Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 30 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Champollion déchiffre les hiéroglyphes

Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Champollion déchiffre les hiéroglyphes
Brèves d’Histoire
Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé
Champollion déchiffre les hiéroglyphes
(Source : France Bleu)
Publié / Mis à jour le mardi 18 janvier 2022, par LA RÉDACTION
 
 
 
L’homme à qui on doit de savoir déchiffrer les hiéroglyphes et d’avoir ainsi percé le mystère des pharaons est un Français, et il s’appelle Jean-François Champollion

Jean-François Champollion, né en 1790. Un caractère fort qui lui jouera des tours, et un cerveau incroyablement fertile qui lui permet d’apprendre à lire tout seul,à l’âge de 5 ans, avec un missel. Ceci dit, pour l’anecdote, le génie est nul en maths et en orthographe.

Son truc, ce sont les langues anciennes. À 17 ans, il connaît le persan, le syriaque, le chaldéen, l’hébreu. Nommé professeur à l’âge de 18 ans, il se passionne pour l’Égypte, une civilisation redécouverte lors de la campagne de Bonaparte en 1798, et dont l’écriture reste tout à fait mystérieuse jusqu’à ce qu’en 1821, après des années de travail, Champollion perce le premier le secret de la langue des pharaons.

Timbre émis le 16 octobre 1972 dans la série Commémoratifs et divers pour le 150e anniversaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion. Dessin de Claude Durrens
Timbre émis le 16 octobre 1972 dans la série Commémoratifs et divers pour le 150e anniversaire
du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion. Dessin de Claude Durrens

La légende familiale nous dit même qu’il a tellement réfléchi, qu’au soir de sa découverte (septembre 1822), il s’est évanoui après avoir crié : « Je tiens mon affaire ». Mort jeune, à 41 ans, Champollion est le modèle des historiens qui tentent de déchiffrer les écritures anciennes que d’autres civilisations nous ont laissées (...)

LA SUITE de la chronique ? ||
|| À ÉCOUTER en cliquant sur le lecteur ci-dessous ! ⬤

Jérôme Prod’homme
France Bleu

Article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !