Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 29 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

L'étrange origine de la boîte aux lettres. Dénonciations anonymes. Brèves d'Histoire de France. Miettes historiques

Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Étrange origine (L') de la boîte aux (...)
Brèves d’Histoire
Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé
Étrange origine (L’)
de la boîte aux lettres
(D’après « Journal du dimanche : littérature,
histoire, voyages musique », paru en 1896)
Publié / Mis à jour le lundi 27 août 2012, par LA RÉDACTION
 
 
 
Beaucoup ignorent certainement que l’origine des boîtes aux lettres, dont le moindre village est pourvu aujourd’hui, remonte au seizième siècle

L’Union postale universelle rappelle que, dans la République de Florence, existait l’exécrable coutume de placer dans les églises des boîtes en bois fermées, munies d’une ouverture, qui servaient à recueillir les dénonciations anonymes.

Ces boîtes portaient le nom de tamburi. Les clefs des boîtes étaient en la possession des membres du gouvernement, qui retiraient de temps en temps les dénonciations anonymes pour y donner la suite qu’elles comportaient.

Boîte réservée aux dénonciations située au palais des Doges, à Venise

Il va de soi que l’usage des tamburi produisait un scandale révoltant et cette institution, qui était destinée primitivement à sauvegarder la liberté des bourgeois de la République, avait assez souvent des résultats opposés.

Dans ces redoutables tamburi, nous devons voir, d’après l’Union postale universelle, les premiers commencements de notre inoffensive boîte aux lettres actuelle, que la poste a empruntée à la justice pour des desseins pacifiques.

Illustration : Boîte réservée aux dénonciations située au palais des Doges, à Venise, et portant l’inscription « Dénonciations secrètes contre toute personne qui dissimule des faveurs ou des services, ou qui cherche à cacher ses vrais revenus »

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !