Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)

Le botaniste Tournefort à la recherche de l'arche de Noé sur le mont Ararat. Miettes historiques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Botaniste (Le) Tournefort à la (...)

Brèves d’Histoire

Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé


Botaniste (Le) Tournefort à la recherche
de l’arche de Noé sur le mont Ararat
(D’après « Le Magasin pittoresque », paru en 1876)
Publié / Mis à jour le vendredi 10 juin 2016, par LA RÉDACTION

 
 
 
Apparaissant pour la première fois dans la Bible, le livre de la Genèse évoquant une chaîne de montagnes où se serait posée l’arche de Noé après le Déluge, le mont Ararat, sommet le plus élevé de Turquie, fut au XVIIe siècle l’objet d’investigations du célèbre botaniste Tournefort, qui se mit en tête de trouver la maison du patriarche biblique...

Né en 1656, Joseph Pitton de Tournefort n’était pas seulement le plus grand botaniste de son siècle, mais également un curieux archéologue, un voyageur diligent, et parfois un aimable écrivain. Lorsque, en l’année 1701, il songea, après avoir traversé la Géorgie, à aller herboriser sur le mont Ararat, il ne se contenta point d’enrichir son herbier de plantes inconnues : il s’efforça aussi de vérifier les antiques légendes qui circulaient depuis des siècles en Arménie sur l’arche de Noé.

Pour en venir à ses fins, il se mit en rapport avec le patriarche de cette vaste contrée, alors si peu connue. On le nommait Nahabied. « C’était, nous dit le voyageur, un bon vieillard assez rougeaud, n’ayant par humilité qu’une mauvaise soutane de toile bleue. »

Joseph Pitton de Tournefort
Joseph Pitton de Tournefort

Malgré la simplicité de son costume, qui contrastait si fort avec la magnificence extérieure des prélats de la cour de Louis XIV, le digne Nahabied n’était dépourvu ni d’instruction, ni de finesse ; il ne voulait pas plus se priver des profits qu’on pouvait se procurer alors par des pèlerinages fondés sur une antique croyance, qu’il ne prétendait jeter un chrétien d’Occident au milieu de chemins périlleux, dont il connaissait mieux que tout autre le danger.

« Vous aurez de la peine, lui dit-il, d’aller jusques aux neiges, et, pour ce qui est de l’arche, Dieu n’a jamais fait la grâce de la faire voir à personne qu’à un saint religieux de notre ordre, qui, après cinquante ans de jeûnes et de prières, y fut miraculeusement transporté ; mais le froid le pénétra si fort, qu’il en mourut à son retour. »

En continuant ses investigations archéologiques, Tournefort apprit néanmoins qu’un certain évêque de Nisibe, nommé Jacques, avait été moins malheureux. Ce fervent pèlerin avait pris la résolution d’atteindre le sommet de l’Ararat, et il s’était mis ne marche ; mais, après d’incroyables efforts, toujours il s’endormait à moitié de cette rude ascension, et toujours à son réveil il se trouvait rempli de son pieux désir, mais n’ayant gravi qu’un espace très limité ; le sommeil le quittait, à son grand chagrin, en un certain endroit qui était invariablement le même.

Le chose se renouvela si souvent, que le bon évêque de Nisibe comprit l’inutilité de ses tentatives. Dieu ne voulut pas cependant qu’il s’éloignât de la sainte montagne avec l’âme trop contristée ; un ange lui apporta le bout d’une planche de l’arche.

Tournefort ne s’attendait pas à recevoir un pareil présent ; aussi fit-il sourire Nahabied, quand il lui eut déclaré, par la bouche de l’interprète, qu’il demanderait bien plutôt à Dieu la grâce d’être reçu dans on paradis que celle de voir la maison de Noé.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 La Révolution m'a tuée : de la ruine morale et intellectuelle de la France
 
 Glanage (Le) : pratique ancestrale encadrée sous Henri II et toujours en vigueur
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Crier haro sur quelqu'un
 
 Il faut savoir dissimuler pour régner
 
MANIFESTATIONS
 Cartes (Les) de Jean de Beins au Musée de l'Ancien Évêché de Grenoble
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 584 députés en 1924 : un nombre déjà synonyme de gabegie et jugé excessif
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Trésor (Le) du Château du Diable sur les bords du Scorff (Morbihan)
 
 
Et puis aussi...
 
 Alfred de Vigny prône un gouvernement probe et économe
 
 Censure au théâtre sous le Premier Empire : les pièces soumises à l'autorisation du ministère de la police
 
 « Messieurs, la séance continue ! » ou quand pas même un attentat n'interrompt une séance de la Chambre des députés
 
 Effets du mariage sur la longévité des hommes et des femmes
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 138 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services