Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Exécution de Louis XVI : l'accomplissement d'une « prophétie » ?

Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Exécution de Louis XVI : l'accomplissemen
Anecdotes insolites
Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques
Exécution de Louis XVI :
l’accomplissement d’une « prophétie » ?
(D’après « Nouvelle histoire de la Révolution de 1789 »
Tome 1, par F. Nettement, paru en 1862)
Publié / Mis à jour le vendredi 21 janvier 2011, par LA RÉDACTION
 
 
 
Le 21 janvier 1793, Louis XVI, âgé de 38 ans, est exécuté place de la Révolution, aujourd’hui place de la Concorde. Au moment même de la naissance du monarque, en 1754, plusieurs évêques avaient exprimé dans leurs mandements les craintes que leur inspirait l’esprit du siècle, parmi lesquels l’évêque de Montauban, Michel de Verthamon de Chavagnac

On remarqua surtout un passage dans le mandement de l’évêque de Montauban, où il établissait un rapprochement entre la révolution d’Angleterre et l’état moral de la France, presque le jour de la naissance de Louis XVI :

Exécution de Louis XVI le 21 janvier 1793
Exécution de Louis XVI
le 21 janvier 1793

« L’esprit de parti et de faction domina en Angleterre. Rien ne demeura fixe dans les lois divines et humaines. On vit pour la première fois, des sujets révoltés saisir à main armée et traîner dans une honteuse prison, un roi dont le crime était d’avoir supporté avec trop de patience leur première sédition ; un parlement secouant le joug de toute autorité supérieure, frapper d’une main les évêques et lever l’autre sur la tête du souverain, l’accuser sans bienséance, le calomnier sans pudeur, le condamner sans justice, le conduire sur un échafaud avec acharnement, et le peuple, étourdi de cet exécrable parricide, s’enivrer à longs traits du fanatisme de l’indépendance, courir en insensé après un fantôme de liberté, tandis qu’en esclave il rend à un tyran l’obéissance qu’il refuse au roi légitime. Quelle suite effroyable de crimes ! »

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !