Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 23 avril DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Livres d'histoire de l'Aisne. Librairie communes de l'Aisne, boutique d'ouvrages villes villages Aisne

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Aisne (Picardie)
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages de l’Aisne (Picardie)
Aisne (Picardie)
 
Il faisait très beau le 1er septembre 1914 à Soissons. Dès six heures du matin, un drapeau blanc flottait sur la tour de la cathédrale et le public semblait satisfait de cette reddition sans combats. Soudain le drapeau blanc disparaît et quelques centaines de soldats français formant l’arrière-garde de l’armée se massent sur la place de l’Hôtel de (...)
Publié le dimanche 3 janvier 2021, par LA RÉDACTION
 
 
Le 2 août 1873, M. le ministre de l’Instruction publique et des cultes demanda aux préfets de constituer des commissions départementales afin de préparer une liste définitive des édifices qui (...)
 
Le 2 août 1873, M. le ministre de l’Instruction publique et des cultes demanda aux préfets de constituer des commissions départementales afin de préparer une liste définitive des édifices qui (...)
 
Le 2 août 1873, M. le ministre de l’Instruction publique et des cultes demanda aux préfets de constituer des commissions départementales afin de préparer une liste définitive des édifices qui (...)
 
Le 2 août 1873, M. le ministre de l’Instruction publique et des cultes demanda aux préfets de constituer des commissions départementales afin de préparer une liste définitive des édifices qui (...)
 
Le département de l’Aisne fut établi en 1790 par un décret de l’Assemblée nationale, après de nombreux débats entre les parties intéressées aux intérêts divergents. Soissons se battit pour obtenir le titre (...)
 
Le département de l’Aisne fut établi en 1790 par un décret de l’Assemblée nationale, après de nombreux débats entre les parties intéressées aux intérêts divergents. Soissons se battit pour obtenir le titre (...)
 
Né en 1819 à Iron, Auguste Matton est décédé le 11 octobre 1905, au terme d’une longue vie consacrée à l’histoire. Il commença ses études en Thiérache, puis alla rejoindre à Paris son frère, Matton aîné. (...)
 
« Décrire une contrée, en faire connaître la situation, l’étendue, la population, les mœurs des habitants, l’administration, l’agriculture, l’industrie et le commerce, tels sont les principaux objets que (...)
 
« En agriculture, il ne faut pas trop généraliser ; on s’exposerait à commettre des erreurs, en appliquant les mêmes préceptes aux divers sites d’un département », écrit J.-B. Brayer dans le deuxième (...)
 
Rien n’est plus agréable (et plus instructif) que cette déambulation savante à travers contrées et lieux-dits de notre département, sous la conduite de l’abbé Alexandre-Eusèbe Poquet, expert en histoire (...)
 
Le présent ouvrage nous permet de redécouvrir le passé des communes du canton d’Anizy-le-Château, formé d’une partie du Laonnois et du Soissonnais. Eugène Cuvillier de Wissignicourt évoque des (...)
 
L’ancienne sucrerie qui fut, pendant plusieurs décennies (1924-1993), « la pièce majeure de l’activité d’Aulnois-sous-Laon », considérée aujourd’hui, à juste titre, comme l’un des sites essentiels de (...)
 
Capitale de la monographie historique, le village d’Autremencourt est bien connu des lecteurs de notre pays, surtout à ce titre. A travers les ouvrages publiés dans la collection Monographies des (...)
 
Pour faire découvrir au lecteur toute la richesse de la commune de Beaurevoir, Charles Poëtte s’attache aux lieux et aux personnages qui ont marqué son histoire. Pour les lieux, il propose une (...)
 
Le comte Maxime de Sars retrace l’histoire de Beaurieux à travers son organisation sociale et les droits et devoirs qui façonnaient les rapports entre les différents personnages qui composaient la (...)
 
Occupé depuis la plus haute antiquité, le territoire de Berny était connu dès l’époque gallo-romaine pour la fertilité de son sol, ses vignes et ses vergers. Il fit partie d’un domaine que possédaient (...)
 
Lors de la conquête franque, la petite métairie de Bisniacum tomba dans le domaine royal, puis, en juillet 877, à la prière de la reine Richilde, Charles le Chauve la donna au monastère de (...)
 
Fondée en 660, l’abbaye Notre-Dame, construite entre les murailles de Soissons et l’Aisne, réunit rapidement une communauté importante. Plusieurs princesses de la famille de Charlemagne y prirent le (...)
 
La terre de Blérancourt resta aux sires de Coucy jusqu’en 1230, pour passer ensuite aux mains de la famille de Fontaine. Bemard Potier de Gesvres, l’un des principaux propriétaires de Normandie par (...)
 
Joseph Pétréaux nous livre dans cette notice une remarquable étude sur le passé de la ville de Bohain, accompagnée de nombreux illustrations. Il remonte ainsi aux origines, avec les premiers (...)
 
Né à Bohain en Vermandois en 1860, H.F. Carpentier fut notaire à Iviers et conseiller municipal. « Si j’ai fait, ein patois d’Bohain, ces tchiotes poésies qu’vos allez vire deins c’live-ci, c’est pass (...)
 
Charles Poete nous entraîne ici à la découverte des communes, des bois et des vallées des environs de Saint-Quentin. Nous apprenons ainsi que les bois de la Cepée de Chêne faisaient partie du massif de (...)
 
« Nous offrons ce livre à nos lecteurs comme un travail consciencieux et désintéressé », écrit Stanislas Prioux dans son ouvrage paru en 1846 que nous rééditons aujourd’hui. Il ajoute : « cette histoire (...)
 
La légende raconte que le roi Clotaire II, venu chasser sur les bords de l’Aisne, se serait noyé si Authaire, un seigneur du pays, ne l’avait sauvé. En remerciement, le monarque lui donna la terre de (...)
 
Le livre de Stanislas Prioux illustré par Jules Roze, propose un passionnant voyage dans le temps à Braine et aux alentours : Bazoches-sur-Vesles, Cys-la-Commune, Chéry-Chartreuse, Lhuis, (...)
 
Comme la Thiérache tout entière, la vallée de la Brune était faite pour la paix et la fertilité ; tout l’y prédisposait : en particulier la composition de son sol et la nature de son climat qui (...)
 
La petite ville existait déjà au temps de l’occupation romaine. Plusieurs fois détruite pendant les grandes invasions barbares, elle sera reconstruite et deviendra le chef-lieu d’un pagus à l’époque (...)
 
C’est à sa petite-fille que Claude Lajeunesse dédie ce livre, « afin qu’elle n’oublie jamais ses belles et enrichissantes racines familiales et régionales de Thiérache ». Le but de son ouvrage est clair (...)
 
Assis confortablement dans son wagon, le lecteur voit défiler les paysages pittoresques et boisés, que Louis-Hippolyte Catrin, axonais, né à La Hérie-le-Viéville en 1824 et mort au Nouvion le 3 octobre (...)
 
La terre de Chalandry resta probablement dans le domaine royal jusqu’au VIIe siècle. Elle fut donnée, ensuite, avec les droits qu’elle payait au fisc, la pêche et les moulins, à une abbaye qui devint (...)
 
Si l’origine de Charly-sur-Marne est incertaine, la ville est déjà mentionnée dans une charte de 858, lors de la donation de Charles-le-Chauve à l’abbaye royale de Notre-Dame-de-Soissons. L’auteur (...)
 
« Imaginez une bague géante ornée de pierreries et se fermant sur un joyau plus gros que les autres, écrit l’auteur au début de son ouvrage, vous aurez une idée de l’aspect que présentaient, au Moyen (...)
 
Par sa situation à proximité de la capitale, Château-Thierry, surnommée au XVIe siècle la « nourrice de Paris », a toujours eu dans les guerres une importance considérable. Son passé foisonne (...)
 
Émile Deraine propose ici une nouvelle série de notes d’histoire sur Château-Thierry destinées à éclairer le passé de la « petite patrie, pour mieux faire aimer la grande ». On trouve ainsi le récit de (...)
 
Les auteurs présentent leur société et leur objectif ainsi : « La Société d’initiative est une Association patriotique et absolument désintéressée. Son but est de fournir aux touristes, sur place et par (...)
 
Le présent ouvrage nous permet de renouer avec le passé de Chauny à travers un récit où nous redécouvrons les événements, les personnages qui marquèrent chaque époque. Maximilien Melleville évoque (...)
 
L’abbé Jules Caron, ancien curé d’Autreville, « premier village que le voyageur rencontre sur son chemin en allant de Chauny à Coucy », est l’auteur de travaux qui ont fait date sur la ville de l’ancien (...)
 
Rien n’est plus émouvant qu’une excursion dans les rues du passé ; surtout quand la ville choisie est Chauny, une localité à l’histoire riche et tumultueuse, et le guide un historien et archéologue (...)
 
« Les lys sont de solides défenses pour les tours de Chauny », telle était la vieille devise que Chauny rappela à l’approbation du roi Louis XVIII dans l’adresse du 23 mai 1814. En effet, l’attachement (...)
 
Au centre d’une étroite clairière de l’immense forêt de Thiérache, sur le sommet d’un plateau qui, au Moyen Âge, formait la limite de la terre de France et du Pays wallon, jaillissait une fontaine dont (...)
 
L’origine remonte au temps de l’occupation romaine : il y avait des villae rustiques et grossières dont les vestiges nous en disent long sur le peu de fortune des habitants du lieu à l’époque. (...)
 
À la lecture de cet ouvrage, l’humanisme de l’auteur transparaît à toutes les époques qu’il traite. Ce qui l’intéresse dans l’histoire, c’est la capacité des hommes à exploiter les agissements de leurs (...)
 
L’abbé Ledouble conclut l’avant-propos de son ouvrage ainsi : « Quant au but auquel nous aspirons, nous serons heureux si nous avons fait une œuvre agréable à nos bien aimés concitoyens, plus heureux (...)
 
La fameuse maison de Coucy qui fut alliée aux familles royales de France, d’Angleterre et d’Autriche, compta parmi ses membres Enguerrand III et Enguerrand VII. Le premier, fils et successeur de (...)
 
Sur un site exceptionnel doté d’un château au donjon colossal, la ville de Coucy a connu un destin fascinant à travers des personnages remarquables. Maximilien Melleville raconte avec enthousiasme (...)
 
« L’histoire de l’antique France semble entassée en Picardie », écrit Michelet. Le canton de Coucy en est une illustration évidente. Labbé Vernier donne ici de nombreux détails sur toutes les communes (...)
 
Adonia Valissant compose son histoire de Coulonges de multiples touches qui traitent tour à tour d’un événement, d’un lieu, d’un monument ou encore d’un fait de société, en privilégiant toujours son (...)
 
Né au Nouvion-en-Thiérache, Marc Blancpain est resté un enfant du pays, patrie d’Ernest Lavisse, savant érudit et Henri d’Orléans, comte de Paris. Aussi, dès son plus jeune âge, fut-il imprégné par (...)
 
L’ouvrage que nous présentons ici est le volume I de la trilogie d’Étienne Moreau-Nélaton intitulée Les Églises de chez nous (arrondissement de Château-Thierry), dont la réédition s’imposait, près d’un (...)
 
L’ouvrage présenté ici est le second volume de la trilogie d’Étienne Moreau-Nélaton, intitulée Les Églises de chez nous (arrondissement de Château-Thierry) ; oeuvre aussi monumentale que celle consacrée (...)
 
Ce volume de plus de 450 pages, dernier volet de ce triptyque historique et archéologique majeur consacré aux Églises de chez nous (arrondissement de Château-Thierry), que nous proposons ici, après (...)
 
Difficile, face à la variété économique et paysagère, de se sentir profondément Axonais, voire Picard, quand on se trouve à une extrémité de ce territoire. Tel est le cas, justement, des Palusiens, les (...)
 
Romuald Duval qui fut longtemps instituteur à Étreux, nous conte l’histoire de la commune depuis ses origines gallo-romaines jusqu’au début du XXe siècle. Étreux connut de terribles ravages au cours (...)
 
Christophe de la Poix, plus connu sous le nom de chevalier de Fréminville, nous propose ici de revisiter les sites et les monuments des communes des anciens districts de Quimperlé, de Quimper, de (...)
 
C’est au sortir de l’École normale supérieure qu’Étienne Moreau-Nélaton tombe littéralement amoureux de Fère-en-Tardenois, le pays qui a souri à son enfance. Comment témoigner de cette ferveur, sinon en (...)
 
Seigneurie d’Henri de Montmorency, à dater de l’année 1586, Fère n’échappe pas aux violences et aux désordres nés des guerres de religion : Henri IV, qui guerroie dans les environs, s’y arrête le 24 (...)
 
Dernier volet de la superbe trilogie consacrée par Moreau-Nélaton à Fère-en-Tardenois, cet ouvrage, abondamment illustré, comprend deux parties de longueur inégale : la première concerne le dernier (...)
 
Fluquières a sans doute subi toutes les vicissitudes qui accompagnèrent et précédèrent les rois mérovingiens. Une métairie existait probablement alors et Fluquières, que les documents présentent comme (...)
 
La qualité et la rigueur des recherches entreprises par Amédée Piette, passionné d’histoire et d’archéologie, pour écrire son étude sur l’abbaye de Foigny en font un livre essentiel. Le choix même de son (...)
 
Les Prussiens occupèrent Folembray à deux reprises lors de la guerre de 1870, une première fois durant six mois, une seconde fois durant un an. La ville était dotée d’une ligne de chemin de fer, (...)
 
Le passé de Folembray remonte à la plus haute antiquité. On retrouve ses premiers habitants employés à la construction de la chaussée Brunehaut. Son premier seigneur sera Clovis. En 975, la terre de (...)
 
R. Firino a consulté de très nombreux documents, dont il donne de multiples extraits, pour rédiger une étude très détaillée sur l’évolution de Fontenoy à travers ses différentes composantes économiques et (...)
 
Le 1er septembre 1944, de très jeunes résistants attaquent un camion allemand et blessent un convoyeur. Les soldats s’enfuient vers Boué et donnent l’alerte. Le 2 septembre, vers 9 h, une importante (...)
 
Il est vraisemblable que dès le Xe siècle, Guise comptait des châtelains même si leur nom n’est pas connu. Ils paraissent avoir relevé d’abord des fameux comtes de Vermandois, tout puissants dans le (...)
 
François de Lorraine succéda à son père dans la possession du titre de duc de Guise, de gouverneur de Champagne et de Brie. Il prêta serment au parlement, en présence du roi, le 12 août 1551. Henri II, (...)
 
La bataille de Guise ou bataille de Saint-Quentin pour les Allemands des 28, 29 et 30 août 1914, reste méconnue dans l’histoire de la Première Guerre mondiale. Pourtant, son importance n’est pas (...)
 
Parce qu’André Godin considère que la conquête du bien-être matériel est la plus sûre garantie que l’humanité puisse avoir de sa liberté morale, le but de toute sage économie sociale devient celui (...)
 
« Le champ des hypothèses est vaste. Nous n’y chercherons pas le berceau historique de Guise » ; ainsi Auguste Matton débute le 1er tome de son livre qui fut publié en 1898. Cet ouvrage relate (...)
 
L’histoire de Guise, de 1640 à 1898, fourmille de faits importants, d’anecdotes et de grands changements qu’Auguste Matton relate dans le tome II de son « Histoire de la ville et des environs de Guise (...)
 
Les familles qui se sont succédé sur la terre de Guise devenue comté, puis duché, furent nombreuses et prestigieuses : les maisons d’Avesnes et de Châtillon, les ducs d’Anjou, Jean de Luxembourg, les (...)
 
On dit que la grosse tour bâtie au début du XIe siècle s’élève sur les ruines d’un oppidum gaulois. Construite sur le point culminant du pays, elle suffisait alors à protéger les demeures qui (...)
 
L’ouvrage d’Alfred Desmasures que nous rééditons, parut en 1863 sous le titre « Histoire des communes du canton d’Hirson ». On y découvre l’histoire de chaque commune depuis les origines gallo-romaines ou (...)
 
C’est de son village natal que Charles Poëtte a choisi de raconter l’histoire. Il connaît bien le lieu et en apprécie les habitants : « Les habitants d’Holnon sont bons, humains, courageux, doux et (...)
 
La Capelle, surtout célèbre aujourd’hui pour son champ de courses (de 1 609 mètres), ses atouts touristiques et sa foire aux fromages (en septembre), a une histoire d’une richesse et d’une densité (...)
 
Depuis ses origines gallo-romaines jusqu’à la fin du XIXe siècle, La Fère n’a cessé d’être le théâtre d’événements marquants. Louis XIV la considérait comme l’une des « plus importantes places de notre (...)
 
Milon fut le premier seigneur connu de La Ferté, vers 700. La châtellenie fut réunie à celle de Crépy au IXe siècle siècle, pour former le noyau du Valois. En mars 1215, Philippe Auguste octroya une (...)
 
Christianisée au IIIe siècle par Fortin et Béat, la cité est assiégée en 407 par les Vandales et en 451 par Attila, mais sans succès dans les deux cas. Toutefois, Clovis qui « a reçu en obéissance » (...)
 
Maxime de Sars propose au lecteur de partir à la découverte de Laon, « ville qui n’a pas dépouillé son empreinte médiévale ». Il évoque l’histoire des rues, de leur origine, leurs diverses appellations, les (...)
 
Le 2 septembre 1914, Herr Von Alvensleben franchit le perron de l’hôtel de ville et fut introduit auprès du maire, M. Ermant, qui l’attendait, la poitrine barrée par l’écharpe tricolore. L’officier (...)
 
Pour les jeunes générations, cet ouvrage contribue au devoir de mémoire. Pour les plus anciennes, il retrace des événements dont ils ont eu, parfois, le témoignage direct d’un membre de leur famille. (...)
 
Le plateau de Laon n’était sans doute à l’âge de pierre qu’un vaste village de creutes ou grottes aménagées pour son usage par l’homme primitif. Les Gaulois placèrent sur l’éperon oriental un camp (...)
 
En illustrant son livre de reproductions de multiples artistes et en y insérant à la fois de très nombreux extraits d’ouvrages dédiés à la région et des citations d’auteurs ou de personnalités issues (...)
 
En illustrant son livre de reproductions de multiples artistes et en y insérant à la fois de très nombreux extraits d’ouvrages dédiés à la région et des citations d’auteurs ou de personnalités issues (...)
 
Est-ce parce qu’il naquit, le 18 avril 1886, à Urcel, dans le vendangeoir familial, que Maxime de Sars, consacra cet ouvrage passionnant à ces constructions du Laonnois qui pouvaient avoir des (...)
 
Est-ce parce qu’il naquit, le 18 avril 1886, à Urcel, dans le vendangeoir familial, que Maxime de Sars, consacra cet ouvrage passionnant à ces constructions du Laonnois qui pouvaient avoir des (...)
 
Les mémoires d’Antoine Richart sur la Ligue dans le Laonnois ne sont pas un journal tenu au jour le jour, mais plutôt, dans un contexte de règlements de comptes après le retour au pouvoir des (...)
 
Aguilcourt, Aubigny-en-Laonnois, Baune-en-Brie, Bouconville-Vauclair, Bourg-et-Comin, Brie, Bruyères-et-Montbérault, Cerny-en-Laonnois, Chambry, Chamouille, Chéry-lès-Pouilly, Chivy-lès-Étouvelles, (...)
 
Assis-sur-Serre, Aubigny-en-Laonnois, Aulnois-sous-Laon, Bièvres, Bois-lès-Pargny, Cerny-lès-Bucy, Chevregny, Chivy-lès-Étouvelles, Clacy-et-Thierret, Courcelles-sur-Vesles, Epagny, (...)
 
Aizelles, Amifontaine, Arrancy, Athies-sous-Laon, Aubigny-en-Laonnois, Aulnois-sous-laon, Autremencourt, Barenton-Cel, Barenton-Bugny, Beauvois-en-Vermandois, Berrieux, Bièvres, (...)
 
Aizelles, Achery, Aguilcourt, Amigny-Rouy, Anguilcourt-le-Sart, Anizy-le-Château, Autreville, Bassoles-Aulers, Beaurieux, Berry-au-Bac, Bichancourt, Bouffignereux, Braye-en-Laonnois, Chaillevois, (...)
 
Athies-sous-Laon, Barenton-Cel, Berlise, Bertricourt, Besny-et-Loisy, Boncourt, Bruyères-et-Montbérault, Cerny-les-Bucy, Chalandry, Chambry, Colligis-Grandelain, Concevreux, Corbeny, (...)
 
En recomposant l’histoire des seigneuries de Laversine et de Malassise, Gustave Macon présente les personnages qui ont joué un rôle dans leur mise en valeur ou leur déclin et reconstitue les destinées (...)
 
Dans leur quête inlassable des curiosités patrimoniales de la région, après les Moulins de Thiérache, qu’elles ont répertoriés ensemble et Les Pigeonniers de Thiérache et du Pays de la Serre, Naty (...)
 
Antoine, Louis et Mathieu Le Nain sont tous trois nés à Laon d’un père qui exerçait la profession de sergent royal au bailliage de Vermandois et dont la charge était attachée au grenier à sel. Ils (...)
 
Liés à l’origine à la culture céréalière, les pigeonniers, autrefois « colombiers », furent à usages multiples en Thiérache et dans le Pays de la Serre. Ainsi à Bohéries, le rez-de-chaussée était utilisé (...)
 
La légende de Liesse raconte l’histoire édifiante de trois chevaliers croisés, seigneurs d’Eppes, faits prisonniers près de Jérusalem, et délivrés par Ismérie, princesse musulmane qui se convertira au (...)
 
« Il ne sera question ici du pèlerinage de Liesse que d’une manière incidente. On a tout dit sur ce pèlerinage », précise M. Combier en introduction de cet ouvrage. Aussi son but est-il d’étudier (...)
 
Tout commença en 1134, lorsque trois frères du pays laonnois partirent en Terre sainte défendre le tombeau du Christ. Emprisonnés, ils convertirent la fille du Soudan et, par l’intercession de la (...)
 
Le XIIe siècle fut remarquablement fécond pour les ordres religieux. Á cette époque mémorable et unique dans l’histoire, on vit les moines conquérir, à force d’énergie, de patience et d’abnégation, une (...)
 
L’ouvrage de l’abbé Rocoulet, que l’auteur a qualifié lui-même d’Essai d’histoire généalogique, présente aujourd’hui un triple intérêt : d’abord il passionnera les amateurs de grande saga historique, puisque (...)
 
Depuis le jour de 1914 où le commandement décida de prélever sur les troupes du Maroc trois bataillons de marsouins chevronnés, le RICM avait subi des transformations profondes lorsque les hommes (...)
 
Tout comme le savoureux fromage qui demeure ancré dans son patrimoine, Manicamp ne saurait oublier les personnages haut en couleur qui ont traversé son histoire. Lorsque Jeanne de Flandres acheta (...)
 
Ce livre est né d’une histoire d’amour entre un prince (Charles III de Monaco) et une région prenante (celle de Marchais), avec ses « vastes espaces et ses grands horizons », relayée par la belle (...)
 
Puissante de quelques fiefs, Marle formait une châtellenie de belle envergure. Son rang privilégié la faisait relever de la cour royale et de la tour « Louis d’Outremer » propriété de Philippe-Auguste (...)
 
« Marle d’hier » est composé d’une courte monographie de l’abbé Palant et d’une centaine de cartes postales anciennes. Mentionnée dans les actes vers l’an 960, Marle était autrefois l’une des douze villes (...)
 
Les premiers Montois ont habité les grottes qui ont donné leur nom à la petite agglomération des Creuttes, longtemps paroisse indépendante. Ils sont ensuite descendus dans la vallée après la conquête (...)
 
A travers une recherche minutieuse effectuée « dans la solitude et le silence », l’auteur a su restituer le passé de toutes les communes du canton. Ainsi, on apprend quelle était l’importance de (...)
 
Pierre-Nicolas Delvincourt, auteur de ces Mémoires annotées par Dom Thierry Rejalot, a vécu directement les déviances de la Révolution. Alors que la Terreur sévit, le pieux Delvincourt cumule les (...)
 
Dans la première moitié du XIXe siècle, on comptait en France 76000 moulins à eau, utilisés pour la fabrication de l’huile, de la farine, du papier, pour fouler les tissus ou scier le marbre. (...)
 
Passionné par l’histoire locale et surtout par celle qui concernait Moÿ de l’Aisne, son pays natal, André Larive, qui était déjà l’auteur d’une superbe monographie consacrée à Vendeuil (canton de Moÿ), (...)
 
Grâce à Maurice Dommanget, instituteur du début du siècle, le canton s’anime et nous révèle une époque extrême de l’histoire française. Neuilly-Saint-Front bien sûr, mais aussi La Ferté-Milon, Dammard, (...)
 
Les plus anciens documents citant Nogent-l’Artaud remontent au IXe siecle : en 829, Hilduin Ier, abbé de Saint-Germain-des-Prés, donnait à l’abbaye la terre de Nogent. Blanche d’Artois, reine de (...)
 
Qu’il soit passionné d’histoire, croyant, picard ou simplement curieux, chaque lecteur trouvera intérêt à parcourir cet ouvrage. L’avant-propos et les annotations du comte de Hennezel d’Ormois sont une (...)
 
L’ouvrage que nous présentons ici est le premier volume du livre intitulé Études historiques et statistiques sur Le Nouvion-en-Thiérache, son canton et les communes limitrophes, qui en compte trois au (...)
 
L’ouvrage que nous présentons ici est le deuxième volume d’un livre intitulé Études historiques et statistiques sur le Nouvion-en-Thiérache, son canton et les communes limitrophes, qui en compte trois (...)
 
Les notices que nous rééditons dans cet ouvrage, furent publiées par L.-H. Catrin en 1871. Elles sont le résumé et « comme la mise en ordre des notes historiques, géographiques et statistiques (...) (...)
 
C’est le résultat d’un minutieux travail de recherches, allié à un amour immodéré pour son sujet que nous propose de découvrir Ed. Michaux. Parce qu’Origny-en-Thiérache n’a jamais été le théâtre (...)
 
Fernand Pinal, peintre-graveur né en 1881 et mort il y a 34 ans, situait dans l’Orxois ou bassin de l’Ourcq « le paradis de (ses) souvenirs ». Il a prononcé en 1936, dans l’amphithéâtre Descartes à la (...)
 
« A défaut de formes littéraires, ceux qui aiment notre pays y verront au moins ce qu’il était autrefois », écrit A. de Vertus dans son ouvrage paru en 1864. Il ajoute : « Espérons qu’ils ne liront pas (...)
 
Dans cet ouvrage de la collection « Histoire mystérieuse et insolite des régions de France », Mathurin Hémon et Claude Sellier font revivre pour nous une Picardie étrange, souvent peu connue, parfois (...)
 
Comment les diamants de la Couronne ont-ils pu être retrouvés dans un grenier d’Abbeville ? Pourquoi organisait-on des procès contre des cadavres ? Jean Bodin fut-il un juge ou un justicier troublé, (...)
 
À une époque où l’exemple d’un chef n’entraînait plus le baptême d’une foule considérable, où les terreurs de l’an mille étaient oubliées, où les déceptions de la première croisade occultaient le triomphe (...)
 
On trouve le premier seigneur de Quessy au Xe siècle : le comte Amoul était un puissant personnage dont le grand-père, Baudoin Bras-de-Fer, avait enlevé la fille du roi Charles le Chauve. Ce rapt, (...)
 
Longtemps l’histoire locale, fille de la transmission orale, a puisé ses sources dans la tradition, les récits des aïeux, « les bonnes causeries des soirées d’hiver » et les ouvrages des chroniqueurs. (...)
 
L’auteur s’est fixé pour but de dévoiler l’histoire de Villers-Cotterêts et de ses proches environs, au détour d’un dialogue, d’un détail topographique, d’un site ou encore d’une légende ou d’une anecdote. (...)
 
« Décrire Ribemont, l’étudier comme personnage historique, montrer le rôle que cette ville a joué aux époques les plus agitées de notre histoire, dire la place qu’elle a tenue dans la vie de tant de (...)
 
Charles Gomart s’apprêtait à terminer le dernier chapitre de son essai sur Ribemont, quand il fut encouragé à rédiger un chapitre sur l’histoire des communes aux alentours. Nous rééditons dans cet (...)
 
Lorsque le tocsin retentit en août 1914, les hommes du canton de Ribemont partirent rejoindre les régiments de Saint-Quentin, de Laon ou de La Fère. Ceux qui restèrent n’eurent pendant plusieurs jours (...)
 
Dans ce livre consacré à l’histoire de sa ville, Paul Roche, l’homme de savoir, ancien instituteur qui a été aussi le premier magistrat de la cité, devient un écrivain à part entière ; il s’adresse à (...)
 
« Le pays qui fait l’objet de cet essai historique comprend une petite portion de chacun des deux départements de l’Aisne et des Ardennes (...). Il est peuplé de cent vingt mille habitants, répartis (...)
 
Dans le tome I de cet « Essai historique sur Rozoy-sur-Serre et les environs », l’auteur retrace l’histoire de la commune, « d’une grande partie de la Thiérache et du Porcien » jusqu’à la fin du XVe (...)
 
Plusieurs sites du canton de Rozoy-sur-Serre ont conservé les traces de l’époque gallo-romaine. Brunehaut, épouse de Sigebert, roi d’Austrasie, en faisant réparer les voies romaines, leur donna son nom (...)
 
De la villa mérovingienne de Rozoy aux monnaies gallo-romaines découvertes à Brunehamel, I.-P. Mien révèle l’origine ancienne des villages du canton. Il fait revivre les familles de Rumigny, de (...)
 
Le présent ouvrage nous permet de re- nouer avec le passé de Sains et de ses environs à travers les multiples facettes de l’histoire locale. Dans la commune du Sourd, nous découvrons l’origine de la (...)
 
Pour la plupart de nos contemporains, le nom de Saint-Gobain désigne aujourd’hui un groupe industriel très puissant, qui est coté en Bourse, qui a des branches multiples et plus de trois siècles (...)
 
Si la plus ancienne légende de la prédication de l’Évangile dans la Thiérache remonte à Grimonie et à Preuve, deux jeunes filles converties qui se réfugièrent dans la Gaule-Belgique et eurent la tête (...)
 
En 1542, la guerre renouvelée entre Charles Quint et François Ier força les habitants de Saint-Michel et des villages alentour à abandonner le pays. L’abbaye et le bourg furent alors pillés et (...)
 
Il semble que la seigneurie du village se partageait, à l’origine, entre deux fiefs : celui d’Aille, mouvant du comté de Soissons et celui de Saint-Pierre de la châtellenie d’Oulchy. Des habitations (...)
 
Les 290 notices comprises dans cet ouvrage ont été publiées du 22 avril au 8 octobre 1891 dans « Le Guetteur » dont Charles Poëtte était le directeur et le rédacteur en chef. L’auteur s’est inspiré des (...)
 
Ce fac-similé de l’ouvrage de L. Jamart, paru en 1878 à la librairie Meurisse-Hourdequin, offre un triple intérêt pour le lecteur contemporain. Tout d’abord, il situe Saint-Quentin, la capitale du (...)
 
Véritable « code de l’occupation ennemie », Les Murailles de Saint-Quentin reproduisent les deux cent treize affiches publiées par l’autorité militaire allemande, qui révèlent clairement sa doctrine et (...)
 
Augusta Viromanduorum, ville aux maisons blanches et cubiques, s’étageait en amphithéâtre. Des palais abritaient le prétoire et la basilique, des temples étaient dédiés aux divinités romaines et (...)
 
Le passé d’une ville se compose des grands événements qui ont forgé son destin. Charles Desmaze raconte l’obtention des premières chartes de commune grâce à Raoul, comte de Vermandois en 1095 et la (...)
 
Saint-Quentin fut l’une des premières villes de France qui conquirent leur indépendance communale au Moyen Âge. Vers l’an 1080, le comte de Vermandois, Héribert IV, lui concéda ses premières libertés. (...)
 
Plus qu’une simple monographie, c’est un hommage à la ville que rend Georges Lecocq : « Elle est aussi belle que peut l’être une ville toute entière aux affaires. Merveilleusement placée sur une (...)
 
Les Allemands prennent Soissons le 2 septembre 1914 mais, après la victoire de la Marne, la 6e armée française avance sur l’Aisne. Le 12 septembre, les troupes d’Afrique entrent dans la ville qui (...)
 
Impossible de dissocier le tourisme du patrimoine local dans une région aussi marquée par l’histoire que le Soissonnais : de tout temps, l’homme s’y est illustré dans l’apostolat religieux, la création (...)
 
On ne peut dissocier l’histoire de la France de celle de Soissons. Dans l’antiquité, le palais fortifié était situé à l’ouest de la ville : des fouilles ont révélé des statues, des tronçons de colonnes (...)
 
Il faisait très beau le 1er septembre 1914 à Soissons. Dès six heures du matin, un drapeau blanc flottait sur la tour de la cathédrale et le public semblait satisfait de cette reddition sans combats. (...)
 
Le XIIe siècle fut une des époques les plus glorieuses pour le diocèse de Laon, une puissante organisation monastique, par la sagesse de ses institutions et son esprit d’ordre contribuant aux progrès (...)
 
L’histoire de la Thiérache a déjà été écrite par de nombreux érudits. Mais, pour mieux connaître le riche passé de ce « pays », rien de tel que les photos et les cartes postales anciennes récoltées au fil (...)
 
« Les Églises fortifiées de la Thiérache ne sont pas l’oeuvre d’une vie, mais la manifestation d’un « coup de coeur » », écrit Robert Poujol, qui a bien voulu donner son accord pour la publication de (...)
 
Pour Paul Beuzart, consacrer un livre au protestantisme, c’est « raconter une lutte où la conviction est aux prises avec la violence, où les croyances d’agriculteurs et de manouvriers se dressent (...)
 
Lorsque, au Ve siècle, les Francs firent tomber l’antique territoire de la tribu gauloise des Suessiones, dernier rempart de la puissance romaine dans les Gaules, Soissons devint la capitale de (...)
 
Vaudesson est une localité située à 20 km au sud de Laon, à égale distance entre la belle cité de la Montagne couronnée et la ville de Soissons : « l’un de ces magnifiques villages du Soissonnais, précise (...)
 
L’ouvrage d’André Larive, consacré à l’histoire de Vendeuil, est un modèle du genre. Ici, en effet, de la période des origines, celle des Veromandues, bien avant l’occupation romaine, jusqu’en 1897 (...)
 
Cet album illustré de trente-six lithographies offre une promenade pittoresque à travers la Thiérache. Une grande place est donnée à Vervins : ses remparts, construits au XIIe siècle par Raoul de (...)
 
L’ouvrage d’Amédée Piette dont nous rééditons la première partie, fut publié en 1841 sous le titre « Essais historiques sur la ville de Vervins ». Totalement détruite par les Espagnols en 1552, à une (...)
 
On dit qu’avant de devenir la cité fortifiée qu’elle allait être à partir du XIIe siècle, Vervins n’était qu’un village situé le long du Cher-Temps, nouvelle implantation datant d’une époque lointaine, (...)
 
Juge puis président du tribunal de commerce de Vervins dont il fut conseiller municipal, député de l’arrondissement à la fin du Second Empire, Edouard Piette était très attaché au passé de son pays (...)
 
L’ouvrage de l’abbé Poquet que nous rééditons, parut en 1854 sous le titre « Précis historique et archéologique sur Vic-sur-Aisne ». On y découvre l’histoire chronologique de la commune, depuis l’époque (...)
 
Longtemps séparées en deux agglomérations distinctes, distantes d’un kilomètre, les communes de Villeneuve et Saint-Germain ont été réunies en 1882. Wafrid Lanoisellé, ancien maire de la commune, membre (...)
 
« On pourrait croire que le Valois devait se ressentir de toutes les guerres civiles. Tous les partis s’y donnaient rendez-vous et venaient y combattre », écrit Alexandre Michaux dans l’ouvrage paru (...)
 
L’abbé Chollet, autrefois curé-doyen de Villers-Cotterêts, était historien et poète. Impossible pour lui - il le démontre brillamment ici - de n’être que l’un ou l’autre. Certes, sa volonté première est (...)