Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Qui a découvert le tabac ? Brèves d'Histoire de France. Miettes historiques

Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Qui a découvert le tabac ?
Brèves d’Histoire
Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé
Qui a découvert le tabac ?
Publié / Mis à jour le jeudi 4 avril 2013, par LA RÉDACTION
 
 
 
Si l’histoire n’a retenu que deux noms : ceux de Nicot et de Thévet, elle a ce faisant commis un oubli. Il n’est pas possible, en effet, d’exclure Jacques Cartier de toute participation à l’introduction du tabac en France.

C’est le premier Européen qui pénétra dans le Saint-Laurent, et il fit successivement trois voyages au Canada : le premier en 1534, le second du 19 mai 1535 au 16 juillet 1536.

Jacques Cartier
Jacques Cartier

C’est dans le récit de ce second voyage que Jacques Cartier, parlant des indigènes, s’exprime ainsi :

« Ils ont une herbe dont ils font grand amas durant l’été pour l’hiver ; ils la font sécher au soleil et la portent à leur cou, en une petite peau de bête, en guise de sac avec un cornet de pierre ou de bois ; puis à toute heure, ils font poudre de la dite herbe et la mettent à l’un des bouts du dit cornet ; puis ils mettent un charbon dessus et soufflent par l’autre bout, tellement qu’ils s’emplissent le corps de fumée et que celle-ci leur sort par le nez, comme par un tuyau de cheminée. Ils disent que cela les tient sains et chaudement ; ils ne vont jamais sans lesdites choses ».

Sans aucun doute, Jacques Cartier qui s’était si vivement intéressé à l’usage que faisaient du tabac les riverains de Saint-Laurent, n’est pas rentré du Canada en 1535, en 1536 et en 1542, date de son troisième voyage, sans rapporter des graines et des feuilles d’une « herbe » qui lui avait paru si étrange. Ce qui n’enlève rien à maître Jean Nicot, véritable auteur de la fortune du tabac, qui l’a, en quelque sorte, lancé dans le monde.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !