Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Proverbe, expression populaire : C'est un petit-maître. Origine, signification

Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > C'est un petit-maître
Expressions, Proverbes
Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française
C’est un petit-maître
Publié / Mis à jour le lundi 21 novembre 2011, par LA RÉDACTION
 
 
 
On appelle ainsi un personnage que ses manières affectées, jointes à sa recherche dans sa toilette et à ses prétentions, rendent tout à fait ridicule

Cette expression est moins souvent en usage aujourd’hui qu’autrefois. Avant 1789, on désignait du surnom de petits-maîtres, des gens aux manières affectées, remplis de prétentions, se produisant partout avec une toilette tellement exagérée qu’elle les couvrait de ridicule.

De 1790 à 1794, les gens d’une mise par trop soignée étaient appelés muscadins, épithète malsonnante qui se trouvait être presque un titre de proscription. Plus tard, après la Terreur, les petits-maîtres reparurent et on leur donna le nom d’Incroyables. Au XIXe siècle, on les désignait par les surnoms de lions et de lionnes. Puis c’est le mot de gandins qui remplaça celui des petits-maîtres d’autrefois.

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !