le 19 octobre dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Le ministre de l'Agriculture « injurié » lors de la Foire de Paris en 1922 - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Anecdotes insolites > Ministre (Le) de l'Agriculture « (...)

Anecdotes insolites

Petite Histoire de France et anecdotes, brèves et faits divers insolites, événements remarquables et curieux, événements anecdotiques


Ministre (Le) de l’Agriculture « injurié »
lors de la Foire de Paris en 1922
(D’après « Le Populaire de Paris », paru en 1922)
Publié / Mis à jour le mardi 13 octobre 2015, par LA RÉDACTION

 
 
 
Figure emblématique du gouvernement de Raymond Poincaré alors président du Conseil (15 janvier 1922 - 29 mars 1924), Henry Chéron, membre du Parti républicain démocratique et social, occupe le poste de ministre de l’Agriculture lorsqu’il est « gravement injurié » lors de la Foire de Paris par un homme ayant crié sur son passage « pomme de terre » et « motte de beurre ». Appréhendé, ce dernier est déféré au parquet, sa mésaventure faisant l’objet d’articles tranchants paraissant au sein du quotidien Le Populaire de Paris, « journal socialiste du matin » fondé le 1er mai 1916.

Calé dans le coin de sa voiture, montrant à la foule qui se pressait à la Foire de Paris sa trogne écarlate et sa volumineuse bedaine, Son Excellence Chéron Pain-Cher regagnait avant-hier son ministère, peut-on lire dans un court article du Populaire en date du 19 mai 1922.

Henry Chéron
Henry Chéron

Sur le passage de ce volumineux représentant du gouvernement de la République, peut-on encore lire, un employé murmura « Pomme de terre » et « Motte de beurre ». Il n’en fallut pas plus pour qu’un flic zélé s’emparât de celui qui venait d’injurier si gravement le ministre de Poincaré. Le malheureux fut conduit au commissariat des Invalides. Il y passa la nuit et dans la journée d’hier on l’a amené au petit Parquet. Il paraît qu’un substitut code en main a prouvé que pomme de terre et motte de beurre constituaient des injures tombant sous le coup de la loi. Et voilà pourquoi M. Ortais, brave et digne homme, devra comparaître devant la justice française.

Le lendemain, 20 mai, ce même Populaire insère dans ses colonnes un article virulent de Victor Snell, journaliste d’origine genevoise, jadis secrétaire de rédaction à L’Humanité puis premier rédacteur en chef du Canard enchaîné (1916-1931), et ami de Jean Jaurès :

Vous avez lu hier cette information publiée par le Populaire, et d’ailleurs par tous les journaux : Un honnête citoyen, M. Ortais, a été arrêté par un flic imbécile pour avoir « manifesté » devant Chéron en criant : « Pomme de terre ! » « Motte de beurre ! »

C’est déjà prodigieux. Mais ce qui l’est bien plus encore, c’est qu’il se soit trouvé un commissaire de police — celui des Invalides — pour maintenir cette arrestation, et un substitut pour retenir l’inculpation ! Je ne connais pas M. le commissaire des Invalides, mais je pense que ça doit être un joli coco, un joli mimi, un joli commissaire d’opérette. A moins que, suivant la coutume, il n’ait été à ce moment au dancing ou chez quelque poule et que la gaffe ait été commise par Monsieur son chien.

Et le substitut ? s’interroge Victor Snell. Ah ! le beau chat-fourré en mal d’avancement que ça doit faire ! Il a peut-être de la barbe, mais je me l’imagine avec une tête de larbin, de vilain larbin, plat comme punaise, et calculant que son servilisme lui sera compté. Inventer le délit d’offense-Chéron, vous comprenez ! Ça vaut au moins un fauteuil de conseiller. Et allons-y, c’est M. Ortais qui fera les frais !...

... Cependant, puisque M. Ortais a été arrêté pour avoir qualifié de « pomme de terre » cette pomme de terre de Chéron, il va bien falloir le poursuivre ! En vertu de quoi ? Ce sera curieux. Il faudra qu’on aille voir ce procès dont Jules Moinaux et Courteline n’auraient pas eu l’idée.

Caricature d'Henry Chéron, alors sous-secrétaire d'État à la guerre, par Léandre (parue dans Le Rire du 9 mai 1908)
Caricature d’Henry Chéron, alors sous-secrétaire d’État à la guerre,
par Léandre (parue dans Le Rire du 9 mai 1908)

Et pour ce jour-là, et même avant, je vois très bien, très bien, et je propose une petite manifestation pacifique — pacifique à l’excès ! pacifique comme un éclat de rire parisien : tous ceux qui en ont assez de la vie chère, tous ceux qui en ont assez d’être volés par les copains de Chéron, auxquels il nous a sacrifiés en prenant ses décrets, se rencontreraient par exemple aux Halles. Et des Halles on se rendrait au ministère de l’Agriculture en chantant : Pomme de terre ! Pomme de terre !... Et les enfants danseraient des rondes sur l’air de Il était un’ bergère :

C’est une pomm’ de terre Chéron
Chéron, Chéron
Petit patapon...

Car il faudra bien que M. le commissaire des Invalides et M. le domestique de service au Petit Parquet, et même tous les Grippeminauds du Grand Parquet se rendent à l’évidence : « Pomme de terre » est le qualificatif le plus bénin, bénin qu’on puisse adresser à ce malfaisant cucurbitacé de Chéron. « Pomme de terre » ! En vérité, M. Ortais a été d’une modération immodérée.

Chéron-Beurre-Cher, Chéron-Pain-Cher, Chéron-Vie-Chère, Chéron-Mercanti mérite mieux que ça — sans parler d’un bon coup de pied dans le chéron.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Boire comme un Templier
 
 Se payer de chansons
 
MANIFESTATIONS
 Giverny : Henri Manguin ou la volupté de la couleur d'un peintre méconnu
 
 Le Verre, un Moyen Âge inventif
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Gargantua : des traces du géant 20 ans avant la naissance de Rabelais
 
 Poste (Le) radiophonique : arme de lutte contre la vie chère ?
 
 Le Sonneur et l'Araignée : fable de La Fontaine ou supercherie littéraire ?
 
 Consommation dans une vie : ce qu'un homme mange et boit
 
 
Et puis aussi...
 
 Battus paient l'amende (Les)
 
 Fortune (La) des Rothschild déjà confortée par une fructueuse opération lors du retour de Napoléon de l'île d'Elbe ?
 
 Jardin d'Acclimatation (Quand le) devient le Jardin d'Alimentation pendant le siège de Paris
 
 Chapeau et coiffures responsables de la déformation de la colonne vertébrale ?
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 317 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services