Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Le chirurgien Ambroise Paré

Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Ambroise Paré (Le chirurgien)
Brèves d’Histoire
Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé
Ambroise Paré (Le chirurgien)
(Source : France Bleu)
Publié / Mis à jour le mercredi 1er décembre 2021, par LA RÉDACTION
 
 
 
Il est l’un des plus grands noms de l’histoire de la chirurgie et il est pourtant parti de rien. Ambroise Paré, qui a donné son nom à de nombreux hôpitaux de France, a eu un destin épatant !

Je soigne les rois comme les pauvres, disait Ambroise Paré, l’un des plus célèbres chirurgiens de l’histoire. Né à Laval en 1510 d’un père pauvre, il devient marmiton au château. Il y déploie des qualités bien au-delà de la cuisine puisqu’il est doué de ses mains : il coiffe, il taille les barbes.

Et à cette époque, les barbiers sont ceux qui opèrent. Les médecins ne font qu’ordonner. Doué pour soigner, il est repéré par le comte de Montjean, qui l’emmène avec lui sur les champs de bataille. Et à la guerre, il apprend terriblement : extraire une balle ici, soigner un visage meurtri par un coup de lance là.

Ambroise Paré. Chromolithographie réalisée vers 1890
Ambroise Paré. Chromolithographie réalisée vers 1890

Il partage son savoir dans un livre : La méthode de traiter les plaies faites par les arquebuses et autres bâtons à feu et celles qui sont faites par la poudre à canon. Grâce à Ambroise Paré, on soigne désormais les amputations en ligaturant les artères, et plus du tout en cautérisant au fer rouge, ce qui faisait souvent lâcher le cœur du patient. On lui doit aussi un traité sur l’accouchement. Avec l’expérience, il invente de nombreux instruments chirurgicaux. Devenu médecin du roi Charles IX (...)

LA SUITE de la chronique ? ||
|| À ÉCOUTER en cliquant sur le lecteur ci-dessous ! ⬤

Jérôme Prod’homme
France Bleu

Article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !