Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Quidquid tentabam dicere versus erat. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Quidquid tentabam dicere versus (...)
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Quidquid tentabam dicere
versus erat
Publié / Mis à jour le dimanche 10 juillet 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Tout ce que je voulais devenait un vers

Vers d’Ovide qui témoigne de son irrésistible penchant pour la poésie. Le père d’Ovide, ennemi des Muses, voulait à toute force arrêter dans son essor la verve du jeune poète, et lui disait : « Pourquoi te livrer à une étude stérile ? Homère lui-même est mort dans l’indigence. » Mais les arguments n’étaient pas toujours aussi littéraires, et un jour qu’il lui administrait une correction romaine, le faible enfant demandait grâce et promettait, en vers, de ne plus faire de vers : Parce mihi, nunquam versificabo, pater ! (Grâce, mon père, je ne ferai plus de vers !)

Par condescendance pour son père, il voulut écrire en prose. « Mais alors, dit-il, les mots venaient eux-mêmes se placer sous la mesure, et tout ce que je voulais dire en prose était vers. »

« Son corps habitait Paris, mais sa pensée était à Rome, à Argos et à Memphis. A cette époque, il avait déjà écrit dix ou douze mille vers ; le vers était devenu le moule de sa pensée : Quidquid tentabam dicere versus erat. Notre homme aurait rendu des points à l’auteur des Métamorphoses. Il ne parlait plus que par hémistiche, et chaque phrase tombée de ses lèvres se façonnait en alexandrin. » (E. TEXIER)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !