Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 29 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Brèves d'Histoire. Miettes historiques. Le saviez-vous ? Bribes d'Histoire de France

Vous êtes ici : Accueil > Brèves d'Histoire
Brèves d’Histoire
Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé
Brèves d’Histoire
 
À la fin du XIXe siècle, nombre de gens croyaient pousser le libéralisme jusqu’à la licence, en demandant timidement « la gratuité de l’instruction ». Si vous aviez osé leur parler de « l’obligation », ils auraient été fort disposés à vous exorciser. Au XXIe siècle, n’ignore-t-on pas encore que l’instruction était déjà obligatoire au début du XVIIIe siècle (...)
Publié le lundi 21 novembre 2022, par LA RÉDACTION
 
 
Ayant passé le cap des 600 membres au début du XXe siècle cependant que le bâtiment qui l’abritait n’avait été originellement conçu que pour 430, la Chambre des députés fait en 1924 l’objet de critiques, (...)
 
Vraisemblablement composé entre le 4 novembre 1793, date du décès du général de Lescure, et le 8 novembre, date du départ de Fougères pour Granville de l’armée catholique et royale grossie des renforts (...)
 
Tous les ans à l’entrée de l’hiver, dit en 1904 Paul Noël, directeur du laboratoire d’entomologie de la Seine-Inférieure (aujourd’hui Seine-Maritime), les journaux publient des prévisions, en se basant (...)
 
L’absinthe, la funeste absinthe contre laquelle se liguent tous les antialcoolistes de l’univers n’était à l’origine que le plus innocent des remèdes, peut-on lire en 1904 sous la plume d’un chroniqueur (...)
 
En 1908, un chroniqueur de Ma revue hebdomadaire s’amuse du caractère soi-disant public des séances de la Chambre des députés censé illustrer le respect de la souveraineté du peuple : n’est admise en (...)
 
Si l’on ne présente plus la figure du romantisme, le dramaturge, poète et académicien Alfred de Vigny, l’homme politique est moins connu...
 
Réalisatrice, scénariste, productrice et directrice des studios Gaumont, elle a pourtant été effacée de l’histoire du cinéma
 
Admirable de sens politique, vive d’esprit, Aliénor d’Aquitaine est au XIIe siècle un brillant parti pour les cours d’européennes qui cherchent à marier leurs jeunes (...)
 
Alphonse Bertillon est un génie qui a su mettre à profit son ennui de fonctionnaire au service de l’enquête judiciaire
 
Il est l’un des plus grands noms de l’histoire de la chirurgie et il est pourtant parti de rien. Ambroise Paré, qui a donné son nom à de nombreux hôpitaux de France, a eu un destin épatant (...)
 
Il est le jardinier le plus célèbre du monde et il est Français. On lui doit des merveilles et notamment les fameux jardins à la française !
 
En 1925, un chroniqueur des Annales politiques et littéraires s’indigne, non sans humour, de l’appauvrissement du vocabulaire de ses contemporaines, observant avec consternation leur propension à (...)
 
En 1894, à l’occasion du centième anniversaire de la fondation de l’Ecole Polytechnique, deux anciens polytechniciens publient l’Argot de l’X, sorte de dictionnaire extrêmement riche en anecdotes de (...)
 
Même si c’est une bande dessinée, il a souvent été l’un des premiers rapports avec l’Histoire pour de nombreux petits Français
 
On dit que c’est une invention de Stanislas, roi de Pologne en exil au château de Lunéville (près de Nancy), et c’est probablement vrai même si c’est un peu plus compliqué que (...)
 
Quelle est l’origine de ce sobriquet qu’on retrouve dans la correspondance de Gustave Flaubert et par lequel on essaya de ridiculiser l’empereur Napoléon III, l’impératrice Eugénie étant, elle, (...)
 
Au début de l’année 1880, tout Paris fut occupé du vol étrange commis au Palais-Royal, au préjudice du bijoutier Fontana
 
Dans la Revue des curiosités révolutionnaires, Georges Barral rapporte que Baudelaire lui exposa l’étymologie de son nom, ne venant pas du tout de bel ou beau mais de band ou bald. « Mon nom est (...)
 
C’était en l’an 1727. La population châtelleraudaise se plaignait de ce que Paul Beaupoil et Guillon Pierre, les seuls apothicaires de la ville, vendaient fort cher « drogues et médicaments (...)
 
Comment l’application aux animaux sauvages, par l’Administration, d’une réglementation pensée pour le « public », donna lieu en 1933 à une situation aussi déplorable que (...)
 
Le linguiste Adolphe Hatzfeld (1824-1900), éminent professeur de rhétorique à l’Université de Paris, écrivit dans ses Annales un article sur Blaise Pascal, inventeur de l’omnibus un siècle et demi (...)
 
C’est à l’un des penseurs les plus célèbres de l’Histoire, Blaise Pascal, figure majeure de la révolution scientifique au XVIIe siècle, que l’on doit nos indispensables (...)
 
Maurice Ravel, artiste engagé pour son pays, fut aussi le compositeur du « Boléro » mondialement connu
 
En 1882, le colonel Th. Jung publie Lucien Bonaparte et ses Mémoires dont on n’avait donné jusqu’ici que des éditions incomplètes. On trouve dans ces curieux mémoires la rectification de bien des faits (...)
 
Une des plus belles fortunes qui se soient faites dans l’Église est sans contredit celle de Jacques Amyot, évêque d’Auxerre et grand-aumônier de France. Son père était un pauvre corroyeur de Melun : la (...)
 
Apparaissant pour la première fois dans la Bible, le livre de la Genèse évoquant une chaîne de montagnes où se serait posée l’arche de Noé après le Déluge, le mont Ararat, sommet le plus élevé de Turquie, (...)
 
C’est à un couple de Français que l’on doit l’invention des grands magasins. Et leur folle aventure s’est propagée, à leur suite, partout dans le monde.
 
Le numéro du 19 juin 1898 du Petit Méridional nous apprend qu’un ancien officier de marine demeurant à Paris, rue d’Alésia, avait rapporté d’un de ses voyages un jeune (...)
 
Même si la mozzarella le suit de près, il reste le fromage préféré des Français !
 
Dans cette immense cathédrale, les rois de France ont presque tous été sacrés jusqu’en 1824
 
Une reine qu’on associe souvent au poison, aux massacres, et à cette époque noire de l’Histoire de France, celle des guerres de Religion
 
Sous le Premier Empire, le décret de 1806 achève de régulariser la censure dramatique, en déclarant qu’aucune pièce ne pourra être représentée sans l’autorisation du ministre de la (...)
 
En novembre 1936, pour le tricentenaire de Nicolas Boileau — né le 1er novembre 1636 —, un chroniqueur du Figaro littéraire s’interroge sur l’opportunité qu’il y a, pour les gens de lettres, à polir (...)
 
L’expression « Chambre prostituée » devint célèbre le 2 avril 1833 lorsque Viennet, poète et député, provoqua un violent tumulte à la Chambre en dénonçant le journal la Tribune qui, dans son numéro du (...)
 
Au XVIIIe siècle, c’est une grande dame d’affaires, et première femme à diriger une maison de champagne, qui a fait connaître partout dans le monde ce vin (...)
 
L’homme à qui on doit de savoir déchiffrer les hiéroglyphes et d’avoir ainsi percé le mystère des pharaons est un Français, et il s’appelle Jean-François Champollion
 
Les chaleurs excessives de cet été nous ont valu un spectacle qui a eu le don d’étonner, pour deux motifs différents, deux catégories de Parisiens : le spectacle de chevaux de fiacre, de chevaux de (...)
 
En novembre 1938, on s’interroge sur les conséquences d’une possible extension au continent européen d’une mode ayant commencé de gagner l’Angleterre : le chapeau-montre
 
Personne ne pouvait se vanter, dans le troupeau des fidèles de Charlemagne, d’avoir un cœur plus haut et plus fier, de commander avec plus de noblesse, de menacer d’un regard plus foudroyant. (...)
 
Le célèbre poète (1811-1872) tenait les chats dans une grande estime et une amitié profonde. Il disait que les chats sont des tigres bourgeois amis de l’homme ; ils ne flattent personne, ils veulent (...)
 
Le chat de la comtesse de Maurepas était un des personnages les plus considérables et les plus considérés de la cour ; il avait lui-même une cour particulière, composée de ce qu’il y avait de plus (...)
 
Parmi les trésors que compte la Loire, il y a évidemment ses châteaux. Et parmi eux, un se distingue particulièrement pour avoir mobilisé au fil des siècles l’attention des (...)
 
De l’artifice utilisé par le 3e régiment de zouaves en 1859, unité d’infanterie appartenant à l’Armée d’Afrique qui dépendait de l’armée de terre française, pour contourner l’interdiction formelle d’admettre (...)
 
Les chiffres ont eu pour inventeurs les Orientaux
 
Le roi Louis IX, le saint, est demeuré, dans l’histoire, comme la personnification de la justice et de la bonté élevées à la perfection par la pratique des vertus religieuses. Il avait le don de (...)
 
Dans toute l’ancienne Provence, le clocher de Moustiers était légendaire ; il branlait au son des cloches. C’était le clocher qui danse.
 
Son nom est devenu non seulement l’une des marques les plus célèbres du monde mais également synonyme à lui seul de l’élégance à la française
 
On sait que le coup d’Etat du 18 Brumaire (7 novembre 1799), marquant la fin du Directoire ainsi que de la Révolution française, et le début du Consulat, fut préparé et exécuté par Sieyès. Mais sait-on (...)
 
En 1933, le journaliste A. Fauchere publie dans le supplément du Petit Journal illustré consacré au monde agricole, une brève destinée à alerter sur une précarité des producteurs qui s’accompagne de (...)
 
Mars 1909 : un taureau parvenant à s’échapper du marché aux Bestiaux sème la terreur dans les rues de Paris et est à l’origine d’une traque nocturne sanglante
 
La presque totalité de la côte orientale du Groenland, en raison de sa difficulté d’accès, était presque inconnue en dehors de la zone du 69e au 72e degré, dont Scoresby avait levé la carte en 1822, (...)
 
Les services de table des souverains du monde entier sont ou ont été fabriqués par la cristallerie de Baccarat, fondée voici plus de 250 ans
 
En 1937, le Bulletin de la Société Le Vieux papier rapporte qu’au XIXe siècle un pharmacien de Lyon, Bertrand aîné, composa et exploita une série de spécialités à base d’huîtres, ainsi qu’en fait foi un (...)
 
Au commencement du XIXe siècle, il était devenu d’usage d’employer le mot conséquent pour désigner un objet important ou considérable, en dépit des vitupérations des lexicographes, au nombre desquels (...)
 
En 1931, l’archéologue et le spécialiste de l’histoire des religions Salomon Reinach se demande pourquoi, depuis l’antiquité, c’est une règle de civilité de briser les coquilles d’œufs après les avoir (...)
 
Les horlogers n’ont pas été groupés en corporations aussi anciennement que les apothicaires ou même que les orfèvres. C’est seulement en 1544 que François Ier accorda leurs statuts aux sept maîtres (...)
 
Le départ avait été annoncé pour le 12 mars 1891 à neuf heures trente. Attendant l’arrivée de Sylvain Dornon qui devait partir de Paris pour se rendre à Moscou sur des échasses, près de 4000 curieux sont (...)
 
Le succès de la greffe animale, opération singulière pratiquée plusieurs fois par Guillaume Dupuytren (1777-1835) et plusieurs autres chirurgiens, fut tel que quelques-uns allèrent jusqu’à penser (...)
 
Un historien et critique d’art, nouvelliste à l’occasion, Henry de Chennevières, se créa au XIXe siècle la spécialité de ne jamais employer les qui, les que, lequel, dont, et autres pronoms relatifs qui (...)
 
Une anecdote assez curieuse sur Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865), le célèbre polémiste, philosophe et précurseur de l’anarchisme, nous le donne à voir aux prises avec un (...)
 
Né à Paris en 1889, le poète et romancier Émile Henriot, qui deviendra journaliste au Temps, critique littéraire du Monde à la Libération et entrera à l’Académie française en 1946, publie en 1928 un (...)
 
On est en droit de se demander pourquoi, à l’instar de ce qui se passe aux États-Unis, des bibliothèques n’ont pas été installées dans les trains, écrit en 1939 le romancier et journaliste Pierre (...)
 
Telle pourrait être la devise de psychologues nouveau jeu qui prétendent connaître le caractère d’un individu rien qu’à la façon dont il déambule, ironise le Journal amusant en (...)
 
La revue hebdomadaire Touche-à-Tout relate cette disparition dans son numéro du 25 septembre 1904. Il existait donc un pont à péage sur la Seine ?... Au début du XXe siècle (...)
 
En 1909, le chroniqueur d’un journal humoristique aborde avec toute la malice due au sujet la divination par les grains de beauté. La science divinatoire, comme toutes les autres sciences, (...)
 
Conformément au décret de l’Assemblée nationale du 13 octobre 1790, sanctionné le 19, tous les titres que les particuliers, les associations et les établissements de tous genres conservaient depuis des (...)
 
De 1919 à 1940, des propositions de loi en faveur du vote des femmes sont adoptées, mais refusées par le Sénat. Le 22 novembre 1922, ce dernier avait, sur cette question du vote des femmes, refusé (...)
 
A la fin du XIXe siècle, on découvrait, en faisant des fouilles dans l’île Saint-Louis, des canalisations souterraines qui étaient, paraît-il, des spécimens fort curieux et surtout fort bien conservés (...)
 
On trouve dès le XIe siècle des témoignages écrits du pèlerinage de Notre-Dame de Rocamadour, connu du monde connu pour ses miracles...
 
Charles de Batz de Castelmore, dit d’Artagnan : plus de 40 films, séries et dessins animés nous font vivre ses aventures incroyables
 
On attribue ordinairement la découverte de l’eau ardente ou esprit-de-vin, plus tard appelé alcool, à Arnaud de Villeneuve, médecin qui vivait à la fin du XIIIe siècle. Il est en effet le premier qui (...)
 
En 1839, quelques faits curieux relatifs aux effets du mariage furent établis par le docteur Casper, dans un écrit de lui récemment publié à Berlin et cependant que, depuis longtemps l’on avait dit (...)
 
Une pièce de vers très curieuse, écrite en 1783 de la main du plus tard tristement célèbre Fouquier-Tinville, montre que tous les jacobins n’eurent pas toujours le même esprit et la même (...)
 
Beaucoup ignorent certainement que l’origine des boîtes aux lettres, dont le moindre village est pourvu aujourd’hui, remonte au seizième siècle
 
Une très vieille coutume nuptiale du Vaucluse encore en usage au début du XXe siècle veut qu’au milieu de la première nuit, les jeunes gens de la noce (frères, beaux-frères, cousins), las de danser, se (...)
 
Figurant sous forme d’un appendice au sein d’une nouvelle édition de la Physiologie du goût du célèbre Brillat-Savarin parue en 1839, le Traité des excitants modernes, essai d’Honoré de Balzac, rapporte (...)
 
Nombreux sont les Musées de France, ou de l’étranger, possédant des objets dont l’origine est attribuée à l’Auvergne. Il n’est peut-être pas de contrée qui ait été plus visitée que cette province, au point (...)
 
Comme on écrivait joliment au XVIIIe siècle, sur les plus menues choses. Le télégraphe et le téléphone ont à tout jamais perdu cet art de dire des riens galamment, déplore en 1908 un chroniqueur du (...)
 
De la vie d’un Balzac qui ne souffrait aucune exception à un rythme parfaitement réglé, à celle d’un Alexandre Dumas qui exigeait quelque constante agitation pour que s’exprime la fibre créatrice de (...)
 
Grève, dans le vieux français grave et grabe, et, aujourd’hui encore dans le Midi, grabe, boue, est le grec archaïque graba
 
Un édit du roi Henri IV daté de 1607 sur les règlements de voirie dans Paris fixe des dispositions dans l’intérêt de la circulation et pour la sécurité des passants, encadrant la nature des objets en (...)
 
En 1914, François Poncetton tente de porter un coup fatal à une mode initiée en son temps par Catherine de Médicis et revenant en force : les hauts talons qui, discours médical à l’appui, seraient (...)
 
Paris est une ville splendide qui fait rêver chaque année des millions de touristes. Mais pour la doter des superbes avenues, des boulevards ordonnés et des immeubles de pierre de taille qu’on lui (...)
 
À la fin du XIXe siècle, nombre de gens croyaient pousser le libéralisme jusqu’à la licence, en demandant timidement « la gratuité de l’instruction ». Si vous aviez osé leur parler de « l’obligation », (...)
 
On lui doit la découverte du Canada et il est Français
 
Janus, dieu aux deux visages présidant aux commencements et aux passages, et auquel les Romains consacrèrent le premier jour de l’année, expliqué en 1859 de façon piquante à un (...)
 
C’est probablement l’auteur de théâtre et le comédien le plus célèbre de l’Histoire de France
 
A l’occasion de la Noël 1913, un chroniqueur du Petit Journal s’interroge sur le bien-fondé de l’engouement pour les jouets « scientifiques », ces derniers prenant désormais le pas sur les joujoux plus (...)
 
Il est l’un des premiers auteurs de science-fiction. Certains de ses personnages sont connus sur toute la planète, comme le capitaine Nemo, incarné par Kirk Douglas au cinéma. Cet homme, c’est Jules (...)
 
En 1882, le journal l’Indépendant fournit une mnémotechnie prosodique de l’alphabet français sous forme d’alexandrins, curieux tour de force
 
Tandis que la question sur les avertisseurs sonores de bicyclettes vient en 1897 de faire l’objet d’un arrêté ministériel et mécontente le public, Edouard de Perrodil, chroniqueur de L’Auto-Vélo, (...)
 
Les poissons ayant été tués en grand nombre l’hiver 1890-1891, c’est à l’aquarium du Trocadéro que l’on s’adressa pour « repeupler » la Seine
 
De quand date-t-il ? Comment est-il né ? Il est né à Paris en décembre 1891 à une redoute – endroit public où l’on danse et joue de la musique – du Casino de Paris. Cette minuscule rondelle de papier (...)
 
La Chartreuse : une des liqueurs françaises les plus légendaires. Et pour cause ! Sa recette est jalousement gardée depuis plus de cinq siècles par une poignée de moines en (...)
 
Romans, pièces de théâtre, contes… Honoré de Balzac est l’une des plumes françaises les plus prolifiques. Il est surtout célèbre pour son œuvre monumentale : La Comédie humaine (...)
 
La législation napoléonienne réprimait durement les grèves. La loi du 22 germinal an XI (12 avril 1803), dans son article 7, punissait d’un emprisonnement pouvant aller jusqu’à trois mois « toute (...)
 
Elle a longtemps été le plus haut bâtiment du monde ! Elle trône en plein Paris, et ce depuis plus de 130 ans. Et sa solidité n’a jamais fait défaut : la tour (...)
 
En 1898, un chroniqueur raille ce qui apparaît alors comme une nouvelle forme de musique : la nasophonie, et ses conséquences probables sur la morphologie humaine. La musique a fait de grands (...)
 
Cet instrument est de la plus grande antiquité. Théopompe, poète comique grec, et Empédocle d’Agrigente, qui vivaient, l’un 370 ans, l’autre 442 ans avant notre ère, sont les premiers qui aient parlé de (...)
 
D’abord mis au point par un Hongrois, le stylo à bille fut repris et considérablement perfectionné dans les années 50 par le Français Marcel Bich, qui lui a donné son (...)
 
Ami d’Honoré de Balzac, de Victor Hugo ou encore d’Alexandre Dumas qui le considérait (Impressions de voyage) comme « une de ces créatures à part que Dieu a faites en souriant, et dans laquelle il a mis (...)
 
Personnage caricatural dont Balzac dira qu’il représente « l’illustre type des bourgeois de Paris » du XIXe siècle, Monsieur Prudhomme dut sa naissance à l’imagination de l’humoriste et dramaturge Henry (...)
 
En 1888, Paul Forestier, du Voltaire, voulut prendre ses renseignements aux bonnes sources concernant le premier jour de la semaine. Il consulta successivement Larousse, l’Académie et Littré, et (...)
 
Au Moyen Age, et même au XVIIe siècle, la peine du fouet était souvent prononcée par les juges militaires et appliquée avec une rigueur extrême. Il fallut attendre le règne de Louis XIV pour qu’un (...)
 
Quelle peut être l’étymologie de ce verbe que nous disons tous ? Serait-ce donc un de ces mots qui ont tant changé en route, que l’on n’obtient qu’un éclat de rire du vulgaire quand on veut lui en dire (...)
 
Fait peu banal, le chloroforme surgit à la fois dans deux laboratoires différents assez distants l’un de l’autre. Tandis que le Français Eugène Soubeiran recueillait à Paris du chloroforme en mettant (...)
 
Le janvier 2 janvier 1342, sous le sceau du bailliage de Vermandois établi en la prévôté de Chauny, demoiselle Marie, veuve de Wiart de Chaon, écuyer, et ayant le bail de Jehennon de Chaon, son fils, (...)
 
Quelques rois au commencement du XIVe siècle portèrent le titre de roi de France et de Navarre. Quels sont exactement ceux auxquels il appartient ?
 
De l’avis des plus sages hygiénistes, affirme Le Figaro dans son numéro du 15 janvier 1876, c’est le vin qui est le véritable et le plus sûr réconfortant, et c’est dans le choix du vin que se trouvent (...)
 
En 1898, le recueil publié par le Bureau des longitudes annonçait que la dernière lune de 1899 commencerait le 32 décembre à deux heures du matin. Coquille ou réalité (...)
 
Le célèbre diamant appelé Sancy, pesant 55 carats, appartenait à la maison de Bourgogne et fut perdu par Charles le téméraire à la défaite de Granson. Ramassé par un paysan, il passa de main en main, et (...)
 
Dans la Provence du XIXe siècle il se trouvait des anciens pour narrer une naïve légende aux petits, ceux-ci les écoutant bouche béante, les yeux grands ouverts, éprouvant au fond de leur cœur d’enfant (...)
 
Le druidisme fut hostile à l’anthropomorphisme, ce qui explique pourquoi les premières statues de dieux ne paraissent en Gaule qu’à l’époque de la domination romaine (après 51 av. (...)
 
Doit-on dire docteur ou doctoresse en parlant des femmes-médecins ? s’interroge le journal L’Intransigeant en 1930. La question est alors à l’ordre du jour : On parle de faire figurer le mot de (...)
 
On doit à deux Lyonnais, Auguste et Louis Lumière, l’un de ces divertissements préférés au monde : le cinéma
 
C’est en 1154 que Henri II Plantagenêt, né au Mans en 1133 et ayant épousé Aliénor d’Aquitaine en 1152, parvient à s’emparer du trône d’Angleterre, y installant pour six siècles ses descendants. Mais (...)
 
Au début du XXe siècle, des ligues de bonté furent fondées dans le but d’élever l’idéal moral de l’enfant en fortifiant sa conscience et son jugement, de développer son initiative pour le bien, de lui (...)
 
À l’instar des services de location de véhicules permettant l’emprunt en un endroit donné pour une restitution en un autre lieu, un service de location de parapluies ne mettant pas moins de 50 000 de (...)
 
Marie Curie est la seule femme à avoir obtenu deux prix Nobel
 
Cumularde de records, patriote, pétillante, c’est une femme qui a marqué l’Histoire avant d’être oubliée
 
La constatation des naissances, mariages et décès se constitua graduellement dans les mœurs françaises bien avant d’être sanctionnée par la législation des ordonnances. On a trouvé à Villedieu (...)
 
En parcourant le Mercure Galant, on trouve une anecdote assez piquante au sujet d’une requête formulée par un musicien de la chapelle du roi Louis XIV : ayant lu Galien et Hippocrate, il prend sur (...)
 
A la fin du XVIIIe siècle, le comte de Vergennes, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères durant 13 ans et qui marqua cette fonction au point que l’on dit aujourd’hui d’un ministre occupant ce poste (...)
 
Il est sans doute vrai que l’emploi du mot capitalisme ne s’est pas généralisé avant le XXe siècle. Cependant, on le rencontre au moins cinquante ans auparavant, dans la littérature socialiste (...)
 
A défaut d’autre mérite, quelques rapprochements singuliers facilitent la mémoire de quelques dates historiques et fournissent un bel exemple de l’art parfois mis à profit consistant à faire parler les (...)
 
Lors de la fête celtique de Samhain, adoptée par les Gaulois et appelée plus tard Halloween, les morts recouvrent une liberté sans entrave
 
Si la Grèce et la Rome antique semblent ne pas avoir connu l’omelette, celle-ci fut vulgarisée en Europe au Moyen Age : prisée par Descartes, elle fut fatale à (...)
 
L’ajout, sur le calendrier et tous les quatre ans, d’une journée, est un usage qui remonte à l’Antiquité, le mois de février héritant de cette paradoxalement étrange (...)
 
Le duc de Lorraine Léopold Ier possédait un ours appelé Marco qui, durant l’hiver 1709 fit preuve d’une intelligence et d’une sensibilité dont bien des hommes peu charitables pourraient s’inspirer pour (...)
 
Nés peu avant la Révolution, les pâtés de foie gras de Strasbourg s’exportèrent dans le monde entier et durent leur naissance à un cuisinier normand devenu sans le vouloir Alsacien (...)
 
La Revue Britannique donne d’intéressantes nouvelles sur de curieux essais de pavage venant d’être tentés à Londres vers 1912. Il s’agit de pavés en... caoutchouc (...)
 
En 1885, le Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord rapporte la mise au jour d’un document de 1342 des Archives de la ville de Périgueux qui établit sans conteste l’existence à (...)
 
En septembre 1893, le rédacteur en chef du mensuel La Mandoline, revue littéraire et artistique, s’insurge contre ce qu’il estime être un projet démagogique de dénaturation de la langue française, en (...)
 
En 1914, la justice se pique de demander aux parlementaires de mettre un terme à la coutume de donner leurs noms aux lois dont ils sont à l’origine
 
Avant que l’on eût établi la ponctuation pour faciliter l’intelligence des manuscrits, on laissait un espace vide entre chaque phrase. Puis on mit chaque phrase ou demi-phrase à (...)
 
Car le maquereau, se laissant prendre au mois d’avril mais dont le nom rappelle « le métier infâme de débaucher les personnes du sexe », est un poisson que l’on associe à ce (...)
 
Au temps de Philippe Auguste, en 1184, on avait commencé timidement à faire paver la ville de Paris, du moins certaines rues exceptionnelles, avec de petits carreaux de grès, dont le nom se retrouve (...)
 
Il a fallu des siècles à l’Homme pour pouvoir s’envoler dans les airs. La première fois que c’est arrivé c’était en ballon et en France  !
 
Dans Le Château de Versailles sous Louis XV, paru en 1898, l’historien et poète Pierre de Nolhac (1859-1936) évoque l’existence du premier ascenseur ayant équipé la royale demeure et offrant au monarque (...)
 
Sait-on que le billet de banque, dans sa forme moderne, a pris naissance en 1684 sur les bords du Saint-Laurent, en Nouvelle-France, alors possession coloniale française depuis 1534 ? C’est une (...)
 
En juin 1922, Les ministres de l’Agriculture et de l’Intérieur et le sous-secrétaire d’Etat de Aéronautique adressaient aux préfets la circulaire relative à l’application de la téléphonie sans fil pour (...)
 
L’enseignement de la pharmacie n’était assurée au XVIe siècle, en Europe, qu’à l’Université de Montpellier. Une création de chaire fut réalisée à Toulouse au début du XVIIe siècle, mais elle fut sans (...)
 
En 1933, le médecin et historien Paul Delaunay, dont l’académicien Jean Rostand dira de son œuvre qu’elle constitue « une source irremplaçable d’information et une haute leçon d’élégance achèvement, de (...)
 
La récente élection de Miss France – concours initié en 1920 dont la lauréate se voyait décerner le titre de « La plus belle femme de France » avant qu’on opte pour « Miss France » à partir de 1926 – (...)
 
En 1899, l’historien et sénateur de l’Aveyron Joseph Fabre propose une loi sur laquelle s’attarde le journal Le Siècle, rétablissant pour la presse la juridiction de droit commun en ce qui concerne les (...)
 
En 1897, La Science française, revue hebdomadaire de vulgarisation scientifique, relatait la parution au sein du Bulletin de la Société de Géographie de Londres, d’un curieux travail du géographe (...)
 
Si l’histoire n’a retenu que deux noms : ceux de Nicot et de Thévet, elle a ce faisant commis un oubli. Il n’est pas possible, en effet, d’exclure Jacques Cartier de toute participation à (...)
 
Le miel fut la première des friandises que connurent les humains et l’hydromel vineux, leur première boisson fermentée. Pline (livre XIV, ch. XVII), dont la Naturalis historia est une véritable (...)
 
En 1930, un chroniqueur du journal l’Illustréa, G. Varin, explique recevoir de nombreuses lettres de fumeurs lui demandant quel est le moyen radical pour les empêcher de succomber à leurs penchants, (...)
 
Armand du Plessis, cardinal de Richelieu aime le pouvoir et les mots. Et c’est à lui que nous devons la création, il y a bientôt quatre siècles, de l’Académie Française, fondée par lettres patentes de (...)
 
Lors de la séance du 17 nivôse an II de la République (6 janvier 1794) réunissant les corps administratifs de Paris, il fut arrêté que l’ensemble des gâteaux des Rois confectionnés par les pâtissiers (...)
 
De l’importation de la salade en France et de l’étymologie légendaire du nom de cette plante crue assaisonnée d’huile, de vinaigre et de sel
 
Il n’est pas banal de voir un amoureux traîner dans la « boutique » d’un notaire — on désignait, à cette époque, sous le nom de boutiques, les études de notaire —, une coquette lui ayant promis mariage, (...)
 
Voici un siècle, la question des sonneries de cloches faisant débat au point d’inciter certains maires à les prohiber, le Conseil d’Etat se penche sur cette épineuse question : à son sens, un maire ne (...)
 
En 1543, un étudiant d’origine prussienne ayant vécu quelques mois à Paris décrit pour la première fois les sports auxquels, durant les beaux jours, s’adonnent les jeunes Parisiens, et confirme ainsi (...)
 
De la superstition de la corde à celle liée à la date de la répétition générale, en passant par le nombre de lettres du titre d’une pièce, il est des croyances vivaces hantant la scène où se produisent (...)
 
De nos jours, qui n’a pas une prévention résolue contre le vendredi et contre le nombre treize ? Cependant, le jour de la Rédemption devrait être, ce semble, un jour béni ; et d’autre part, si sur (...)
 
Dans une lettre adressée par Diderot, le 28 juillet 1752, à Mlle Voland, on trouve ce passage très curieux :
 
Il y avait au théâtre, du temps de Molière, une coutume qui nous paraîtrait bien étrange aujourd’hui, celle de donner des places aux spectateurs sur la scène même où évoluaient les (...)
 
En 1896, un membre de la Société d’anthropologie de Paris explique que si les sépultures païennes de la fin de l’Empire romain et du commencement des temps mérovingiens (Ve siècle) sont reconnaissables (...)
 
De ses voyages sur le Rhin entrepris à la fin des années 1830, Victor Hugo rapporte un recueil publié en 1842 et intitulé : Le Rhin. C’est dans la lettre XX, cependant qu’il s’apprête à découvrir sur (...)
 
Nous trouvons dans Bachaumont la date de la fondation d’un des tout premiers cabinets de lecture qui semble avoir été ouvert dans Paris. On lit dans les Mémoires secrets, à la date du 30 décembre 1762 (...)
 
Sur un charmant coteau des bords du Scorff, nommé Mané-penn-enn-Drainfve (en français, Pointe de la trêve ou Frairie), s’élève une petite maison coquettement blanche qui n’est que d’hier, et un manoir (...)
 
6 mai 1994 : la France et La Grande-Bretagne sont reliées par un tunnel sous la mer
 
Qui ne connaît à Paris le charmeur d’oiseaux du jardin des Tuileries, interroge en 1901 La Revue hebdomadaire ? Les journaux illustrés ont publié sa photographie, et grâce à eux sa célébrité est (...)
 
Il ne faut pas croire qu’il soit nécessaire de recourir aux savants produits de la chimie pour être témoin de changements de teinte dus à l’action de la lumière. Une propriété mise jadis à profit pour (...)
 
Ne regrettons pas trop l’imprévu des voyages au temps du Romantisme, car cet imprévu-là passait quelquefois la mesure, écrit le chroniqueur Charles Clerc en 1929. Les routes de montagnes, cahoteuses (...)
 
L’Exposition universelle de 1878 fut l’objet d’un petit volume des chroniqueurs scientifiques A. Desprez et M.-H. Gautier, intitulé Les Curiosités de l’Exposition de 1878, ayant pour but d’aider le (...)
 
Si Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur, n’a jamais existé, Vidocq, le bagnard devenu flic, lui, est un personnage historique français, modèle pour ceux de son temps et pour la (...)
 
Le samedi 9 décembre 1893, eut lieu à la Chambre la terrible explosion de la bombe de l’anarchiste Vaillant, qui fit de nombreuses victimes parmi les députés et les spectateurs des tribunes. Une fois (...)
 
On s’accorde à déplorer les mœurs fâcheuses des assemblées délibérantes. L’intérêt général passionne si fort les esprits que les particuliers s’entre-dévorent, peut-on lire en (...)
 
Dans Les vies des dames galantes paru en 1666, le célèbre chroniqueur Brantôme évoque l’existence d’un petit livret, rédigé en italien, et qui aurait consigné quelques « remèdes réfrigératifs » pour (...)