Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 10 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

7 septembre 1783 : le prince Henri de Prusse visite l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, à Paris

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 7 septembre > 7 septembre 1783 : le prince Henri (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 7 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
7 septembre 1783 : le prince Henri
de Prusse visite l’Académie des Inscriptions
et Belles-Lettres, à Paris
Publié / Mis à jour le jeudi 6 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 

En 1781, le grand-duc et la grande-duchesse d » Russie, sous le nom de comte et comtesse du Nord, avaient honoré cette Académie de leur présence. Deux ans après, le prince Henri de Prusse, sous le nom de comte d’Oëls, lui fit le même honneur. La compagnie informée de son arrivée, alla au-devant de lui. Le prince voulut s’inscrire lui-même sur le registre des présences ; il y écrivit de sa propre main son nom, Henri, à la colonne des honoraires, et prit place au milieu de leurs sièges.

Le secrétaire (c’était alors M. Dacier, qui avait succédé à M. Dupuis) lut un exposé sommaire des travaux de l’Académie, et cette lecture fut suivie de celle de divers morceaux de littérature, parmi lesquels il y en eut un qui, roulant sur la tactique des anciens, dut fournir naturellement à l’auteur, l’occasion de rappeler les campagnes à jamais mémorables de Frédéric II, et celles de son frère, le digne émule de sa gloire.

Le prince parut sentir vivement l’heureux à-propos d’un pareil éloge, où l’adulation n’avait aucune part. Il accepta les jetons qui lui furent offerts, ainsi qu’aux gentilshommes dont il était .accompagné.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !