Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Projet de service de location de parapluies à Paris en 1864

Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Location de parapluies à Paris en (...)
Brèves d’Histoire
Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé
Location de parapluies à Paris
en 1864 : un projet d’envergure
(D’après « La Petite Revue », paru en 1864)
Publié / Mis à jour le jeudi 31 mai 2018, par LA RÉDACTION
 
 
 
À l’instar des services de location de véhicules permettant l’emprunt en un endroit donné pour une restitution en un autre lieu, un service de location de parapluies ne mettant pas moins de 50 000 de ces précieux accessoires à la disposition du public, fut sur le point de voir le jour en 1864 à Paris

L’homme aux parapluies continue à développer ses projets, nous apprend un chroniqueur de La Petite Revue en juin 1864. Nous remarquons ceci dans sa nouvelle circulaire, ajoute-t-il :

« Mon intention est de mettre un très grand nombre de parapluies à la disposition du public et cela dans des conditions telles, qu’il ne sera pas nécessaire de les rapporter où on les aura loués, et qu’il suffira de les remettre dans un dépôt quelconque.

« C’est cette combinaison qui est la base de l’entreprise et qui fait qu’elle rendra de nombreux services, car elle permettra à toute personne surprise par la pluie de se procurer un parapluie dans l’endroit où elle se trouvera et de ne le remettre que dans le dépôt le plus rapproché de son domicile ou de l’endroit où elle cessera d’en avoir besoin.

« Chaque parapluie loué dans une journée devra être rendu le lendemain matin avant dix heures : à cet effet il sera délivré un bulletin imprimé à chaque personne qui fera une location ; la date de ce bulletin devra être indiquée à la main, c’est le seul travail à faire par les dépositaires.

« Pour la garantie de la remise du parapluie, chaque personne qui en louera un devra déposer une consignation de trois francs, qui lui seront rendus dans le dépôt où elle le remettra. »

Monsieur Bernard — c’était le nom de l’auteur de ce projet — nous a de plus honoré d’une note manuscrite portant que cette affaire sera définitivement organisée dans le courant du mois prochain, reprend le chroniqueur.

Il y aura environ mille dépôts dans tout Paris, notamment dans les gares, dans les vestiaires des musées et monuments publics, à la sortie des principales administrations, ministères, préfecture, etc. Il y aura de plus des dépôts ambulants à la porte des églises et des théâtres, dans les moments de pluie. Près de cinquante mille parapluies seront à la disposition du public.

Le projet semble avoir échoué, puisque nous lisons dans Paris de 1800 à 1900, par Charles Simond, à l’année 1875, que fut alors mené un « troisième essai d’organisation, par un industriel, de location de parapluies à Paris ».

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !