Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 16 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Vir bonus, dicendi peritus. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Vir bonus, dicendi peritus
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Vir bonus, dicendi peritus
Publié / Mis à jour le jeudi 21 juillet 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Un homme de bien qui sait parler (QUINTILIEN, Institutions oratoires)

La première qualité de l’orateur, c’est la probité. Les Anciens ont défini l’orateur un homme de bien qui sait parler. Pour être digne de persuader, il doit être incorruptible. Dans tout ce que dit un homme véritablement éloquent, on reconnaît la double autorité du talent et de la vertu. On ne peut s’empêcher d’aimer et d’estimer un tel caractère.

« De même, dit La Bruyère, dans le genre évangélique, il y a des hommes saints et dont le seul caractère est efficace pour la persuasion ; ils paraissent, et tout un peuple qui doit les écouter est déjà ému et comme persuadé par leur présence ; le discours qu’ils vont prononcer fera le reste. »
Le servile dévouement de Laffémas aux moindres volontés du cardinal ministre ne peut être comparé qu’à celui de Laubardemont. Boisrobert raconte que lorsqu’il faisait une belle journée, Laffémas s’écriait : « Ah ! le beau temps pour faire pendre ! » Un plaisant, modifiant la définition de l’orateur, écrivit au bas du portrait du trop fameux lieutenant civil : Vir bonus, strangulandi peritus (homme de bien, habile à pendre).

« Si la liberté d’action, si les droits de l’avocat sont presque sans limite, il a des devoirs nombreux, importants à remplir ; sur sa tête et sur son cœur pèse une immense responsabilité ! Sous ce rapport, Caton et Cicéron le définissent d’un seul mot : Vir bonus, dicendi peritus, l’homme énergique, probe, d’une éloquence persuasive. » (LEPELLETIER)

« Ainsi doivent agir ceux qui prennent au sérieux l’art de la parole, ainsi doit se préparer l’orateur honnête, consciencieux, vir bonus, dicendi peritus, qui veut consacrer son noble talent à la justice, à la vérité, au bien, et non le prostituer au service des passions et des partis. » (BAUTAIN)

« Chez les Anciens, l’éloquence est moins une vocation de la nature que la profession la plus honorable et la plus digne d’un citoyen. Voilà pourquoi le vir probus devient, à des conditions ainsi faites, la première condition de succès. » (Jules JANIN)

« L’éloquence politique éclate pour la première fois en France dans cette bouche (Michel de l’Hôpital) vénérable ; éloquence pleine d’un parfum de probité, et qui justifie complètement l’ancienne définition de l’orateur : Vir bonus, dicendi peritus. » (DEMOGEOT)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !