Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

La saga des porcelaines Bernardaud

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Métiers > Porcelaines Bernardaud (La saga (...)
Patrimoine : Métiers
Richesses du patrimoine de France : métiers rares et artisanaux, métiers d’art, activités pittoresques et/ou insolites
Porcelaines Bernardaud (La saga des)
(Source : France 3 Nouvelle-Aquitaine)
Publié / Mis à jour le samedi 12 janvier 2019, par LA RÉDACTION
 
 
 
À la tête de l’entreprise familiale depuis 1994, Michel Bernardaud perpétue une histoire qui a débuté en 1900 avec son arrière-grand-père. La société, spécialisée depuis 1863 à Limoges dans la porcelaine et l’art de la table, se fait fort d’innover sans cesse, pour toujours se positionner là où ses concurrents ne l’attendent pas.

Léonard Bernardaud était un jeune homme « fougueux, intelligent et doué ». En 1895, son patron, Rémi Delinières, fait de lui son associé. 5 ans plus tard, il rachète la totalité des parts de la société.

Succession
Il développe alors de nouveaux marchés, comme aux États Unis, où il ouvre un bureau dès 1911. Il double la surface des ateliers, et n’oublie pas de préparer sa succession sachant sa fin proche. En 1923, ses fils Jacques et Michel prennent le relais. Ils surmontent la crise de 1929 et la seconde guerre mondiale. En 1949, ils construisent un four tunnel de 33 mètres qui permet à l’entreprise de produire bien plus en accélérant l’étape de la cuisson.

Léonard Bernardaud
Léonard Bernardaud. © Crédit photo : Bernardaud

La publicité
Pierre Bernardaud prend la suite de son père Michel en 1962. Il est l’un des premiers à investir dans la publicité naissante à l’ORTF, pensant qu’il est nécessaire d’améliorer la notoriété de sa marque. Pierre Bernardaud a par ailleurs développé des collaborations avec des artistes de renom. Elles obligent encore aujourd’hui les équipes à rester dans l’ère du temps et à inventer sans cesse de nouveaux process de fabrication.

Tragique accident
Pierre Bernardaud et son épouse disparaissent dans un accident d’hélicoptère lors de vacances au Vietnam en 1994. Son fils Michel doit prendre le relais dans l’urgence. Au fil du temps, il s’est rendu compte qu’il ne pouvait transiger avec la qualité, qui l’une des valeurs fondamentales de l’entreprise. Pour rester proche des créateurs, il a créé une fondation en 2003.

Porcelaines Bernardaud
Porcelaines Bernardaud. © Crédit photo : Bernardaud

Haute technologie
Si les arts de la table resteront toujours le cœur du métier de Bernardaud, la société développe aussi des céramiques haute technologie. Les ingénieurs ont mis au point un matériau pour blinder les voitures ou les gilets pare-balle. C’est Charles Bernardaud, le fils de Michel, qui gère les projets de ce type. Ce jeune polytechnicien n’a que 24 ans. Sera t-il le prochain patron de Bernardaud ? L’avenir le dira.

Site Internet : https://www.bernardaud.com/fr
Page Facebook : https://www.facebook.com/bernardaud/

Franck Petit
France 3 Nouvelle-Aquitaine

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !