Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

C'est la cour du roi Pétaud, où tout le monde est maître. Origine, signification proverbe, expression populaire. Dictionnaire locutions

Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > C'est la cour du roi Pétaud, où tout (...)
Expressions, Proverbes
Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française
C’est la cour du roi Pétaud,
où tout le monde est maître
Publié / Mis à jour le lundi 10 décembre 2012, par LA RÉDACTION
 
 
 
On a coutume d’employer ce proverbe à l’égard de toute société, de toute maison où il n’y a point d’ordre, où l’autorité du chef est méconnue, et ou partant, tout le monde est maître

Cela vient, sans doute, de ce qu’autrefois en France, toute compagnie, toute communauté élisait un chef qui était maître souverain et qui en avait tous les privilèges.

Les mendiants aussi avaient, comme les compagnies les plus illustres du royaume, le droit de s’élire un chef. Par plaisanterie, on avait appelé leur roi Peto, c’est-à-dire je demande, ce qui, par corruption, ne tarda pas à se modifier en ce terme du proverbe, Pétaud. De là le dicton.

De pétaud, on finit par faire pétaudière, pour signifier une assemblée tumultueuse et insubordonnée. Nos meilleurs classiques ont employé cette locution proverbiale qui, bien qu’elle commence à vieillir, ne tombe nullement et acquiert tous les jours une plus grande force d’expression : on ne saurait la remplacer.

Un grand prince, Alexis Comnène, qui était en même temps un des hommes les plus honnêtes et les plus éclairés de son temps, avait coutume d’employer une belle maxime, dont il s’appuyait avec justice pour être le maître chez lui. « Quand les gouvernants font ce qu’ils doivent, disait cet homme illustre, les gouvernés ne font pas ce qu’ils veulent. » Mot d’esprit résumant tous les graves devoirs des rois envers les peuples, des parents envers les enfants.

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !