Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Histoire de France : magazine (numéro 38), revue historique

Vous êtes ici : Accueil > Le Magazine 36 pages > Numéro 38 (Avril/Mai/Juin 2011)
Le Magazine 36 pages
Au sommaire du NUMÉRO 38 : Trêve de Dieu ; vélocipède ; jongleurs et trouvères ; Trésaguet ; danse du Chevalet ; stalles et caricature...
Numéro 38
(Avril/Mai/Juin 2011)
 
Passée la nostalgie d’un Paris jadis parcouru par les seuls chevaux, le poète Méry loue en 1862 les aménagements entrepris par un Haussmann entrevoyant l’essor inéluctable de la voiture ahippe mise au pas Au XVIIIe siècle, les médecins faisaient encore leurs visites à cheval, à une époque où la capitale ne connaissait ni les petites voitures, ni les (...)
Publié le jeudi 7 avril 2011, par LA RÉDACTION
 
 
La France pittoresque, c'est aussi le premier magazine de la petite Histoire de France : une revue de 36 pages couleur lancée l'hiver 2001/2002, s'appuyant sur des chroniques d'époque et abondamment illustrée de gravures anciennes. Pour partir sur les traces de ses ancêtres et mieux connaître ses racines.

Constituée d'ARTICLES DE FOND permettant au lecteur de connaître les POINTS-CLÉS de chaque thème abordé, ainsi que les ANECDOTES historiques et piquantes qui s'y rapportent, cette publication aborde tous les aspects d'une vie oubliée ou méconnue, des traditions aux légendes, en passant par les métiers, les industries, les inventions, les fêtes, les institutions, les rites ou encore les personnages ayant marqué leur temps. Lancée en décembre 2001, cette revue sans publicité de la France d'autrefois, porte un regard original et inhabituel sur notre passé. Magazine culturel et de loisir mettant en avant l'Histoire enrichissante et piquante, sa ligne éditoriale en rend la lecture accessible à tous.

Au sommaire de ce numéro...

De l’obstination de Pierre II d’Aragon, seigneur de Montpellier repoussant en 1207 les propositions de réconciliation d’une épouse dont il s’était séparé et qui ne lui avait pas encore donné d’héritier, (...)
 
Le rétablissement de la santé du futur Louis XV encore Régent du royaume, tombé malade le 31 juillet 1721, donna lieu à nombre de fêtes et fit éclore une multitude de pièces de poésie, la ville de (...)
 
En prenant l’ensemble des faits rapportés par Ramon Muntaner, capitaine de la Compagnie catalane qui tint une Chronique en 1325, et par d’autres écrivains postérieurs tels qu’Antoine Beutel ou (...)
 
La tentative de Jean Châtel, élève des jésuites, d’assassiner Henri IV en 1594, offre aux huguenots l’occasion de discréditer un ordre catholique fondé un demi-siècle plus tôt, ses membres étant bannis (...)
 
Les Mémoires de Condé nous apprennent que le jour où l’arrêt condamnant Jean Châtel fut prononcé, ce dernier fut mené en la chambre du questionnaire, où ayant été appliqué à la question ordinaire et (...)
 
Ornées afin de ne pas déparer l’éclat de l’église qui les abrite, les stalles, sièges en bois réservés aux membres du clergé, s’avèrent un support de prédilection des artistes flamands, qui y sculptent, (...)
 
Le motif d’une stalle symbolique de l’ancienne collégiale de Champeaux, en Brie, des rats grignotant un globe surmonté d’une croix et divisé en quatre parties égales par deux cercles se coupant, se (...)
 
L’archéologue de la Sicotière rapporte qu’une stalle de l’église de Mortain (Manche) représente un individu dont la chevelure rasée sur le front est collée sur les joues comme celle d’un moine, assis sur (...)
 
Point de rassemblement des Eduens y vénérant les sources sacrées, le mont Beuvray devient le passage obligé pour des marchands de tous horizons, puis le lieu de rencontre de chefs gaulois parmi (...)
 
Au Moyen Age, les barons de Larochemillay, comme seigneurs féodaux, percevaient des droits considérables sur chaque pièce de bétail que l’on conduisait à la foire du Beuvray du premier mercredi de mai. (...)
 
Imprimée en 1525 et censée avoir été écrite en 540 par Césaire, évêque d’Arles, une prophétie décrit l’avènement d’une révolution emportant monarchie et clergé, sur fond de massacres, de famine et de guerre (...)
 
Sorte d’intendant des plaisirs attaché à la cour des rois et des princes, le jongleur, à l’origine chantre de vertu et souvent associé au trouvère, est également ce vagabond errant sur les routes qui (...)
 
Une pièce du XIIIe siècle intitulée Les deux Bordéors ou Trovéors ribaux, nous fait connaître les talents physiques et connaissances qu’un bon trouvère devait posséder. Il met en scène une querelle entre (...)
 
Selon l’abbé de La Rue, la vie errante des jongleurs ne leur donnant pas le temps de concevoir le plan d’un ouvrage et encore moins celui de l’exécuter d’une manière et dans un style convenable, ils (...)
 
Sollicité par les habitants du pays basque se plaignant d’une recrudescence d’actes de sorcellerie, Henri IV y dépêche le magistrat Pierre de l’Ancre, qui traque dès le 1er juillet 1609 le diable niché (...)
 
Cultivé de temps immémorial pour son pistil qui ne forme pas la millième partie du poids de la plante, le safran, utilisé en médecine et comme épice, fait florès en France dès le XIIIe siècle, le (...)
 
En raison de la fraude, Henri II porta « défenses de faire aucune mixion dans les safrans » dans une ordonnance en date du 18 mars 1550. Il rapporte avoir été averti « que depuis quelque temps, s’est (...)
 
Le 4 septembre 1870, à l’avènement de la IIIe République, on restaura le timbre créé et mis en usage par le gouvernement libéral de 1848 ; mais en 1875 son caractère trop républicain vint à alarmer, et (...)
 
Le 19 août 1583, les échevins de Mâcon reçurent une requête de Philibert Quinsson, natif de la ville et y exerçant la profession de sergent : « Curieux, disait-il, d’apporter en ceste ville les (...)
 
Le lundi 23 octobre 1806, l’Académie des sciences était assemblée en l’une de ses séances ordinaires, Ampère occupant la tribune où il lisait un mémoire sur son admirable théorie des courants électriques. (...)
 
Instituée en 1031 à la faveur d’une famine accablant l’Occident et après les tentatives éparses d’hommes d’Église pour réprimer la fureur des guerres privées et les désirs de justice personnelle, la paix (...)
 
Le 18 novembre 1031 s’ouvrait le concile de Limoges, l’évêque du diocèse exhortant les seigneurs de venir les deux jours suivants et promettant à ceux qui ne recevront point la paix de tomber « sous le (...)
 
Ce fut en 1041 que la Trêve de Dieu se fit jour, nouvelle conception, curieuse et impraticable en apparence. Quatre hommes déjà célèbres et vénérés, l’archevêque d’Arles Raimbaud, l’évêque d’Avignon (...)
 
L’auteur anonyme des Anecdotes historiques sur la médecine présente ce qu’on appelle les vapeurs comme faisant l’exercice des gens oisifs et la fortune de ceux qui les traitent, n’étant autre chose (...)
 
Un recueil de miracles dus à l’intervention de saint Nicolas, composé, au XIIe siècle, par un moine de la célèbre abbaye du Bec, rapporte l’aventure d’un certain Hugues, homme très pieux, peu riche, (...)
 
Certaines locutions proviennent de ce que l’on a conservé une partie du langage médical de jadis, mais encore la plupart des théories médicales qui avaient cours aux siècles passés. Or d’anciennes (...)
 
D’invention récente si l’on fait abstraction de l’éphémère véhicule du Rochelais Richard, la future bicyclette connaît des débuts peu prometteurs, apparaissant en 1817 sous forme de draisienne et aussitôt (...)
 
Tandis qu’à la suite des désastres de la guerre de 1870, la France demeurait inactive dans l’industrie du vélocipède, l’Angleterre s’en emparait et améliorait notamment le tricycle, resté dans la défaveur (...)
 
Tombé dans l’oubli quelques années après son apparition en 1817, le vélocipède attisa de nouveau l’imagination des inventeurs après que Michaux l’eût remis dans toutes les têtes. Ainsi du tricycle (...)
 
Fustigé par certains, le costume du XIIe siècle se veut fantasque, les conciles tentant de mettre notamment un terme à l’usage de robes dont la longue traîne évoque une queue de serpent et symbolise (...)
 
Première formule régulière de l’art de construire et d’entretenir les routes en empierrement, le mémoire présenté en 1775 par Pierre Trésaguet, ingénieur qui préconise l’instauration d’un service de (...)
 
Au milieu du XVIIIe siècle, lorsque l’entretien des routes était assujetti au seul système de la corvée dont Trésaguet dira plus tard combien il lui semble néfaste, quelques ingénieurs particulièrement (...)
 
Sauvage ou cultivé, l’olivier, dans toutes ses parties, est considéré par les anciens comme propre à guérir moult maladies, des fièvres aux morsures de vipère, en passant par les inflammations des yeux, (...)
 
Si des études biologiques récentes plaident en faveur de l’existence de l’olivier sauvage 11000 ans avant notre ère, cependant que sa domestication débuta vers 3500 av. J.-C., le géographe Pausanias et (...)
 
Selon Coutance, qui écrit en 1877, l’habitant du Midi estime peu le beurre, et dans le peuple les « culs-de-beurre », comme on appelle les gens du Nord, sont en mince estime au point de vue (...)
 
Passée la nostalgie d’un Paris jadis parcouru par les seuls chevaux, le poète Méry loue en 1862 les aménagements entrepris par un Haussmann entrevoyant l’essor inéluctable de la voiture ahippe mise au (...)