Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Napoléon III (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville) - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > Napoléon III (Chapitre 37)
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
Napoléon III
(Chapitre 37)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le mardi 17 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

D’abord président de la République, Louis-Napoléon Bonaparte devint empereur sous le nom de Napoléon III. Et le second Empire commença aussi bien que le premier. Les Français, qui aimaient la gloire, furent contents, car les premières guerres du nouvel empereur furent victorieuses.

La guerre de Crimée, où nous avions pour alliés les Anglais, se termina par la prise de Sébastopol. C’est là que le maréchal de Mac-Mahon, étant monté à l’assaut d’un bastion, fit une réponse célèbre. Comme on lui disait que les Russes avaient miné le bastion qui allait sauter, Mac-Mahon s’écria : « J’y suis, j’y reste ! » Il resta et ne sauta pas.

Napoléon III se fait prendre à Sedan et livre aux Prussiens une armée française de 80 000 hommes (2 septembre 1870). Lithographie anonyme
Napoléon III se fait prendre à Sedan et livre aux Prussiens une armée française
de 80 000 hommes (2 septembre 1870). Lithographie anonyme

Après la guerre de Crimée, ce fut la guerre contre l’Autriche, pour délivrer l’Italie. Deux victoires, à Magenta et à Solferino, obligèrent les Autrichiens à rendre aux Italiens une partie de leur pays.

Mais l’expédition du Mexique fut moins heureuse. Au fond, personne ne savait très bien ce que nous allions faire dans ce pays lointain auquel Napoléon III imposait un empereur dont les Mexicains ne voulaient pas. Ils finirent par prendre l’empereur Maximilien, le fusillèrent, et sa femme, l’impératrice Charlotte, devint folle de douleur.

Pendant que nos troupes s’usaient au Mexique, il y avait à Berlin un homme qui méditait d’écraser la France. Cet homme était un Prussien. Il s’appelait Bismarck. Profitant de ce que Napoléon III était occupé ailleurs...

Lire un extrait du chapitre 36 | Lire un extrait du chapitre 38

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !