Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

La jeunesse au secours du royal patrimoine. Sauvegarde du Château François Ier à Villers-Cotterêts (Aisne)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > La jeunesse au secours du royal (...)
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
La jeunesse au secours du royal patrimoine
ou la sauvegarde du Château
François Ier à Villers-Cotterêts (Aisne)
(Source : L’Union)
Publié / Mis à jour le dimanche 13 janvier 2013, par LA RÉDACTION
 
 
 
Château Renaissance édifié par François Ier entre 1532 et 1540 et où le monarque signa l’ordonnance de Villers-Cotterêts instaurant l’usage du français dans les actes officiels et jetant les bases de l’état civil, ce magnifique témoin de l’art architectural de cette époque devra-t-il sa sauvegarde à l’association des Amis du Château François Ier, qui a déjà tenu sa première assemblée générale et se lance dans la phase de recrutement ?

Ils ont 23 ans tous les deux et ont décidé de consacrer une partie de leur avenir à sauver le patrimoine du passé. L’« agrégatif » Vincent Rousseau et le juriste Stéphane Mascitti connaissent le château François-1er depuis qu’ils sont tout petits et son évolution ne leur plaît pas. « J’ai connu des jours meilleurs », regrette ainsi le premier, son ami d’enfance faisant remarquer à quel point la nature a repris ses droits aux abords du bâtiment.

Ils ont décidé de prendre les choses en main en créant une association : Les Amis du château François-Ier. Elle compte, annoncent-ils, déjà une quinzaine de membres et les deux étudiants abordaient, pendant ces vacances de Noël, la phase de recrutement, tout en se lançant aussi dans la prise de contact. « On sait qu’il y a eu des choses de faites », précise le président, Vincent Rousseau, qui veut justement mieux savoir qui fait quoi en rencontrant, notamment, les représentants de la municipalité et de la Société historique régionale de Villers-Cotterêts, avec laquelle ils veulent travailler « en synergie ». Plus tard, il devrait être question de collecter des fonds.

Château François Ier à Villers-Cotterêts
Château François Ier à Villers-Cotterêts

« Je vis en région parisienne, je sais que les gens connaissent Pierrefonds »... Enfant de Villers-Cotterêts, le jeune président enrage de voir que d’autres communes, parfois plus petites, — il cite aussi Vic-sur-Aisne ou Compiègne — tirent parti de leur château mieux que Villers-Cotterêts, selon lui. Car, outre la résidence royale, c’est la ville et son attrait touristique, que ces hommes veulent défendre.

Ils se donnent le but de dynamiser l’économie et « promouvoir la notoriété de la ville à travers son château ». Pour eux, l’état du bâtiment est un handicap. Rénovation et mise en valeur de la bâtisse et du site sont leurs objectifs. Mais, d’abord, pense Stéphane Mascitti, il faut y voir plus clair dans « l’imbroglio juridico-administratif ».

Pourquoi pas des chantiers
En attendant, un « dossier complet » a déjà été préparé en vue de réaliser une brochure « pour mettre tout ça en images », indiquent ces messieurs, évoquant notamment un caisson de tôle recouvrant une partie du bâtiment, menaçant de s’effondrer, ou les fenêtres en mauvais état. « On a fait un appel aux dons », relatent les jeunes gens comptant aussi, par la suite, susciter du mécénat.

Concrètement, ils ont aussi pris les devants en s’assurant la présence d’un ingénieur de Poitiers, indique Vincent Rousseau qui, pour la réalisation de travaux, n’exclut aucune possibilité, envisageant, pourquoi pas, la mise en place de chantier. L’essentiel étant de ne pas traîner car « on approche du moment critique », mais, ce château, « il y a encore moyen de le sauver ! » Elle a déjà tenu sa première assemblée générale et se lance dans la phase de recrutement. Une association est née pour sauver le château.

Pour en savoir plus sur l’association des Amis du Château François Ier : http://chateaufrancoispremier.wordpress.com/

Laurence PICANO
L’Union

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !