Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 11 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

13 mai 1213 : soumission de Jean sans Terre, roi d'Angleterre, au pape Innocent III

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mai > 13 mai > 13 mai 1213 : soumission de Jean (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 13 mai. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
13 mai 1213 : soumission de Jean sans Terre,
roi d’Angleterre, au pape Innocent III
Publié / Mis à jour le dimanche 12 mai 2013, par LA RÉDACTION
 

Vers l’an 1206 ou 1207, il s’éleva une vive querelle entre le roi d’Angleterre, Jean sans Terre, et le pape Innocent III. L’archevêque de Cantorbéry étant venu à mourir, le chapitre lui nomma un successeur, tandis que le roi en nommait un autre. Le pape annula les deux nominations, et en fit une troisième en la personne du cardinal Langton. Transporté de fureur, le roi ordonna la saisie des revenus de l’archevêché, en jurant par les dents de Dieu, suivant sa coutume, que si le pape attentait à ses droits, il lui renverrait tout le clergé régulier et séculier d’Angleterre, et ferait crever les yeux à tout sujet romain qui serait trouvé dans ses Etats.

Le pape répondit à ces menaces en fulminant des sentences d’interdit sur le royaume, d’excommunication et de déposition contre le roi. Mêlant dans sa tactique le temporel au spirituel, il délia du serment de fidélité les sujets de Jean sans Terre, et offrit sa couronne au roi de France, Philippe-Auguste, qui se mit sur-le-champ en mesure de profiter de l’offre pontificale. Effrayé d’une attaque dont Pandolphe, légat du pape, lui exagérait encore les dangers, Jean sans Terre ne vit de salut pour lui que dans une soumission pleine et entière.

En conséquence il remit au légat une déclaration portant que de sa libre volonté il résignait tous ses Etats à Dieu, à saint Pierre et saint Paul, au pape Innocent III et à ses successeurs ; que de plus il s’engageait à payer à la cour de Rome un tribut annuel de mille marcs d’argent, dont sept cents pour l’Angleterre et trois cents pour l’Irlande. Cette concession et cet engagement furent consacrés par une cérémonie dans laquelle Jean se présenta devant l’envoyé de Rome, comme un vassal devant un suzerain. Désarmé et la tête découverte, le roi s’agenouilla devant le trône du légat, et mit ses mains entre les siennes. Le légat foula aux pieds l’argent déposé sur les marches du trône, et dit au roi que la sentence d’excommunication ne serait levée que lorsqu’il aurait indemnisé le clergé de toutes ses pertes.

En attendant, il déclara que le roi Jean étant devenu l’homme du pape, il n’était plus permis à Philippe-Auguste de l’attaquer. Cette cérémonie eut lieu dans l’église de Douvres, en présence d’un grand nombre de seigneurs et d’officiers. Deux chartes nous ont transmis le serment et l’hommage de Jean, qui fut absous le 6 juillet suivant ; à la même époque l’interdit jeté sur le royaume fut levé, après une durée de cinq ans trois mois et quelques jours. Le 3 octobre suivant, Jean fit une nouvelle résignation de sa couronne dans l’église de Saint-Paul, à Londres.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !