Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Louis-Philippe (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville) - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > Louis-Philippe (Chapitre 36)
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
Louis-Philippe
(Chapitre 36)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le mardi 17 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

Il fut remplacé par son cousin, le duc d’Orléans, qui devint roi sous le nom de Louis-Philippe et qui reprit le drapeau tricolore, tandis que Louis XVIII et Charles X avaient eu le drapeau blanc. Louis-Philippe, dont le père avait été guillotiné sous la Terreur, avait eu une existence très agitée.

Il avait été soldat sous la Révolution. Ensuite, ayant dû émigrer, il avait gagné sa vie comme professeur en donnant des leçons. C’était un homme très simple, qui s’habillait comme un bourgeois et qui allait se promener à pied avec un parapluie. Ce qui n’empêchait pas les révolutionnaires de le détester. Plusieurs fois on tira sur lui. Mais il ne s’en émouvait pas et pensait que c’étaient les inconvénients du métier de roi.

Attentat de Fieschi contre le roi Louis-Philippe. Gravure de P. C. Geissler (1835)
Attentat de Fieschi contre le roi Louis-Philippe. Gravure de P. C. Geissler (1835)

Un peu comme Louis XVIII, il désirait que la France fût calme et riche. Aussi fit-on sous son règne de nombreux progrès, et c’est alors qu’au lieu de voyager en diligence, on eut des locomotives et des chemins de fer. Le premier chemin de fer qui fut construit n’allait pas bien loin. Il ne menait qu’à Saint-Germain. Et des hommes pourtant très intelligents disaient que c’était un joujou qui ne pourrait jamais servir à rien de plus sérieux. D’autres prétendaient qu’il serait impossible de percer des tunnels, parce que les voyageurs, en passant sous la terre, auraient trop froid et risqueraient de mourir.

Cela prouve qu’il ne faut pas se moquer des nouvelles découvertes, et peut-être un jour prendra-t-on un avion pour aller en Amérique aussi facilement que nous prenons le train pour aller à Marseille. Cependant on n’arrive pas à la perfection du premier coup. Les premiers wagons...

Lire un extrait du chapitre 35 | Lire un extrait du chapitre 37

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !