Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 19 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Le mystère du masque de fer dévoilé sur l'île Sainte-Marguerite (Cannes)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Expos, Fêtes > Le mystère du masque de fer dévoilé (...)
Patrimoine : Expos, Fêtes
Richesses du patrimoine de France : manifestations historiques, patrimoniales, gastronomiques. Expositions et fêtes : Histoire, patrimoine et gastronomie
Le mystère du masque de fer
dévoilé sur l’île Sainte-Marguerite
(Source : France 3 Provence Alpes Côte d’Azur)
Publié / Mis à jour le samedi 14 septembre 2019, par LA RÉDACTION
 
 
 
Qui ? Qui avait le visage dissimulé par le fameux masque de fer ? Qui a séjourné durant 11 ans dans la prison royale de l’île Sainte Marguerite au large de Cannes ? Ce mystère de l’histoire est raconté jusqu’au 27 octobre grâce à une exposition... Le voile est levé sur cette histoire étrange !

L’homme au masque de fer, ce personnage emblématique et mystérieux qui fut incarcéré durant onze ans sur l’île Sainte-Marguerite (1687-1698), dans une prison spécialement construite pour le garder au secret, est au cœur de cette exposition proposée jusqu’au 27 octobre au musée de la mer au large de Cannes.

La réalité derrière la légende...
Films, romans, documents des plus variés, Victor Hugo, Alexandre Dumas, Alfred de Vigny... Qui n’a pas écrit, réalisé et fantasmé sur cette histoire ? « Il était admirablement bien fait, disait ce médecin ; sa peau était un peu brune ; il intéressait par le seul ton de sa voix, ne se plaignant jamais de son état, et ne laissant point entrevoir ce qu’il pouvait être » (Voltaire, Le Siècle de Louis XIV, 1751). « Qu’il était jeune et beau, qu’il ressemblait au Roi, Qu’il avait dans la voix une douceur étrange, Et que c’était un prince ou que c’était un ange » (Alfred de Vigny, « La Prison », Poèmes antiques et modernes, 1826).

Affiche de l'exposition L'homme au masque de fer. Un secret d'État
Affiche de l’exposition L’homme au masque de fer. Un secret d’État

À la lumière des découvertes les plus récentes, l’exposition fait le point sur les hypothèses actuelles concernant l’identité véritable du prisonnier masqué. Il fut toujours confié à la garde exclusive de Bénigne Dauvergne de Saint-Mars, un ancien mousquetaire, qui termina sa carrière en tant que gouverneur de la Bastille, et qui fut le temps de sa mission à Sainte-Marguerite, gouverneur de la forteresse.

L’exposition s’appuie sur les sources historiques. Elle retrace le cheminement du Masque de fer depuis son premier lieu de détention (le donjon de Pignerol) jusqu’au cimetière parisien où il fut enseveli en 1703. Cimetière qui fut ensuite détruit à la Révolution... Les restes du fameux prisonnier sont donc quelque part dans les catacombes de Paris !

Les thèses
« On expose d’abord les faits, la sécurité qui entourait ce mystérieux prisonnier de Louis XIV, puis on présente les différentes théories », explique la guide chargée de faire découvrir le fort où est installé le musée de la mer.

L'homme au masque de fer. Gravure anonyme de 1789 présentant le prisonnier mystérieux comme le fils illégitime de Louis XIV
L’homme au masque de fer. Gravure anonyme de 1789
présentant le prisonnier mystérieux comme le fils illégitime de Louis XIV

Pour certains historiens l’homme s’appelait Eustache Dauger, et durant sa longue incarcération il ne portait un masque que de façon occasionnelle. Ils s’accordent également à dire qu’Eustache était un valet. Ce qu’ils étaient jusqu’alors incapables de déterminer, c’est de qui il était le valet et pourquoi il avait été retenu prisonnier pendant plus de 30 ans.

Nicolas Fouquet, le surintendant des finances de Louis XIV, est aussi fantasmé sous les traits de l’homme au masque de fer après sa disgrâce auprès du roi. Ou bien était-il le frère jumeau de Louis XIV, le fils adultérin d’Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII, et du duc de Buckingham, ou de la même Anne d’Autriche et du Cardinal Mazarin ? C’est l’exposition qui vous permettra de faire votre propre opinion et de découvrir celle des historiens.

Renseignements pratiques
Exposition L’homme au masque de fer. Un secret d’État
Musée de la mer — Île Sainte-Marguerite — 06400 Cannes
Jusqu’au 27 octobre 2019
Site Internet : http://www.cannes.com/fr/culture/musee-de-la-mer.html
Tél. : 04 89 82 26 26

Anne Le Hars
France 3 Provence Alpes Côte d’Azur

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !