Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

1er janvier 1804 : déclaration d'indépendance de Saint-Domingue, qui reprend son nom d'Haïti.

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Janvier > 1er janvier > 1er janvier 1804 : déclaration (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 1er janvier. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
1er janvier 1804 : déclaration d’indépendance de Saint-Domingue (d’Haïti)
Publié / Mis à jour le mercredi 11 novembre 2009, par LA RÉDACTION
 

Dès l’année 1801 cette île avait conquis et proclamé son indépendance, (voy. 1er Juillet.) L’expédition du général Leclerc la remit en question pour quelques mois (voy. 4 février 1802) ; mais la mort de ce général, la destruction de son armée, et enfin la capitulation du général Rochambeau, qui succéda au beau-frère de Bonaparte, terminèrent la lutte à l’avantage des Noirs. (voy. 29 novembre 1803.)

Pour effacer entièrement la trace du joug étranger, et pour enlever à l’Europe tout espoir de domination, les Noirs rendirent à leur île son ancien nom d’Haïti, qui signifie terre montagneuse dans la langue des indigènes ; ils procédèrent ensuite à la nomination d’un clief : le nègre Dessalines, dont le courage intrépide et l’activité prodigieuse avaient délivré l’île, réunit tous les suffrages et fut nommé gouverneur à perpétuité, avec le pouvoir de rendre des décrets, de faire la paix et la guerre, et de choisir son successeur. Imitateur farouche et insensé du despote français, Dessalines opprima l’île qu’il avait sauvée, et l’inonda de sang. Ses cruautés excitent plus d’horreur que de surprise : l’esclavage l’avait ainsi fait ! Deux années d’intervalle séparent son élévation et sa mort. (voy 8 octobre 1804, 17 octobre 1806.)

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !