Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Enfant à l'Académie. Anecdotes historiques

Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Académie (Prétention d'un enfant à (...)
Anecdotes insolites
Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques
Académie (Prétention d’un enfant à l’)
(Brève parue en 1835)
Publié / Mis à jour le mardi 12 janvier 2010, par LA RÉDACTION
 

A la mort du grand Corneille, survenue dans la nuit de 30 septembre au 1er octobre 1684, le duc du Maine, alors âgé de quatorze ans environ, eut tout-à-coup le caprice de vouloir faire partie des quarante.

Il en témoigna le désir à Racine, alors directeur de l’Académie, qui aussitôt assembla ses collègues pour leur faire connaître la fantaisie du jeune prince, et demander à cet effet une surséance de quinze jours ; ce délai fut voté par acclamation.

On assure que Racine fut engagé à répondre au nouveau candidat que lors même qu’il n’y aurait pas de place vacante, il n’y avait pas d’académicien qui ne fût ravi de mourir pour lui en faire une. C’était pousser un peu loin l’hyperbole poétique. « Nos prédécesseurs, dit d’Alembert, étaient, comme l’on voit, autant de Décius prêts à s’immoler pour l’honneur de la patrie. »

Mais le protecteur de l’Académie, Louis XIV, se montra en cette occasion, observe l’écrivain contemporain qui raconte ce fait, plus difficile que L’académie elle-même ; la grande s de M. le duc du Maine empêcha le roi de donner son consentement à cette élection. Ce fut Thomas Corneille qui fut nommé à la place de son frère.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !