Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 5 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

10 janvier 1824 : mort de Victor-Emmanuel, roi de Sardaigne

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Janvier > 10 janvier > 10 janvier 1824 : mort de Victor-Emmanue
Éphéméride, événements
Les événements du 10 janvier. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
10 janvier 1824 : mort de Victor-Emmanuel, roi de Sardaigne
Publié / Mis à jour le mercredi 18 novembre 2009, par LA RÉDACTION
 

L’abdication de son frère, Charles-Emmanuel IV, l’avait porté au trône en 1802 (voy. 4 Juin) : il en descendit par un acte semblable en 1821. (voy. 10 Mars.) Les conquêtes de Bonaparte avaient réduit le royaume de Sardaigne à la seule île qui en porte le nom. Dans cette étroite enceinte, Victor-Emmanuel donna le bel exemple d’un trône fondé sur la morale, et qui seul resta debout, quand tous les autres s’écroulaient en Europe.

En 1814 le rétablissement du royaume de Piémont fut décidé : Victor-Emmanuel recouvra la Savoie, le comté de Nice, le Mont-Ferrat, le Piémont, et la portion de la Lombardie acquise par son père et par son frère. Laissant la reine en Sardaigne, Victor-Emmanuel vint fixer à Turin le siège de son royaume : il ne signala sa restauration par aucune concession aux idées nouvelles : c’était une faute, malgré le peu d’exigence que ces idées montraient alors. Il dut le reconnaître quelques années après, lorsque la révolution d’Espagne ébranla le Piémont : nous examinerons ailleurs quelle fut sa conduite à cette époque. (voy. 10 Mars.) Le comte de Santa-Rosa, l’un des acteurs principaux de ce drame, pense que l’abdication de Victor-Emmanuel perdit l’Etat ; d’autres lui savent gré de n’avoir pas voulu jurer une constitution qu’il n’avait pas l’intention de tenir ; franchise assez rare dans un souverain. Victor-Emmanuel passa les deux dernières années de sa vie dans le château de Montcalier, près de Turin. Son frère, qui tenait de lui la couronne, lui portait une affection vive, et le pleura sincèrement.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !