Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 20 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Des bibliothèques dans les trains ? - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Des bibliothèques dans les trains (...)

Brèves d’Histoire

Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé


Des bibliothèques
dans les trains ?
(D’après « L’Intransigeant » du 11 février 1939)
Publié / Mis à jour le lundi 20 novembre 2017, par LA RÉDACTION

 
 
 
On est en droit de se demander pourquoi, à l’instar de ce qui se passe aux États-Unis, des bibliothèques n’ont pas été installées dans les trains, écrit en 1939 le romancier et journaliste Pierre Chanlaine (1885-1969), qui nous vante les avantages, dans ces transports-ci, de la lecture sur tout autre moyen de se divertir

Quand l’administration des chemins de fer a manifesté la louable intention de distraire les voyageurs, elle a envisagé la danse et la radio. La danse est, certes, un plaisir agréable, quand les partenaires ne sont pas, l’un pour l’autre — ceci est un avis personnel — des inconnus, écrit Pierre Chanlaine dans le numéro du 11 février 1939 du quotidien L’Intransigeant.

Il m’a toujours, en effet, semblé choquant que deux êtres qui ignorent tout de leurs origines, de leur passé, de leurs sentiments réciproques, qui ne savent pas si, au bout de cinq minutes d’entretien, ils vont s’adorer ou se haïr, puissent s’enlacer, se serrer l’un contre l’autre au rythme d’un tango ou d’un boston-hésitation, poursuit-il. Si encore ces deux partenaires — j’allais écrire ces antagonistes — évoluent ainsi, dans un salon où les gens sont toujours un peu des amis — puisque, suivant la formule consacrée, ils sont les amis de nos amis — passe encore. Mais je ne puis arriver à comprendre qu’une femme d’un certain standing social accepte de danser avec un compagnon de train qui sera peut-être, demain, en prison ou au bagne.

Par ailleurs, renchérit Pierre Chanlaine, les couples ont besoin, pour évoluer, d’un certain confort. J’ai vu, c’est vrai, des gens danser sur un paquebot, malgré un effroyable roulis qui les envoyait contre les colonnes du salon et quelquefois à terre. Mais c’était là un jeu de sportifs. Il faut bien reconnaître que, la plupart du temps, on danse à bord aussi facilement qu’à terre. Dans un train, au contraire, chacun sait qu’il est impossible de longer le couloir d’un wagon sans être à chaque instant renvoyé d’un bord à l’autre.

Deux enfants lisant dans le compartiment d'un train. Chromolithographie de l'illustrateur Aurelio Bertiglia (1891-1973)
Deux enfants lisant dans le compartiment d’un train.
Chromolithographie de l’illustrateur Aurelio Bertiglia (1891-1973)

La radio ? Elle n’a guère de succès. Les gens aiment l’entendre quand ils sont chez eux. Ils cessent d’y trouver de l’intérêt dès qu’ils se déplacent. L’essai fait à bord des taxis a été un fiasco. Celui qu’on a tenté dans les trains ne semble pas avoir eu plus de succès.

Ce qui, en fin de compte, séduit le plus le voyageur, c’est la lecture. Il ne s’engage jamais, pour un trajet, aussi court soit-il, sans avoir, au préalable, acheté, à la station de départ, des livres ou des journaux. Et, dès que le train s’est mis en marche, il se met à les lire avec un intérêt plus vif et plus soutenu que s’il était chez lui, à son bureau ou même dans un moyen de transport urbain. Peut être parce que la vitesse donne naissance — surtout dans les compartiments métalliques — à un bruit assez fort qui, en contraignant à élever la voix, gêne les conversations, le compartiment de chemin de fer stimule l’appétit de lecture des voyageurs.

Alors, s’interroge notre journaliste, pourquoi ne pas créer, dans chaque train, une bibliothèque ? Le voyageur pourrait ainsi s’alimenter en lecture en cours de route. Par ailleurs — et c’est fort important — il aurait le loisir de se renseigner ; il ne serait plus pressé de choisir, comme il l’est la plupart du temps, au départ ou au cours d’un arrêt dans une gare. Enfin, la S.N.C.F. et les vendeurs de livres y trouveront leur compte. Je souhaite donc vivement que ce projet reçoive à brève échéance — et dans tous les cas pour les vacances — une solution. Nous sommes dans une époque où la crise de lecture s’intensifie. Il ne faut négliger aucun moyen de l’atténuer.

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Napoléon : l'enfance du futur empereur des Français
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
BON À SAVOIR
 S'amuser à la moutarde
 
 Se chauffer à la cheminée du roi René
 
MANIFESTATIONS
 Imagine Van Gogh : l'exposition immersive vous plongeant dans les toiles géantes du peintre
 
 Huit chefs-d’œuvre du Louvre transformés en parfums
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 Recevez en 48h les 37 volumes édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Vacances en 1830 : du temps des diligences à celui des plages
 
 Cambrioleur arrêté par un orang-outang en 1898
 
 Haro sur la mode des hauts talons !
 
 Musicien (Un) de la chapelle du roi Louis XIV devenu médecin
 
 
Et puis aussi...
 
 Le vin de Saint-Raphaël : élixir de longévité ?
 
 Eau-de-vie (Au fil de l')
 
 Le dimanche, premier ou dernier jour de la semaine ?
 
 Éloge (Un) de Louis XVI par Fouquier-Tinville avant la Révolution
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 138 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services