Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 9 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

19 novembre 1505 : entrée de la reine Anne de Bretagne dans Paris

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Novembre > 19 novembre > 19 novembre 1505 : entrée de la (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 19 novembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
19 novembre 1505 : entrée de
la reine Anne de Bretagne dans Paris
Publié / Mis à jour le dimanche 18 novembre 2012, par LA RÉDACTION
 

« Ladite dame (Histoire de la ville de Paris) arriva à la porte Saint-Denis, environ midi, sur laquelle porte y avoit un beau et riche mystère d’un grand cœur, représentant le cœur de Paris, auquel y avoit deux personnages, Loyauté et Honneur ; et étoit ledit cœur soutenu par trois personnages, Justice, Clergé et Commun.

Anne de Bretagne
Anne de Bretagne

« Item. A la fontaine du Ponceau, y avoit la représentation d’un petit enfant nud, de la hauteur de deux pieds ou environ, richement peint, par lequel couloit ladite fontaine.

« Item. Devant la Trinité, y avoit un mystère de la Transfiguration de notre Seigneur, et autres mystères de la Passion, qui furent faits par les maîtres de la Passion.

« Item. A la vieille porte Saint-Denis, y avoit un autre mystère des cinq Annes, qui sont trouvées dans l’ancien Testament, avec lesquelles on ajoutoit Anne, noble reine de France, pour les vertus et biens qui sont en elle ; et y avoit un personnage qui disoit en substance ce qui s’ensuit :

Cinq dames sont au Saint écrit trouvées,
Nommées Annes , très justes éprouvées ;
Héléazar prit l’une en mariage,
Dont fut produit Samuel l’enfant sage.
La deuxième, femme du vieil Tobie,
De charité et de piété remplie.
La troisième fut mère de Sara,
Tobie le jeune par grâce l’épousa.
La quatrième, prophétesse fut dite,
Car l’avenue du Christ elle avoit prédite.
La cinquième fut mère de Marie,
Vierge pucelle, qui le doux fruit de vie
Par grâce, Dieu enfanta dignement.
Ces cinq dames ont vertueusement,
Durant leur tems régné sans quelque doute.
Avec elles la sixième on ajoute :
C’est dame Anne, noble reine de France,
Qui son peuple préserve de souffrance.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !