Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

24 mars 1662 : réparation solennelle du roi d'Espagne Philippe IV à Louis XIV

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mars > 24 mars > 24 mars 1662 : réparation solennelle (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 24 mars. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
24 mars 1662 : réparation solennelle du
du roi d’Espagne Philippe IV
à Louis XIV au Louvre
Publié / Mis à jour le vendredi 22 mars 2013, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 

Le baron de Batteville, ambassadeur d’Espagne, par une prétention chimérique sur la préséance, avait insulté à Londres le comte d’Estrades, ambassadeur de France, à l’entrée du comte de Brahé, ambassadeur extraordinaire de Suède : la réparation fut égale à l’offense.

La Prééminence de la France reconnue par l'Espagne

La Prééminence de la France reconnue par l’Espagne
© Réunion des Musées Nationaux (http://www.rmn.fr/)

Le marquis de Fuentes, ambassadeur extraordinaire d’Espagne, fit en présence de tous les ministres étrangers, une déclaration à Louis XIV, par laquelle il assure sa majesté « que le roi son maître a envoyé ses ordres à tousses ambassadeurs et ministres, afin qu’ils ne concourront point avec les ministres et ambassadeurs de sa majesté. »

Cette déclaration faite, le roi dit, adressant la parole aux ministres étrangers : « Vous avez ouï la déclaration que l’ambassadeur d’Espagne m’a faite ; je vous prie de l’écrire à vos maîtres, afin qu’ils sachent que le roi catholique a donné ordre à tous ses ambassadeurs de céder le rang aux miens en toute occasion. »

En conséquence, en l’année 1669, le marquis de Fuentes s’étant trouvé à Venise, dans l’église des jésuites, avec l’ambassadeur de France, il prit la place au dessous de lui. Ce fut à l’occasion de la déclaration du marquis de Fuentes, que l’ambassadeur de Hollande, qui était à Paris, disait : « Je savais bien que les princes catholiques envoyaient des ambassades d’obédience au pape ; mais je n’avais pas encore vu qu’un prince en envoyât à un autre prince. »

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !