Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

L'empoissonnement de la Seine en avril 1891. Brèves d'Histoire de France. Miettes historiques

Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > L'empoissonnement de la Seine en (...)
Brèves d’Histoire
Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé
L’empoissonnement de
la Seine en avril 1891
(D’après « Revue de la Marne », paru en 1891)
Publié / Mis à jour le lundi 26 janvier 2015, par LA RÉDACTION
 
 
 
Les poissons ayant été tués en grand nombre l’hiver 1890-1891, c’est à l’aquarium du Trocadéro que l’on s’adressa pour « repeupler » la Seine

Empoi ss onnement : lisez bien ; car il faut vous dire qu’à la suite des tentatives faites au cours de l’hiver 1890-1891 pour rompre la banquise de glace qui obstruait la rivière au-dessous de Marly, les poissons avaient été tués en grand nombre et que les propriétaires riverains et les pêcheurs ordinaires s’étaient plaints amèrement de manquer de fritures.

C’est à l’aquarium du Trocadéro que l’on s’adressa. M. Jousset de Bellesmes, directeur de cet établissement, avait calculé, d’après son dernier recensement, qu’il pouvait mettre à la disposition du service des eaux 50000 jeunes saumons de la taille d’une aiguille. Cinquante mille, pas un de plus, pas un de moins. Tous les œufs de l’aquarium sont, en effet, comptés avec un soin méticuleux. Après l’éclosion on fait passer les minuscules poissons par une pipette remplie d’eau d’où ils ne peuvent sortir qu’un à un ; et à partir de ce jour il est tenu un registre des décès.

Illustration : Le repeuplement de la Seine. Immersion des alevins de l'aquarium du Trocadéro à Port-Marly
Illustration : Le repeuplement de la Seine. Immersion des alevins de l’aquarium du Trocadéro à Port-Marly

Jetons un voile sur les chinoiseries administratives que les journaux ont contées à leur heure et qui ont failli priver la Seine de ce surcroît de population. En avril 1891, ces 50000 petites bêtes, renfermées dans trois cylindres d’eau, ont voyagé en tramway à vapeur – train spécial – depuis le Trocadéro jusqu’à Bougival. Un ingénieur de la Compagnie avait pris place sur la machine. Une foule considérable de curieux attendait à la gare de Port-Marly l’arrivée du train officiel.

En arrivant sur la berge, M. de Bellesmes a donné quelques renseignements sur ses élèves ; puis on a procédé à l’immersion ; mais ici un incident s’est produit : un thermomètre plongé dans la Seine accusa une température de 9 degrés, tandis que l’eau contenue dans les cylindres donnait 11 degrés : il s’agissait de faire en sorte que les saumons ne s’enrhumassent point ; avec mille précautions on établit l’équilibre entre la température du réservoir et celle de la rivière ; puis on ouvrit les cylindres et les poissons s’échappèrent. Les pêcheurs purent dès lors courir après.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !