Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Le pieux Robert (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville)

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > Le pieux Robert (Chapitre 10)
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
Le pieux Robert
(Chapitre 10)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le mercredi 11 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

Mais le roi était encore bien faible lui-même. Nous avons vu que son duché de France, dont Paris était la capitale, était un bien petit royaume et ne comptait pas beaucoup de grandes villes. Même chez lui, le roi n’était pas tout à fait le maître. Il y avait dans son propre domaine des seigneurs qui lui donnaient du tracas, et, quand il allait de Paris à Orléans, il n’était pas sûr que quelque brigand féodal ne l’attaquerait pas en chemin. Quant aux seigneurs qui étaient loin, ils lui rendaient hommage du bout des lèvres, mais ils se considéraient comme ses égaux. Quelquefois même ils le méprisaient, ayant plus de soldats et de richesses que lui.

Vous voyez donc que les Capétiens eurent de tout petits commencements. Ils eurent beaucoup de mal à faire de la France un seul pays et un grand royaume. Ils y arrivèrent avec le temps, parce qu’ils furent travailleurs, patients et justes.

Robert II le Pieux, roi de France (996-1031). Gravure de Delannoy (1845) d'après une peinture de Merry-Joseph Blondel (1837)
Robert II le Pieux, roi de France (996-1031). Gravure de Delannoy (1845)
d’après une peinture de Merry-Joseph Blondel (1837)

Hugues Capet n’avait pas été reconnu comme roi par tout le monde. Ses successeurs, les premiers Capétiens, furent des princes modestes, qui faisaient très peu parler d’eux. Et l’on aurait bien étonné l’orgueilleux comte de Poitiers ou celui de Toulouse si on leur avait dit qu’un jour le duc de France serait le maître partout. Mais vous comprenez aussi combien les rois eurent de peine et combien il leur fallut de temps pour se faire obéir de tous ces grands seigneurs.

Le fils de Hugues Capet s’appelait Robert. Il était très pieux, et c’était un temps où il y avait une très grande piété. On approchait de l’an 1000, et quelques-uns s’imaginaient que ce devait être la fin du monde. Aussi priaient-ils dans l’attente du...

Lire un extrait du chapitre 9 | Lire un extrait du chapitre 11

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !