son corps, (...)
 
 Champignon de couche (Les noces cachées du)
Tapis dans l’ombre du boyau, ils se reproduisent par milliers. Installés dans des caisses métalliques superposées, on les aperçoit par intermittence dans le faisceau lumineux d’une lampe frontale. (...)
 
 Champignons vénéneux : comment les reconnaître ?
Au mois d’octobre 1859, cinq officiers du 58e de ligne succombaient, victimes d’un empoisonnement causé par des champignons vénéneux que l’un d’eux avait cueillis dans une promenade. A la suite de ce (...)
 
 Chanvre (Le)
On ne connaît en Europe qu’une espèce de ce genre de plantes, c’est le chanvre cultivé (cannabis sativa). Dans l’Asie méridionale, outre cette espèce, on en trouve une autre qui vient sans culture, et (...)
 
 Chasseurs de plantes des environs de Paris
Du mouron des oiseaux au perce-neige, en passant par le narcisse jaune ou la jacinthe des bois, la fin de l’hiver et le début du printemps sonnaient jadis la reprise d’activité des chasseurs de (...)
 
 Châtaignes pour le pain et la pâtisserie corses
On considère généralement les châtaignes comme de simples friandises. Dans nombre de pays, leur importance dans l’alimentation était encore voici un siècle beaucoup plus grande : elles constituaient un (...)
 
 Chauve-souris : animal entouré de superstitions et croyances
Désignée dans le Bas Languedoc par le nom de rate-pennade, la chauve-souris, sur laquelle les enfants, inconscients de son singulier mode de vie, s’amusent à capturer, fait l’objet de plusieurs (...)
 
 Chêne d'Allouville (Seine-Maritime)
C’est dans le cimetière d’Allouville, à une lieue d’Yvetot, que l’on voit cet arbre, l’une des merveilles de notre France. Il a 50 pieds de circonférence auprès de terre, et 24 à hauteur d’homme ; ses (...)
 
 Chênes célèbres (Les)
Emblème de la force, le chêne a toujours régné en maître dans les forêts, et l’imagination des peuples s’est complu à attribuer à cet arbre-roi de secrètes vertus et une mystérieuse (...)
 
 Chiendent (Le) : les vertus méconnues d'une graminée honnie
S’il est une herbe qui jouisse de peu d’estime, c’est assurément cette plante graminée à racines longues, traçantes, noueuses par intervalles, qui a nom Chiendent. A peine admet-on qu’elle soit bonne à (...)
 
 Chiens célèbres (Des) : héros ou acteurs ingénieux
Qu’ils s’illustrent par un héroïsme déroutant, par leur capacité à faire montre d’une ingéniosité peu commune, ou encore par leur côté cabot pour le plus grand plaisir du public, certains représentants de la (...)
 
 Citronnier en Provence (Culture du)
Une des plus belles parures de la Côte d’Azur, c’est sans contredit celle des fruits d’or, oranges et citrons, qui font l’admiration de l’étranger et qui en toute saison resplendissent aux branches des (...)
 
 Crapauds (Préjugés des Anciens sur les)
Pline mentionne une multitude de remèdes auxquels il attribue la propriété d’empêcher les funestes résultats de la morsure des crapauds ; et il est certain que comme cette morsure n’offre en effet (...)
 
 Défense des plantes contre les insectes qui les nuisent
Plusieurs naturalistes se sont beaucoup occupés dans ces dernières années, en Allemagne, en Angleterre et en Italie, des nombreuses et intéressantes relations qui existent entre les insectes et les (...)
 
 Demoiselles (Les)
Vous voyez voler de tous côtés ces beaux insectes à quatre ailes de gaze, si connus sous le nom de Demoiselles. Leur appétit carnassier contraste singulièrement avec la forme élégante et gracieuse qui (...)
 
 Dronte (Le)
La terre que nous habitons a été plusieurs fois travaillée d’horribles convulsions, qui en ont chacune modifié plus ou moins la surface, tantôt élevant au-dessus des eaux des espaces jusque-là (...)
 
 Ecureuil (L')
L’écureuil est le plus joli, le plus svelte, le plus gracieux de tous les rongeurs. Il n’est personne qui n’ait eu l’occasion d’admirer, dans ces cages tournantes où l’on a trop souvent la cruauté de (...)
 
 Éloge du monde animé des fleurs par Alphonse Karr
Préfaçant en 1840 l’ouvrage de Grandville et Delord intitulé Les Fleurs animées, le célèbre romancier et journaliste Alphonse Karr, qui plus tard se retirera à Nice où il développera une activité de (...)
 
 Érable (L') : arbre au coeur de croyances et de contes mythiques
Grandement apprécié jadis en Alsace pour ses vertus, l’érable occupe une place particulière dans un conte au sein duquel on retrouve nombre de récits et figures mythiques, cet arbre y jouant un rôle à (...)
 
 Fèves : dotées d'une âme et condamnées par Pythagore ?
S’appuyant sur les interprétations des mystérieux préceptes de Pythagore, la stigmatisation des fèves, dont la fleur enfermée dans une marmite qu’on enfouit, présenterait au bout de quelques jours (...)
 
 Gui, houx et sapin de Noël
Le gui, que l’on vendait jadis pendant la semaine de Noël et du Jour de l’An, a un concurrent redoutable dans un autre végétal d’hiver, auquel on l’associe de plus en plus dans la décoration des (...)
 
 Herbes médicinales, potagères ou vénéneuses utilisées par les anciens
Vénéneuses, potagères, mauvaises – qui croissent toujours comme chacun sait –, fraîches, tendres, touffues, épaisses, les herbes couvrant prairies et pâturages, et dont nos anciens savaient faire du (...)
 
 Hirondelles de guerre
Il a été question récemment d’expériences faites au Ministère de la guerre par un Roubaisien, M. Desbouvrie, avec des hirondelles voyageuses. Nous avons prié notre correspondant de Roubaix de nous (...)
 
 Horloge florale, calendrier floral et horloge ornithologique
Au XVIIIe siècle le naturaliste Linné, à l’écoute d’une Nature généreuse, prend soin de l’observer et met au point l’Horloge de Flore, véritable et merveilleuse prouesse botanique, accompagnant le temps qui (...)
 
 Insectes baromètres et thermomètres pressentant pluie, grêle et vent
Sur la seule foi d’observations, nos ancêtres considéraient certains animaux comme excellents thermomètres-baromètres dont il suffisait de scruter le comportement pour prévoir pluie, orage, vent ou (...)
 
 L'escargot se fait médicament, ou du « besoin d'un plus petit que soi »
Si un chroniqueur de La Nature y « décrie » en 1935 les qualités gustatives d’un escargot qui ne le doivent qu’aux condiments dont on l’accompagne, il « décrit » aussi les propriétés médicamenteuses (...)
 
 L'obésité... chez les arbres !
En 1893, Emile Gautier, de La Science illustrée, attire l’attention de ses lecteurs sur un curieux phénomène : ces arbres qui, à l’image des hommes sont sujets à l’embonpoint, et dont les fruits ne (...)
 
 Laurier camphrier (Le)
Ce grand et bel arbre plaît par son port et son ombrage, par l’odeur qu’il exhale de toutes parts et les bonnes qualités de son bois ; il joint à ce mérite celui de fournir au commerce une matière (...)
 
 Légumes ancestraux : manières diverses de nos aïeux de les apprêter
Certains des légumes encore appréciés de nos jours, avaient déjà la faveur d’illustres palais antiques, des anciens Égyptiens aux empereurs romains, en passant par les philosophes grecs, tous redoublant (...)
 
 Lilas blanc parisien (Le secret de naissance du)
On assure que le hasard seul a présidé à sa naissance, vers 1850. A cette époque, au lieu dit Vaugirard, couvert alors de jardins et de marais, vivait un brave horticulteur peu instruit, mais (...)
 
 Loup, chant du coq, lion, cheval et la colombe (Préjugés des Anciens sur le)
LE REGARD DU LOUP Les Anciens croyaient que lorsqu’un loup jetait les yeux sur un homme avant que celui-ci eût aperçu l’animal, l’homme perdait la voix. Pline donne cette opinion comme reçue (...)
 
 Lutte contre les campagnols et superstitions liées à ces rongeurs
Chaque année, au début du XXe siècle, il se préparait un grand mouvement offensif pour le printemps. De nombreuses réunions régionales avaient lieu à Paris et une grande assemblée générale décide de (...)
 
 Marmottes (Les)
Quand je partis de mon pays, Pas plus haut qu’une botte, Mon père me donna cinq sous, Une vieille culotte, Avecque mi Avecque ma Avecque ma marmotte. Chanson des Savoyards Tel est, en effet, (...)
 
 Moine et évêque de mer (Curieux)
Deux animaux reçurent autrefois le nom de moine de mer et d’évêque de mer. Une bien curieuse page de l’Universa piscium historia du naturaliste Guillaume Rondelet paru en 1554, accompagnée de dessins (...)
 
 Moqueur (Le)
Clusius dit avoir vu chez le baron de Saint-Aldegonde un perroquet qui, chaque fois qu’on l’en priait, riait aux éclats, puis s’écriait avec le ton du plus grand dédain : ô le grand sot qui me fait (...)
 
 Oranger de France (Le plus ancien) semé par Eléonore de Castille
Semé en 1421, l’oranger successivement appelé le Grand-Connétable, le François Ier et enfin le Grand-Bourbon, est certainement le premier arbre de cette espèce qui ait été introduit en France, et a sa (...)
 
 Orme (L') de Vernou planté par Sully et Palais de Pépin le Bref
« Les promeneurs vont au-delà de l’histoire chercher de la fantaisie dans les broderies des légendes », écrit Gaston Bonnery au début du XXe siècle, qui évoque avec émotion quelques « figures » de Vernou (...)
 
 Orme des Champs-Élysées : à l'épreuve des hommes et du temps
Aux Champs-Élysées, non loin du Rond-Point, se trouvait encore au milieu du XIXe siècle un orme qui se trouvait être le plus bel arbre de son allée, qu’à lui seul il ombrageait presque tout entière. (...)
 
 Ormeau de la place Caramy à Brignoles et if de la Lande-Patry
L’ORMEAU DE LA PLACE CARAMY À BRIGNOLES (Var) L’ormeau de la place Caramy, à Brignoles, est très ancien, mais aucun document n’indique avec précision soin âge. On rapporte qu’en 1564, Charles IX, (...)
 
 Orties textiles pour supplanter avantageusement le coton, le chanvre et le lin ?
Il y aurait intérêt, suggère un chroniqueur du Magasin pittoresque en 1884, à introduire dans l’agriculture française des plantes d’une culture facile, et dont les fibres, bien supérieures comme (...)
 
 Pain (Le)
Le pain est en quelque sorte le type de l’aliment, non seulement à raison de l’extrême diffusion de son usage, mais surtout parce qu’il contient tous les principes nutritifs que la physiologie (...)
 
 Paon (Le), mets de choix au Moyen Age
Chez nos vieux romanciers, le paon est qualifié du titre de noble oiseau, et sa chair y est regardée comme la nourriture des amants, et comme la viande des preux. Il y avait très peu de mets alors (...)
 
 Perles des coquillages de la Virlange (Saugues, Haute-Loire)
La Virlange, petite rivière baignant la commune de Saugues en Haute-Loire, passait pour être le repaire de moules d’eau douce abritant de véritables perles de joaillerie dont la nacre, si elle (...)
 
 Pierres de coliques du poisson appelé maigre et fort prisé des gourmets
Tombée dans l’oubli, appartenant au poisson appelé maigre dont la tête était prisée des gourmets du XVIe siècle au point d’être l’objet d’une célèbre légende, la pierre de colique, portée au cou et (...)
 
 Pigeons voyageurs (Les) : messagers durant les guerres
Lors du siège de Paris en 1870-1871, les ballons ont permis à la capitale d’envoyer des messages en province, aux amis du dehors ; mais pour que le système de la poste aérienne fût complet, il fallait (...)
 
 Pluies de crapauds et grenouilles
Les pluies de crapauds ont été longtemps reléguées dans la même catégorie que les pluies de pierres. Comme la science n’était pas en état de rendre compte du phénomène, elle le niait. Infaillible manière (...)
 
 Pourceaux (Sentences contre des) et lettres de grâce à eux accordées
Au Moyen Age, les porcs et les truies couraient en liberté dans les rues des villages, et il arrivait souvent qu’ils dévoraient des enfants ; alors on procédait directement contre ces animaux par (...)
 
 Préjugés d'autrefois : l'ourse et ses petits, longévité du cerf, corne de licorne
L’OURSE ET SES PETITS C’était une opinion de l’Antiquité, que c’est en les léchant que la femelle de l’ours donne à ses petits la forme qu’ils doivent avoir. Cette opinion s’est conservée, et elle est (...)
 
 Rats allaités par une chatte
Quand on voit un chat prolonger, comme par plaisir, les souffrances de la souris qu’il vient de prendre et que, le plus souvent, il ne mange pas après l’avoir tuée, on serait tenté de le croire animé (...)
 
 Roquefort (Caves de)
Dans le Rouergue, à trois lieues à peine de la ville de Saint-Affrique, s’élève au milieu de hautes montagnes un petit village du nom de Roquefort, modeste hameau de cent feux à peine, qui doit sa (...)
 
 Salamandres (Préjugés des Anciens sur les)
La salamandre, pour la définir tout de suite familièrement, est une sorte de crapaud ayant une queue. Les mœurs de cet animal ne présentent aucune propriété extraordinaire, et cependant, sur la foi de (...)
 
 Sapin et arbre de Noël (Origine et histoire du)
L’arbre de Noël est un petit arbuste vert, le plus ordinairement un sapin, aux branches duquel on attache les cadeaux que l’on veut distribuer aux enfants, à l’occasion de la fête. Il apparaît tout (...)
 
 Singuliers cosmétiques d'antan à base de selles d'animaux
La médecine empirique, en son temps, n’avait pas dédaigné les excréments d’animaux, le médecin et théologien allemand Christian-François Paullini, qui eut cependant d’autres mérites, réunissant à la fin (...)
 
 Souris (Condamnation de) en Lorraine au XVIIIe siècle
En 1733, le territoire de Contrisson (Meuse), village situé à quatre kilomètres de Revigny, était désolé par les ravages de souris innombrables qui, après avoir causé un dommage « très considérable » (...)
 
 Sucre : extraction des différentes espèces
Les chimistes français ne confondent pas sous le nom de sucre toutes les matières présentant au goût cette sensation particulière que l’on nomme saveur sucrée. Pour eux, le sucre est tout corps qui, (...)
 
 Tabac au XIXe siècle (Contrebande du)
C’est au début du XIXe siècle, lors de la suppression de port franc de Marseille que commença, à Allauch, la contrebande du tabac. Probablement pratiquée au début par quelques-uns seulement, elle devait (...)
 
 Thé (Le)
Que de livres n’a-t-on pas fait contre le thé ! Cependant le thé a forcé ses détracteurs au silence, tandis que ses enthousiastes apôtres lui ont préparé lentement un glorieux triomphe, ont déroulé dans (...)
 
 Tilleul : mille et une vertus de ses bois et feuilles
En 1930, le docteur Henri Leclerc, ancien médecin de l’état-major du général Foch, porte à notre connaissance les vertus, notamment thérapeutiques, du tilleul, dont les anciens utilisaient déjà tant le (...)
 
 Trèfle (Le grand) rouge et chats
Le grand trèfle rouge, qui est un élément important des prairies artificielles, demeurerait presque toujours stérile si les bourdons en venant y chercher leur nourriture, n’agitaient ses fleurs et (...)
 
 Trois saules versaillais, descendants de celui qui ombrageait la tombe de Napoléon à Sainte-Hélène
Au commencement de février 1923, les Versaillais apprenaient avec surprise qu’un saule, bouture de celui qui ombrageait la tombe de l’Empereur à Sainte-Hélène, venait d’être abattu, 67 rue du Maréchal (...)
 
 Truffe ! (Ne la prenez pas pour une méchante)
Au début du XXe siècle, Charles Rozan nous rappelle dans Les végétaux et les proverbes que le mot truffe ou trufle s’est dit dans l’ancienne langue, pour tromperie. C’était, sans doute, une allusion à (...)
 
 Truffe (Culture de la)
Cultiver la truffe semble un paradoxe, et cependant c’est chose passée dans la pratique de plusieurs de nos départements, grands producteurs de ce champignon souterrain. La culture de la truffe est (...)
 
 Vertus attribuées à certains animaux : alouette, corbeau, merle...
Il n’est pas nécessaire de remonter au Moyen Age pour trouver les superstitions populaires les plus singulières : au commencement du XVIIIe siècle, cependant que notre pays comptait de grands génies (...)
 
 Vigne : sa culture
La récolte des vins est, après celle des céréales, la plus importante de notre territoire ; on pourrait même dire en comparant la France à tous les autre pays du monde, que, sous le rapport des (...)
 
 Vin (Petite histoire du)
La vigne pousse déjà en Europe occidentale au Miocène. La vigne sauvage (Vitis silvestris) a sans doute été consommée par l’homme dès le paléolithique. Ainsi a-t-on retrouvé des pépins dans ses habitats. (...)
 
 Vin de Champagne
La Champagne cultive presque exclusivement le plant appelé pineau, noirieu ou pur noir. Dans ce pays, comme partout, c’est le sol lui-même, et aussi la plus ou moins heureuse exposition de la vigne, (...)
 
 Vins (Conservation des) Chauffe-vins du propriétaire
Les expériences de M. Pasteur, consignées dans son ouvrage sur le vin, publié en 1866, ont eu pour objet de démontrer que les maladies des vins étaient dues à la présence dans le corps du liquide de (...)
 
 Violettes (Les)
L’Antiquité La Violette est connue depuis la plus haute antiquité dans le Bassin méditerranéen. L’Ionie est sa résidence divine et la légende se mêle à l’histoire et aux racines grecques puisque le nom de (...)
 
 Vipères trépassant au seul contact de la salive humaine ?
Enracinée depuis plus de deux millénaires et relayée plus récemment par Voltaire, une opinion populaire répandue voulait que la salive humaine fît mourir les (...)
 
 Volaille : sa consommation réglementée par l'Eglise
Dès le IVe siècle, les Chrétiens ont regardé les volatiles et la volaille comme un aliment maigre, et se sont permis l’un et l’autre dans les temps de l’année où la viande était défendue. Ils (...)
 
 

 

 
 

 

 

 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Des anciennes boutiques aux grands magasins : naissance d'un commerce nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Avoir une belle bague au doigt
 
 Copains comme cochons
 
MANIFESTATIONS
 Tour-Forteresse de Monthoiron : l'empreinte de Léonard de Vinci dans la Vienne
 
 Exposition : Austrasie, le royaume mérovingien oublié (Saint-Dizier)
 
 
 
 

 

 


Les plus récents
 
 Singuliers cosmétiques d'antan à base de selles d'animaux
 
 Vipères trépassant au seul contact de la salive humaine ?
 
 Salamandres (Préjugés des Anciens sur les)
 
 Trois saules versaillais, descendants de celui qui ombrageait la tombe de Napoléon à Sainte-Hélène
 
 Orme des Champs-Élysées : à l'épreuve des hommes et du temps
 
 L'escargot se fait médicament, ou du « besoin d'un plus petit que soi »
 
 Souris (Condamnation de) en Lorraine au XVIIIe siècle
 
 Légumes ancestraux : manières diverses de nos aïeux de les apprêter
 
 
 

 


Savoir : Mots, Locutions
 
 Harceler
(Dernier article mis en ligne)
 
 Voir les 64 ARTICLES
 
 
Repères historiques
 
 Troisième République (1870-1940)
(Dernier article mis en ligne)
 
 Voir les 27 ARTICLES
 
 
Librairie : Monographies
 
 Voir les 97 SECTIONS
 
 
Brèves d’Histoire
 
 Cent fois sur le métier... : également recommandé aux gens de lettres ?
(Dernier article mis en ligne)
 
 Voir les 137 ARTICLES
 
 
Patrimoine : Départements
 
 Voir les 11 SECTIONS
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2016 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Librairie : contes et légendes Librairie : coutumes et traditions Librairie : vie d'antan
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

YouTube

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Contacts, Publicité, Services