Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Incendie de la Halle aux Cuirs à Paris. Anecdotes

Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Halle aux Cuirs (Incendie de la) à (...)
Anecdotes insolites
Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques
Halle aux Cuirs (Incendie de la)
à Paris en 1906
(D’après « Le Magasin pittoresque », paru en 1906)
Publié / Mis à jour le lundi 11 janvier 2010, par LA RÉDACTION
 

Dans la nuit du 11 au 12 mai 1906, le quartier du Jardin des Plantes fut tout à coup mis en rumeur par un violent incendie qui venait de se déclarer à la Halle aux cuirs. Il était environ onze heures du soir, lorsque l’alarme fut donnée. Aussitôt les rues de ce quartier, qui à cette heure présentent plutôt un aspect de solitude paisible, furent envahies par une foule compacte accourue de tous les points de Paris. A la vérité, le spectacle de l’incendie était aussi grandiose que terrifiant. Les flammes ne s’élevaient pas à moins de 40 mètres au-dessus du foyer et les étincelles projetées par les explosions s’éparpillaient en fusées de feu d’artifice, au milieu des tourbillons de fumée, à une hauteur qui, assurément, atteignait près de trois cents mètres, c’est-à-dire celle de la Tour Eiffel.

Si la Halle aux cuirs de la rue Censier n’est pas de date ancienne, l’institution en remonte à une époque plusieurs fois séculaire. Les documents nous apprennent qu’on doit la première Halle à saint Louis. Elle fut installée dans le quartier des Innocents, rue de la Lingerie. En 1785, elle fut transférée rue Mauconseil, sur l’emplacement de l’ancienne Comédie Italienne, où elle restée jusqu’en 1866.

La Halle aux cuirs, quinze jours après le début de l'incendie
La Halle aux cuirs, quinze jours
après le début de l’incendie

Elle se trouvait là, située en plein centre du commerce des cuirs et peaux. Aussi, lorsque la reconstruction des Halles centrales et le percement des rues nouvelles, qui en fut la conséquence, mirent la Ville de Paris dans l’obligation de changer la Halle aux cuirs de place, cette translation ne se fit-elle pas sans provoquer des protestations énergiques de la part des commissionnaires qui tenaient, dans le quartier, leurs magasins et y monopolisaient le commerce de la peausserie. A les en croire, la rue Censier où il était question de transférer la Halle, était à un autre bout du monde et le commerce si florissant dans leur voisinage allait y être atteint mortellement.

Le mémoire dans lequel ils exposèrent leurs doléances aux autorités était des plus alarmistes ; mais les peaussiers du faubourg Saint-Marcel lui opposèrent un autre mémoire où ils réfutèrent victorieusement les arguments de leurs adversaires. Il faut en conclure que leur éloquence prévalut, puisque l’inauguration de la Halle aux cuirs eut lieu le 18 mars 1866. Construite sur des dépendances de l’ancien Hospice des Cent filles, elle occupait une superficie de près d’un hectare et formait un quadrilatère borné par les rues Censier, de la Clef, de Santeuil et du Fer-à-Moulin.

En plus des bureaux d’administration, on y avait aménagé d’immenses magasins. L’entrée principale ouvrait rue de Santeuil. On accédait à l’intérieur par une arcade à plein-cintre au sommet de laquelle figuraient les armes de la ville de Paris et, de chaque côté, deux médaillons ornés d’une tête de boeuf. Une cour de 1350 mètres carrés formait le carreau de la Halle ; au-dessus étaient installés deux étages de magasins ; au-dessous, des souterrains servaient de caves pour y recevoir des huiles, des essences, des vernis et toutes autres sortes de corps gras. Ce dépôt, dans le principe, était à l’usage de la mégisserie, mais depuis il s’était étendu à de nombreuses industries n’ayant rien à démêler avec celle des peaux et cuirs.

Tel était le local. Le fonctionnement en était réglé par une ordonnance de police du 12 mars 1866 qui, en même temps, fixait les heures d’ouverture, de fermeture et de vente. Avec ces dispositions nouvelles disparaissait l’ancien personnel, le contrôleur, les lotisseurs, le concierge et les forts qui assuraient la surveillance et le service de la Halle de la rue Mauconseil.

Vue de l'entrée principale de la Halle aux cuirs
Vue de l’entrée principale
de la Halle aux cuirs

Et maintenant, quelles seront les conséquences du violent incendie auquel est due la destruction presque totale de la Halle aux cuirs ? Celle-ci sera-t-elle réédifiée sur le même emplacement ? Il est probable que non. Le quartier où elle s’élevait hier s’est depuis quelques années complètement transformé ! La prison de Saint-Pélagie a été désaffectée et démolie ; la Bièvre a été couverte sur cette partie de son cours : demain, l’hôpital de la Pitié disparaîtra à son tour, pour être transporté au delà de la Salpêtrière.

Sur ce quartier, domaine naguère des mégissiers, on voit aujourd’hui se multiplier des maisons modernes dont les occupants s’accommoderont de moins en moins des inconvénients proches des industries mégissières.

De plus, l’incendie a fait découvrir aux habitants voisins de la Halle aux cuirs, entrepôt de matières trop inflammables, un triple danger : danger du feu ; danger des explosions ; danger d’épidémie. Des décombres encore fumants se dégagent, en effet, des émanations méphitiques causées par la décomposition de peaux à demi consumées et par les odeurs de graisses et d’huiles brûlées. Il n’est pas douteux que la population se souviendra à l’heure décisive de cette triple inquiétude et que ses récriminations ne manqueront pas d’être entendues par les autorités qui, à l’appui des arguments de raison, auront sous les yeux les restes d’un effroyable désastre.

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !