Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)

Vox faucibus haesit. Citation latine - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Vox faucibus haesit

Citations / locutions latines

Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.


Vox faucibus haesit
Publié / Mis à jour le vendredi 22 juillet 2016, par LA RÉDACTION

 
 
 
Ma voix s’arrête au gosier (VIRGILE, Énéide, liv. III, v. 58)

Énée vient de quitter les rivages de Troie ; il aborde en Thrace et se prépare à offrir un sacrifice aux dieux ; il se dirige vers un bois épais afin d’y cueillir des branches pour orner l’autel improvisé. Mais à peine le fer a-t-il touché le premier arbre, que le sang jaillit, et une voix plaintive se fait entendre : « Énée, pourquoi déchirer un malheureux ? Epargne les morts ! » Celui qui parle ainsi, c’est Polydore, un des fils de Priam, confié aux soins de Polymnestor, roi de Thrace, et massacré par celui qui devait le défendre.

C’est pour peindre son étonnement à la vue de ce prodige, qu’Énée s’écrie : Obstupui, steterunique comae et vox faucibus haesit (Je demeurai immobile d’étonnement, mes cheveux se dressèrent, ma voix s’arrêta dans mon gosier). Cette image a été souvent employée par les poètes, pour peindre l’étonnement, la stupeur.

Dans ses Promenades hors de mon jardin, Alphonse Karr a parodié avec esprit le vox faucibus haesit : « Le jet d’eau est faible et ne s’élance pas assez haut ; des grenouilles de marbre qui dans le bassin doivent lancer de minces filets d’eau, quelques-unes ouvrant une bouche aride qui ne lance rien : Aqua (L’eau) faucibus haeret. »

« Nous donnons le nom de faucet à la voix de tête, parce qu’elle n’est point formée dans la poitrine, mais inter fauces, dans la gorge ; témoin cet hémistiche : Vox faucibus haesit, cent fois répété par Virgile et les autres poètes latins. Vous voyez que ce mot faucet d’origine antique, n’offre aucun rapport avec les qualités justes ou fausses de la voix. D’ailleurs, en musique, rien de faux ne saurait être admis. » (CASTIL-BLAZE)

« Voilà la lugubre vérité sur la Convention : la pitié, l’horreur, les vociférations du choeur sanguinaire, les rugissements des bourreaux, le cri prolongé et renaissant des victimes, elle eut tout cela, mais ce n’était plus la langue, c’était des hoquets et des sanglotements d’agonie : Vox faucibus haeret. Plus on aime la Révolution, plus on doit flétrir la Convention. » (LAMARTINE)

« Il est impossible, me dit Astruc avec son indépendance ordinaire, qu’on ait une piété bien fervente derrière ces murailles. La prière, cette aspiration religieuse, doit s’arrêter au gosier, faute d’oxygène : Vox faucibus haesit, comme dit Virgile. Mettez le plus grand saint dans une atmosphère saturée d’acide carbonique, et les livres sacrés lui tomberont des mains. » (Revue de Paris)




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 La Révolution m'a tuée : de la ruine morale et intellectuelle de la France
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Glanage (Le) : pratique ancestrale encadrée sous Henri II et toujours en vigueur
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Noeud gordien
 
 Qui trop embrasse mal étreint
 
MANIFESTATIONS
 Cartes (Les) de Jean de Beins au Musée de l'Ancien Évêché de Grenoble
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Vox populi, vox Dei
 
 Vox clamantis in deserto
 
 Vivit sub pectore vulnus
 
 Vitam impendere vero
 
 
Et puis aussi...
 
 O rus, quando te aspiciam ?
 
 Tu quoque !
 
 Etiam periere ruinae
 
 Victrix causa diis placuit, sed victa Catoni
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 534 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services