Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 21 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

A fortiori. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > A fortiori
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
A fortiori
Publié / Mis à jour le jeudi 14 avril 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
À plus forte raison

Premiers mots d’un argument qui conclut du moins au plus, d’une chose moins évidente à une autre qui l’est davantage.

« Le dépositaire de la vérité révélée, exerçant le ministère spirituel en vertu de l’institution divine, se regarde comme maître, a fortiori, de la société civile, parce que tout intérêt matériel doit être subordonné à l’intérêt spirituel : c’est le gouvernement théocratique. » (Jules SIMON)

« Les effets de la mort civile sont de dissoudre le mariage existant, et, a fortiori, de rendre incapable d’en contracter un nouveau. » (Galerie de littérature)

« Si nous ne pouvons rien dans ce qui nous semble une action, que sera-ce dans les choses qui n’ont visiblement que le caractère de la passion, telles que les impressions des objets extérieurs ; là, certes, a fortiori, l’être actif n’est pas nous, mais cette puissance qui fait, anime et meut tout hors de nous. » (DAMIRON)

« Après avoir différencié le savant, l’artiste et l’industriel, comme trois natures d’essences diverses, entre lesquelles il n’y avait de lien possible que par l’intermédiaire du théocrate ou du prêtre, M. Enfantin devait, a fortiori, différencier l’homme et la femme comme deux natures d’essences diverses, entre lesquelles aussi le prêtre androgyne servirait de lien. » (P. LEROUX)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !