Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Le baron Haussmann et les grands travaux parisiens

Vous êtes ici : Accueil > Brèves d’Histoire > Haussmann (Le baron) et les grands (...)
Brèves d’Histoire
Brèves d’Histoire de France : bribes et miettes historiques utiles à une meilleure connaissance de notre passé
Haussmann (Le baron)
et les grands travaux parisiens
(Source : France Bleu)
Publié / Mis à jour le lundi 21 mars 2022, par LA RÉDACTION
 
 
 
Paris est une ville splendide qui fait rêver chaque année des millions de touristes. Mais pour la doter des superbes avenues, des boulevards ordonnés et des immeubles de pierre de taille qu’on lui connaît, il a fallu le génie et l’acharnement d’un visionnaire : le baron Haussmann

En 1853, Georges-Eugène Haussmann est nommé préfet de la Seine par Napoléon III. Sa principale mission : moderniser le vieux Paris. Des dalles impraticables de ruelles sombres et sinueuses, d’habitations vétustes et insalubres, et de voies de circulation perpétuellement encombrées.

Pendant 17 ans, il transforme Paris en un immense chantier à ciel ouvert. Il fait percer des avenues pour laisser entrer la lumière et faciliter la circulation, fait creuser un immense réseau de 600 km d’égouts, apporte l’eau et le gaz à tous les étages, et crée des parcs et espaces verts, comme le bois de Boulogne ou celui de Vincennes. Un sacré chambardement.

Rue de Paris, temps de pluie. Peinture de Gustave Caillebotte (1877)
Rue de Paris, temps de pluie. Peinture de Gustave Caillebotte (1877)

Mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Et pour faire du neuf avec du vieux, le baron Haussmann fait raser plus de vingt mille bâtisses, anéantissant à tout jamais des monuments historiques et délogeant de braves et honnêtes citoyens qui n’avaient rien demandé à personne. Aussi les détracteurs de l’ « haussmannisation » sont nombreux : outre la destruction de quartiers historiques, ils critiquent le coût exorbitant des travaux et la flambée des prix qui force les classes populaires à se replier sur la banlieue (...)

LA SUITE de la chronique ? ||
|| À ÉCOUTER en cliquant sur le lecteur ci-dessous ! ⬤

Priscille Lamure
France Bleu

Article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !