Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Annuaire musées de France. Guide du musée. Visite et collections - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Guide : Musées
Guide : Musées
Guide des sites consacrés aux musées de France. Visite virtuelle et monde du musée à portée de clic
Guide : Musées
 
(ARROMANCHES - 14) Il s’agit du premier musée construit pour commémorer le 6 juin 1944, et plus particulièrement la construction du port artificiel d’Arromanches et son utilisation durant la bataille de Normandie de juin à août 1944 pour ravitailler les troupes alliées à travers la Manche. Construit à l’initiative de Raymond Triboulet, édifié à l’endroit même où fut implanté ce port dont on peut encore voir les vestiges à quelques centaines de mètres du rivage, il fut inauguré le 5 juin 1954 par le président René Coty. Des maquettes permettent de comprendre la construction et le fonctionnement du port, alors que les visiteurs ont vue sur ses vestiges des fenêtres du musée.
 
 
(LE BOURGET - 93) À 10 min de Paris visitez deux Concorde, un Boeing 747, Rafale, Mirage, DC3, plus de 350 machines volantes. Ouvert toute l’année du mardi au dimanche.
 VISITER ce site
 
(AVIGNON - 84) Au cœur d’Avignon, une collection d’oeuvres d’art riche des plus prestigieuses signatures (Cézanne, Van Gogh, Modigliani, Picasso, Degas, Fujita, Derain...) est présentée depuis 1996 dans l’ancien hôtel particulier de Jean et Paulette Angladon-Dubrujeaud, héritiers du couturier parisien Jacques Doucet, célèbre collectionneur et mécène. À l’étage, les salons du XVIIe et XVIIIe siècle ou le salon chinois restituent le charme incomparable d’une authentique demeure d’amateurs d’art, avec des tableaux, du mobilier et des objets d’art. Le musée propose tout au long de l’année des ateliers pour les enfants, des expositions, des conférences et des événements.
 VISITER ce site
 
(MOULINS - 03) Le musée départemental Anne-de-Beaujeu est un musée de France présentant des collections d’art et d’archéologie. Il a été inauguré en 1910 à Moulins, dans l’Allier, en région Auvergne - Rhône-Alpes. Le parcours permanent du musée permet de découvrir des collections variées : égyptologie, archéologie régionale, histoire de la famille de Bourbon, sculpture médiévale bourbonnaise du Moyen Âge et de la Renaissance, peinture, sculpture et arts décoratifs principalement d’Allemagne et des Pays-Bas des XVe et XVIe siècles, art décoratif moulinois du 18e siècle (faïence et coutellerie), peintures et sculptures du XIXe siècle.
 VISITER ce site
 
(SAINT-QUENTIN - 02) De renommée internationale, la collection de portraits au pastel par Maurice-Quentin De La Tour (1704-1788) permet, plus que tout autre, de comprendre l’art et l’oeuvre du « prince des pastellistes » et offre un panorama de la brillante société française du XVIIIe siècle. Outre cette prestigieuse collection, le visiteur peut découvrir peintures italiennes, nordiques et françaises (XVIIe – XXe siècle), sculptures (XVIIIe – XXe siècle), art des années 1920-1930, porcelaines chinoises et japonaises, faïences françaises et européennes du XVIIIe siècle, une importante collection d’ivoires et un mobilier de qualité.
 VISITER ce site
 
(SAINT-GERMAIN-EN-LAYE - 78) À partir de 1862, Eugène Millet, à l’initiative de Napoléon III, restaure le château de Saint-Germain-en-Laye pour y abriter le Musée des antiquités nationales, devenu Musée d’Archéologie nationale en 2005. Composé de 19 salles réparties sur deux niveaux, celui-ci présente des collections archéologiques retraçant la vie des hommes sur le territoire français de la Préhistoire au Moyen Âge. Près de 30 000 objets sont exposés, témoignant de l’évolution des techniques et de l’expression artistique. Le musée accueille également les exceptionnelles collections d’archéologie comparée, soit des objets archéologiques trouvés hors de France, dans l’ancienne Salle de Bal du château. Également surnommée Salle des Comédies, c’est là que furent créées de nombreuses œuvres de Lully, Molière... Enfin, le musée propose par ailleurs diverses activités originales, telles que des visites guidées thématiques, des conférences ou des ateliers créatifs.
 VISITER ce site
 
(PARIS - 75) Fondé en 1670 par Louis XIV afin d’accueillir et soigner les soldats blessés, malades ou âgés, l’Hôtel national des Invalides est un magnifique lieu à l’architecture classique en plein cœur de Paris. Musée mais aussi lieu de mémoire, il assure également la conservation de l’église Saint-Louis des Invalides, qui, sous son prestigieux Dôme, abrite en particulier le tombeau de Napoléon Ier. Le musée conserve et présente l’une des collections d’histoire militaire les plus riches du monde avec près de 500 000 pièces, de l’âge de bronze au XXIe siècle. Son ambition est d’apporter à ses visiteurs, tant français qu’étrangers, jeunes publics ou adultes, une meilleure connaissance de l’histoire militaire et plus largement de l’histoire de France.
 VISITER ce site
 
(SAINT-HILAIRE-EN-LIGNIÈRES - 18) Des expositions temporaires sont créés tous les deux ans sur un thème lié aux arts et traditions populaires. Actuellement, "Générations paysannes" évoque le quotidien d’hier dans le contexte des traditions locales grâce auquel chacun pourra refaire le cheminement sensible de ses proches, entrevoir ce qu’ils ont vu ou ressenti tout au long de leur existence.
 VISITER ce site
 
(AIX-EN-PROVENCE - 13) C’est sur la colline des Lauves, parmi les objets qui lui étaient chers, les modèles de ses ultimes natures mortes, son mobilier, son matériel de travail, que vous ressentirez avec le plus d’intensité la présence du peintre. De 1902 à sa mort en 1906, Cézanne travaille tous les matins dans cet atelier de lumière et de silence, berceau de dizaines d’œuvres aujourd’hui conservées dans les grands musées du monde, dont les dernières Grandes Baigneuses. L’atelier dispose d’une boutique-librairie, accueille régulièrement des expositions temporaires et propose des rendez-vous culturels en saison. Pause cafés et rafraîchissements sur place. À proximité de l’atelier, la ville d’Aix-en-Provence a aménagé le terrain des Peintres : face à la montagne, neuf reproductions sur lave des plus belles « Sainte- Victoire » de Cézanne invitent à la contemplation...
 VISITER ce site
 
(TOULOUSE - 31) Musée des Beaux-arts de la ville de Toulouse qui abrite depuis 1793 des collections de peinture et de sculpture du début du Moyen Age aux premières années du XXe siècle. Retrouvez des plans du monument, des photos des œuvres exposées (sculptures romanes et gothiques, peintures, etc.).
 VISITER ce site
 
(SOUILLAC - 46) Unique en Europe, cette collection de plus de 300 automates et jouets mécaniques des XIXe et XXe siècles, issue essentiellement des ateliers Roullet-Decamps, transporte petits et grands dans un univers féerique. Fondateur de l’entreprise, Jean Roullet a su très tôt, parallèlement à la maîtrise des savoirs-faire traditionnels, adapter l’évolution des procédés de fabrication à la production de jouets et automates destinés à un large public. Cette démarche innovante et créative fut par la suite poursuivie par ses descendants. Automates à musique, grandes scènes animées, automates publicitaires, automates frappeurs, jouets pour enfants et animaux en tout genre trouvent ainsi une place particulière dans ce musée.
 VISITER ce site
 
(VELAINE-EN-HAYE - 54) Musée situé au parc de Loisirs de la forêt de Haye, à 6 km de Nancy. Un bâtiment de 1 800 m2 d’exposition permet d’admirer 70 véhicules de 1895 à 1990. Le manque de place ne permet pas d’exposer la centaine de véhicules en permanence. Toutes les étapes de l’évolution de l’automobile y sont présentes, avec en permanence une centaine de véhicules exposés qui appartiennent tous à des collectionneurs privés.
 VISITER ce site
 
(TALMONT-SAINT-HILAIRE - 85) Niché au cœur de la Côte des Lumières entre les Sables d’Olonne et Talmont-Saint Hilaire sur la départementale 949, ce musée est tout d’abord une histoire de famille : celle des Giron qui depuis plus de 75 ans récupèrent, restaurent et entretiennent des autos, des 2 roues et toutes sortes d’accessoires liés aux véhicules historiques pour le plaisir de la sauvegarde du patrimoine. C’est ainsi que plus de 150 véhicules sont présentés au public dans une salle de 3.300 m2 avec force d’explications, d’affiches, de mannequins et d’accessoires d’époque. Pierre angulaire du tourisme du pays des Olonnes, le musée de l’auto de Vendée mérite assurément le détour par la richesse de ses collections qui ne cessent de s’étoffer au fil des ans.
 VISITER ce site
 
(CAEN - 14) Ce musée est connu pour ses collections de peinture italienne, française, flamande et hollandaise des XVIe et XVIIe siècles.
 VISITER ce site
 
Constitué avec, pour fonds initial, les œuvres saisies lors des confiscations révolutionnaires effectuées en 1794 dans les édifices religieux et civils de la ville de Rennes, ce musée a une vocation encyclopédique, puisque ses collections couvrent aujourd’hui aussi bien les peintures et sculptures européennes du XIVe au XXe siècle, les objets d’art provenant d’Europe, mais aussi d’Afrique et d’Amérique, que les antiquités régionales, romaines, étrusques, grecques et égyptiennes.
 VISITER ce site
 
(STENAY - 55) Situé entre le Château Fort de Sedan et les Sites de Mémoires de Verdun, le Musée de la Bière de Stenay retrace toute l’histoire des arts et traditions brassicoles, des origines (-12 000 ans) à nos jours, avec plus de 2 500 m2 d’exposition. Sa collection de 50 000 œuvres lui permet de proposer un parcours didactique et ludique stimulant aussi bien la vue que le goût, l’odorat, le toucher ou l’ouïe. La visite du Musée se termine à la Taverne, lieu de vente de produits du terroir et de dégustation avec un large choix de bières artisanales et industrielles de fermentation haute, basse et spontanée.
 VISITER ce site
 
(SAUMUR - 49) Les blindés constituent, depuis 80 ans, le fer de lance des armées modernes. Le Musée des Blindés de Saumur retrace leur naissance, leur histoire, leur évolution technique à travers le monde de 1917 à nos jours. La collection de chars et de véhicules du musée regroupe aujourd’hui 800 engins dont près de 200 en complet état de marche. On y trouve ainsi les matériels blindés les plus significatifs des principaux pays industriels : France, Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Suède, pays de l’ex-Union-Soviétique, Portugal, Israël, Brésil, etc. Tous ces matériels constituent la plus importante collection mondiale de blindés, tant par le nombre d’engins que par l’ensemble du panorama historique continu présenté depuis l’apparition du char sur le champ de bataille.
 VISITER ce site
 
(SAINT-NICOLAS-DE-PORT - 54) Le Musée français de la brasserie est un musée consacré à la brasserie et situé à Saint-Nicolas-de-Port, près de Nancy. Il est installé dans une ancienne brasserie industrielle dont le bâtiment de 1931, dû à l’architecte Fernand César, est un exemple de l’architecture industrielle Art déco. Le musée présente à la fois du matériel de brasserie de différentes époques, des collections d’objets publicitaires, et des démonstrations de brassage dans une petite installation. Le musée s’enrichit continuellement depuis son ouverture en 1988, et un grand nombre d’expositions temporaires sont organisées. Une dynamique autour du brassage s’est créée, faisant ainsi de Saint-Nicolas-de-Port un pôle incontournable du brassage amateur, artisanal ou fermier en France.
 VISITER ce site
 
(GRISOLLES - 82) Créé en 1938 par l’écrivain et poète occitan Théodore Calbet, le Musée d’arts et traditions populaires de Grisolles dispose d’un ensemble de collections liées aux différents aspects de la vie quotidienne régionale de la préhistoire à nos jours. Niché dans une ancienne maison bourgeoise à colombage du XVIIe siècle, le musée Calbet vous séduira par la diversité et le charme de ses collections et la qualité de ses expositions. Un musée ouvert et vivant où s’expriment à l’année toutes les couleurs du patrimoine... Depuis 2002, le musée ouvre ses espaces à la création contemporaine, invitant en exposition et en résidence des artistes revisitant les notions de patrimoine, de communauté et de territoire.
 VISITER ce site
 
(PAULHE - 12) La Maison de la Cerise est un lieu de rencontre et de découverte dédié à la culture de la cerise dans la Haute vallée du Tarn. Vous y trouverez un musée consacré à la cerise et au cerisier, une boutique de produits régionaux (dont la majorité sont, évidemment, à la cerise), un circuit d’interprétation et un verger conservatoire de variétés anciennes. Dans deux splendides salles voûtées, grâce à des panneaux informatifs, de vieux outils et un programme multimédia, les différents thèmes de la cerise et la vie de la Vallée sont développés en privilégiant l’esthétique, l’ambiance, la qualité de vie et la valorisation du travail de l’homme... La première salle est consacrée au cerisier en général et à sa physiologie. La deuxième salle est consacrée à la culture de la cerise dans la Haute Vallée du Tarn.
 VISITER ce site
 
(CHAZELLES-SUR-LYON - 42) Au début du XXe siècle, Chazelles-sur-Lyon connaît son apogée et devient la principale cité de production du chapeau de feutre de luxe en France. Sa renommée dépasse largement les frontières nationales avec des marques telles que Fléchet, France, Morreton. L’évolution de la mode d’après-guerre porte un coup fatal à cette industrie, dont le dernier représentant à Chazelles et en France a fermé ses portes en 1997. Le Musée du Chapeau, devenu depuis Atelier-Musée, ouvre ses portes en 1983. Sa création a suivi l’époque de déclin de la mono-industrie locale multiséculaire de la chapellerie. Il s’attache à la conservation de la mémoire chapelière et à la sauvegarde active des savoir-faire. Il est labellisé « Musée de France ».
 VISITER ce site
 
(VATAN - 36) Dans un espace de plus de 600 m2, le musée recèle des trésors de La Piste aux Etoiles. Vous découvrirez, entre autre, des maquettes, des affiches, des costumes comme vous n’en avez jamais vu. Une salle vidéo et des écrans vous transportent sous les différents chapiteaux du monde et ainsi vous voyagerez au milieu des cirques et des artistes d’hier et d’aujourd’hui. Dans un parcours féerique et pédagogique revivez la fabuleuse histoire du cirque et de ses artistes légendaires à travers les extraordinaires collections (unique en Europe). Les plus belles affiches des grands maîtres affichistes des Beaux-arts. Le tout dans les différentes salles qui composent ce musée prestigieux. Vous admirerez les costumes des grands clowns comme Achille Zavatta, Pipo, les frères Fratellini, ceux du grand sympathique Roger Lanzac, du trapéziste Gérard Edon, du dompteur Wolgang Holzmair, du magicien Yanco, les pupitres de l’orchestre de la célèbre -Piste aux Etoiles- la malle aux serpents, la roue de la mort et bien d’autres objets légendaires encore...
 VISITER ce site
 
(GRENOBLE - 38) Le Musée dauphinois, installé sur les pentes de la Bastille à Grenoble dans le couvent Sainte-Marie d’en-Haut, inscrit son action dans la relation de proximité qu’il entretient avec les habitants d’origine et d’adoption des Alpes dauphinoises comme avec leurs hôtes de passage. Lieu d’investigation de toutes les périodes de l’histoire alpine, il est aussi un espace de réflexion sur notre temps. Chaque année deux à trois expositions, toujours enrichies de publications, de conférences et de débats, explorent tour à tour les champs de l’archéologie, du patrimoine régional, rural ou industriel.
 VISITER ce site
 
(ARROMANCHES - 14) Il s’agit du premier musée construit pour commémorer le 6 juin 1944, et plus particulièrement la construction du port artificiel d’Arromanches et son utilisation durant la bataille de Normandie de juin à août 1944 pour ravitailler les troupes alliées à travers la Manche. Construit à l’initiative de Raymond Triboulet, édifié à l’endroit même où fut implanté ce port dont on peut encore voir les vestiges à quelques centaines de mètres du rivage, il fut inauguré le 5 juin 1954 par le président René Coty. Des maquettes permettent de comprendre la construction et le fonctionnement du port, alors que les visiteurs ont vue sur ses vestiges des fenêtres du musée.
 VISITER ce site
 
(LATTES - 34) Le musée archéologique est situé à proximité de l’antique Lattara, port important de la Méditerranée occidentale. Installé dans l’ancien delta du fleuve côtier, le Lez, Ledum flumen,il fut occupé du VIe siècle avant notre ère jusqu’au IIIe siècle de notre ère. Aménagé dans l’ancien mas Saint-Sauveur, près du chantier de fouilles du port antique de Lattara, le musée archéologique présente le résultat des fouilles menées à Lattes par Henri Prades et le Groupe Archéologique Painlevé dès 1963 et, depuis 1983, par l’équipe scientifique pluridisciplinaire du C.N.R.S. Le musée archéologique témoigne de la vie quotidienne locale durant l’Antiquité.
 VISITER ce site
 
(HAUTE-SAVOIE - 74) Le musée archéologique se situe dans le village de Viuz, dans le canton de Faverges (Haute Savoie), à mi-chemin entre Annecy et Albertville. Le village moderne de Viuz, dont le nom vient du mot latin vicus (agglomération rurale), est construit sur les ruines de la bourgade romaine de Casuaria, dont les vestiges s’étendent jusqu’au centre de la ville de Faverges. On estime la superficie du village antique à environ 25 hectares et sa population à environ 2500 habitants, soit l’équivalent du vicus de Boutae (Annecy). De nombreux objets gallo-romains ont été retrouvés depuis les grandes campagnes de fouilles qui ont commencé en 1982. Beaucoup de ces objets, d’une qualité exceptionnelle, se trouvent maintenant au musée de Viuz.
 VISITER ce site
 
 
 

 


Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !