le 19 octobre dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Alliance de deux berceaux historiques de la truffe du Périgord - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Gastronomie > Alliance de deux berceaux historiques

Patrimoine : Gastronomie

Richesses du patrimoine de France : spécialités gastronomiques de terroir. Producteurs de spécialités de la gastronomie française


Alliance de deux berceaux historiques
de la truffe du Périgord
(Source : France 3 Aquitaine)
Publié / Mis à jour le vendredi 10 juin 2016, par LA RÉDACTION

 
 
 
Pour défendre la truffe d’excellence et lutter contre une tentative de banalisation du produit, Sorges et Sainte-Alvère, deux communes du Périgord identifiées au « Diamant Noir », signent une charte pour mener ensemble différentes actions

Il est des terroirs bénis des dieux. A première vue, les causses de Sorges et de Sainte-Alvère pourraient affamer qui les regarde mais ils regorgent d’un trésor inestimable : le diamant noir. Il y a deux semaines, le maire de Sorges Jean-Jacques Ratier a fait de l’œil à Sainte-Alvère. Les deux communes ont ensuite rédigé une charte afin de convenir d’une série de mesures visant à la valorisation de la Truffe du Périgord. Un mariage mêlant amour du produit et intérêt de le défendre.

La recherche des truffes dans le Périgord
La recherche des truffes dans le Périgord

« Non à la banalisation ! »
« Il faut redonner les lettres de noblesses à un produit qui a toute notre vénération », indique Jean-Jacques Ratier. « La truffe ne doit pas être diluée. Tout le monde veut en faire. Il faut tirer vers le haut et viser l’excellence du produit », précise le maire de Sainte-Alvère, Philippe Ducène.

Dans le collimateur des deux élus, ces foires et autres fêtes de la truffe qui se montent hors des douze marchés contrôlés en Périgord et qui selon les deux maires « visent moins la valorisation de la truffe que celle de leurs promoteurs ».

Pas de concurrence !
Les deux communes sont les berceaux historiques de la truffe du Périgord. Au début du XXe siècle, pas moins de 6 tonnes de truffes étaient récoltées dans la région de Sorges. La commune n’a pas usurpé son titre de « Capitale de la Truffe », elle dispose du premier musée mondial consacré uniquement à ce champignon, l’Ecomusée, et s’appuie aussi sur ses foires anciennes du 20 janvier. Le marché d’hiver de Sainte-Alvère a su s’imposer comme celui de référence dans la grande région Aquitaine. La commune a lancé aussi une commercialisation par internet.

Un véritable Pôle Truffier
Avec cette charte, les deux communes mutualiseront leurs moyens dans le domaine de la communication, de la commercialisation et de l’organisation des marchés. Elles pourront collaborer à la mise en place d’évènements ou au renforcement d’opérations déjà existantes ; tel le Prix Ragueneau qui depuis 2007 récompense le lauréat d’un concours de cuisine autour de la Truffe en partenariat avec les Vins de Bergerac-Duras, le prix Louis Pradel pourrait, lui, être créé afin de décorer un trufficulteur français ou étranger ayant apporté, dit la charte, « une contribution significative à la trufficulture ».

Des réflexions sont menées entre les deux communes pour créer un prix de l’innovation agro-alimentaire. Sorges et Sainte-Alvère réfléchissent également à la possibilité à l’instar des grands-crus classés, de commercialiser « des truffes d’exception sur la base exclusive de leurs qualités olfactives et gustatives. »

Les mots pour le dire
Autre volet qui tient particulièrement à cœur à Jean-Jacques Ratier, la création d’un lexique de la truffe : « Nous constatons que pour le vin nous avons tout un vocabulaire dédié. La truffe est un must en gastronomie et plus nous serons riches en mots pour en décrire les nuances, plus nous la mettrons en valeur »

Ainsi, le maire de Sorges a pour projet de réunir des séminaires réguliers mêlant trufficulteurs, cuisiniers, critiques gastronomiques, scientifiques et testeurs attachés aux laboratoires d’analyse sensorielle et d’enregistrer les conversations pendant les séances de dégustation.

Renseignements pratiques :
Ecomusée de la Truffe : http://www.sorges-perigord.com/index.php/la-truffe/ecomusee-de-la-truffe

Sébastien Bouwy
France 3 Aquitaine

Accédez à l’article source




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 A l'œuvre on connaît l'artisan
 
 Garder le mulet
 
MANIFESTATIONS
 Giverny : Henri Manguin ou la volupté de la couleur d'un peintre méconnu
 
 Richard Cœur de Lion est célébré à l'Abbaye de Fontevraud
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Pavé de Voiron : la confiserie et son histoire
 
 Coucougnettes du Vert Galant : la confiserie et son histoire
 
 Grisette de Montpellier : le bonbon et son histoire
 
 Ferme-brasserie (Une) de Normandie produit et exporte du whisky
 
 
Et puis aussi...
 
 Whisky (Un) tarnais distillé dans l'ancien alambic familial
 
 Supermarché (Un) fermier ouvre près de Caen (Calvados)
 
 Maison Fossier : plus ancienne biscuiterie de France, fondée en 1756
 
 Pastille Vichy : un produit qui date du XIXe siècle
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 112 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services