Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 1er juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Histoire de France : magazine (numéro 3), revue historique

Vous êtes ici : Accueil > Le Magazine 36 pages > Numéro 3 (Juillet/Août/Septembre (...)
Le Magazine 36 pages
Au sommaire du NUMÉRO 3 : mystère Louis XVII ; Sangatte en 1882 ; avènement de la glace ; bête du Gévaudan, bains de mer de Dieppe...
Numéro 3
(Juillet/Août/Septembre 2002)
 
Afin de juguler les pertes financières considérables dues à l’importation de soierie étrangère tout en fournissant un emploi valorisant aux déshérités, les gouvernements ont appuyé l’établissement de pépinières et de manufactures à travers l’ensemble du pays, dès le XVe siècle. Quoiqu’on n’ait pas négligé les filatures de soie partout où les vers qui nous (...)
Publié le dimanche 10 janvier 2010, par LA RÉDACTION
 
 
La France pittoresque, c'est aussi le premier magazine de la petite Histoire de France : une revue de 36 pages couleur lancée l'hiver 2001/2002, s'appuyant sur des chroniques d'époque et abondamment illustrée de gravures anciennes. Pour partir sur les traces de ses ancêtres et mieux connaître ses racines.

Constituée d'ARTICLES DE FOND permettant au lecteur de connaître les POINTS-CLÉS de chaque thème abordé, ainsi que les ANECDOTES historiques et piquantes qui s'y rapportent, cette publication aborde tous les aspects d'une vie oubliée ou méconnue, des traditions aux légendes, en passant par les métiers, les industries, les inventions, les fêtes, les institutions, les rites ou encore les personnages ayant marqué leur temps. Lancée en décembre 2001, cette revue sans publicité de la France d'autrefois, porte un regard original et inhabituel sur notre passé. Magazine culturel et de loisir mettant en avant l'Histoire enrichissante et piquante, sa ligne éditoriale en rend la lecture accessible à tous.

Au sommaire de ce numéro...

Coiffures et costumes de mariage n’échappèrent pas aux modes. Croirait-on qu’au quinzième siècle, la future pouvait être en robe écarlate et diadème de métal, tandis que le fiancé portait un manteau gris (...)
 
Utilisé par les religieux sous Charlemagne, le miroir ne devint un incontournable accessoire de mode qu’au XVIsup>Ie siècle, pour le bonheur des dames...<
 
Un impôt idéal prôné par un chevalier poitevin pour venir au secours des retraites. De tout temps, les économistes ont eu la préoccupation de l’impôt idéal, celui que le contribuable subit sans (...)
 
Une coutume étrange persista plusieurs siècles dans le département de l’Aisne à l’occasion de la fête de la Pentecôte. Cette cérémonie n’était autre qu’un hommage rendu par l’abbé de Nogent au seigneur de (...)
 
Dans la nuit du 14 au 15 avril 1718, tonnerre horrible à Lesneveu et dans les environs : il tomba sur vingt-quatre églises situées entre Landerneau, Lesneveu et (...)
 
Au dix-septième siècle, Louis XIV s’adonnait au Jeu des Portiques ou Trou-Madame. Mêlant adresse et hasard, cette distraction, dont Rabelais avait rendu son Gargantua très friand, pouvait se pratiquer (...)
 
Se jouant des chasseurs émérites lancés à ses trousses, elle ne laisse pour toute trace que des victimes horriblement éventrées. Le Gévaudan qui a constitué la Lozère d’aujourd’hui était, avant la (...)
 
En 1765, l’intendant d’Auvergne écrivait à Louis XV pour lui narrer les détails de la mort de la Bête. « Sire, nous sommes d’une joie inexprimable : M. Anthoine, porte-arquebuse de Votre Majesté, a tué (...)
 
Proscrit par Philippe V le Long en 1319 car source de bagarres et querelles, apprécié de Henri II en 1550 qui disputait volontiers une partie avec le poète Ronsard, le football aurait pour origine (...)
 
En 1880 débutaient côté anglais les travaux préliminaires de creusement du tunnel sous la Manche, en accord avec la France. Mais il n’aura pas fallu deux ans pour qu’une première fausse note vienne (...)
 
L’idée d’un tunnel sous la Manche prenait réellement corps en 1875, lorsqu’une société française d’études au capital de 2 millions de francs, s’établit pour dresser le plan d’un tunnel partant d’un point (...)
 
Le plus haut promontoire voisin de Sangatte est le Blanz-nez (134 mètres) ; Blanc-Nez, c’est-à-dire le Cap luisant, le Cap blanc des anciens flibustiers scandinaves qui furent en leur temps aussi (...)
 
En avril 2000, le résultat de l’analyse génétique du cœur du présumé Louis XVII mort en 1795 à la prison du Temple, établissait sans le moindre doute la parenté avec Marie-Antoinette. Pour autant, le (...)
 
Louis XVII aurait-il quitté la prison du Temple avant le 8 juin 1795, et pris le nom de Naundorff ? L’analyse génétique du cœur du présumé dauphin mort à la prison du Temple, a établi la parenté avec (...)
 
Sœur de Louis XVII, madame Royale raconte : « Le roi, mon père arriva au Temple avec sa famille le lundi 13 août 1792. Le jardin étoit plein d’ouvriers qui injurioient souvent mon père ; il y en eut un (...)
 
En 1660, le Florentin Procopio di Coltelli vient s’établir dans la Capitale pour y ouvrir un café en face de la Comédie Française et y vendre des glaces. C’est une révolution dans le monde des (...)
 
Nos auteurs du XVIe siècle enseignent beaucoup de moyens pour conserver le fruit lorsqu’il est détaché de l’arbre. Ces moyens au reste sont presque tous tirés des anciens auteurs latins, et consistent (...)
 
Les Latins connurent la volupté de boire à la glace ; mais ceux-ci ordinairement rafraîchissaient la liqueur qu’ils buvaient, en y jetant la neige ou la glace elle-même. Le secret enseigné par (...)
 
On pourrait croire que l’époque du grand roi, si resplendissante de luxe et de magnificence pour tout ce qui s’adressait aux yeux, ne l’était pas moins dans tout ce qui s’adressait au palais, et (...)
 
Dès le XVIIe siècle, les bains de mer de Dieppe sont chaudement recommandés par les médecins pour traiter la rage et la folie. En 1720, des hordes de victimes du système Law s’abattent sur la plage, (...)
 
Si l’élevage des vers à soie n’a plus aucun secret pour les Chinois dès 2500 avant J.-C., il faut attendre le XIIIe siècle pour assister à l’éclosion de la sériciculture en France. L’importation ruineuse (...)
 
Afin de juguler les pertes financières considérables dues à l’importation de soierie étrangère tout en fournissant un emploi valorisant aux déshérités, les gouvernements ont appuyé l’établissement de (...)
 
« La plus horrible machine dont on entendra jamais parler », rapporte un correspondant du Mercure galant. Il y a trois cents ans, les Anglais décident d’anéantir la ville de Saint-Malo à l’aide d’une (...)
 
Suivant un ancien usage, on suspendait à l’arbre du feu de la Saint-Jean, que l’on dressait sur la place de Grève, un tonneau, un sac ou un panier rempli de chats. On lit dans les registres de Paris (...)
 
Comment renflouer les caisses de l’État tout en réduisant considérablement le nombre des chats vagabonds et maraudeurs ? Le chat sera-t-il contribuable ? Ce titre est le seul qui lui manque jusqu’à (...)
 
A en croire les statisticiens, les centenaires auraient eu de tout temps une réputation quelque peu surfaite. Aussitôt qu’un centenaire est signalé quelque part, on le tient pour tel sans preuve (...)
 
Une promenade au cœur de la Jérusalem du XIXe siècle, de ses rues étroites et tortueuses, parmi ses boutiques pittoresques et ses truculents marchands. Chaque pas est source de découvertes, de (...)