Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

14 mai 1576 : troubles dans Paris préfigurant la constitution de la Ligue

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mai > 14 mai > 14 mai 1576 : troubles dans Paris (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 14 mai. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
14 mai 1576 : troubles dans Paris
préfigurant la constitution de la Ligue
Publié / Mis à jour le lundi 13 mai 2013, par LA RÉDACTION
 

La paix ayant été faite, pour la cinquième fois, entre les catholiques et les protestants, Henri III envoya l’édit de pacification au parlement, pour y être enregistré ; c’était le plus favorable que les protestants eussent encore obtenu. Par cet édit, où leur religion est appelée Religion prétendue réformée, le roi accordait aux calvinistes le libre exercice de leur culte, avec la permission de bâtir des temples par toutes les villes et bourgs du royaume, excepté dans Paris, outre cela, huit places de sûreté et des chambres mi-parties de catholiques et de protestants dans les cours souveraines.

Tout le clergé et le peuple de Paris furent si mécontents de cette paix, que personne ne voulut prendre part aux réjouissances qui avaient été ordonnées pour celle-ci ; et le roi étant sorti pour assister au Te Deum qui devait être chanté dans l’église de Notre-Dame, les chanoines, les chantres et les chapelains déclarèrent que le Te Deum ne serait pas chanté. Le roi revint le lendemain le faire chanter dans l’église de Notre-Dame, avec ses musiciens.

Cet édit de pacification donna lieu à cette vaste confédération de tous les catholiques du royaume, si connue sous le nom de la Ligue, laquelle avait pour prétexte de maintenir la religion catholique ; mais les chefs de cette confédération, parmi lesquels on distinguait les princes de la maison de Guise, n’avaient d’autre but que de profiter des troubles de l’Etat, pour établir leur grandeur sur les ruines de l’autorité royale.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !