Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Pour connaître les autres, il faut se connaître soi-même. Origine, signification proverbe, expression populaire. Dictionnaire locutions

Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Pour connaître les autres, il faut (...)
Expressions, Proverbes
Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française
Pour connaître les autres,
il faut se connaître soi-même
Publié / Mis à jour le samedi 17 décembre 2011, par LA RÉDACTION
 
 
 
Pour connaître les autres, il faut se connaître soi-même

Cet aphorisme n’est en quelque sorte que le développement de la maxime gnôthi seauton qui signifie : Connais-toi toi-même. Cette semence de Socrate était écrite en lettres d’or dans le temple de Delphes. Les Anciens la trouvaient si admirable qu’ils ne pouvaient croire qu’un homme en fût l’auteur ; aussi l’attribuaient-ils à la divinité même.

Il n’y a donc rien de plus important et de plus nécessaire que la connaissance de soi-même. En effet, en rentrant consciencieusement dans son for intérieur, on ne peut faire autrement que de reconnaître que les défauts tiennent plus de place, en général, chez nous, que les qualités. Il serait, par conséquent, ridicule d’exiger des autres des perfections dont nous sommes dépourvus. C’est donc une faute de la plupart des gens de se montrer si sévères à l’égard de leurs semblables, quand eux-mêmes ont besoin de tant d’indulgence.

Toute acquisition de l’esprit s’obtient quand on part du connu pour aller à l’inconnu. Or, pour connaître, il est indispensable de faire précédemment un retour sur soi-même, afin de faire disparaître ses défauts. Quelque diversité qui existe entre des individus, il y a toujours un fonds commun qu’il importe d’examiner et que l’on retrouve, comme en soi-même, dans les tempéraments, dans les facultés de l’esprit, dans les caractères, dans les penchants et dans les passions.

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !