Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 31 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Reine Adélaïde d'Anjou ou Alix la Blanche, carolingienne. Naissance, mort, mariage, règne. Carolingiennes

Vous êtes ici : Accueil > Reines, Impératrices > Adélaïde d'Anjou ou Alix la Blanche (...)
Reines, Impératrices
Biographie des reines et impératrices françaises. Vie des souveraines, faits essentiels, dates-clés. Histoire des règnes
Adélaïde d’Anjou ou Alix la Blanche
(née vers 945, morte en 1026)
(Épouse Louis V (pas encore roi de France) en 981)
Publié / Mis à jour le lundi 1er février 2010, par LA RÉDACTION
 

Sœur de Geoffroy d’Angers, elle était la fille de Foulques II comte d’Anjou et de Gerberge du Maine. Lorsqu’elle épousa le jeune Louis V (pas encore roi de France) à Brioude, elle était veuve du comte Etienne de Gévaudan (mort en 970) dont elle avait eu des enfants, et du comte Raymond de Toulouse (mort en 978).

Son époux lui déplaisant - le mariage avait été savamment organisé par Lothaire III, père de Louis -, on prétend qu’elle imagina de conduire Louis au delà de la Loire, en le persuadant qu’il pourrait faire la conquête de l’Aquitaine, et que là elle le laissa pour prendre la fuite en Provence, fit dissoudre son mariage (983) avec le futur roi de France et se maria avec Guillaume dit le Libérateur, comte de Provence.

Cependant, on ne sait ni comment ni par qui elle fit casser son mariage princier. Ramenée par Lothaire qui alla la chercher, elle était semble-t-il toujours mariée à Louis lorsqu’il devint roi de France en 986, car ce double mariage faisait grand bruit à Rome. Le souverain mourut l’année suivante, et Adélaïde fut accusée de l’avoir empoisonné, comme on avait accusé Emma d’avoir empoisonné Lothaire un an plus tôt, mais les chroniques incomplètes du temps ne fournissent aucune preuve à l’appui de cette double accusation.

La reine éphémère oublia vite sa nouvelle condition pour rester comtesse d’Arles. Certains auteurs avancent qu’elle rendit son dernier souffle en 993, mais il semble que ce soit en réalité l’année de la seule mort du comte Guillaume, son époux. Adélaïde, elle, se serait remariée en 1016 avec le comte Othon de Bourgogne, et serait morte en 1026.

Adélaïde d’Anjou n’eut aucun enfant de Louis V.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !