Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 21 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Combat féministe : bataille contre-productive et vouée à l'échec ? Revendications des féministes. Guerre des sexes - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire éclaire l’Actu > Combat féministe (Le) : bataille (...)

L’Histoire éclaire l’Actu

L’actualité au prisme de l’Histoire, ou quand l’Histoire éclaire l’actualité. Regard historique sur les événements faisant l’actu


Combat féministe (Le) : bataille
contre-productive et vouée à l’échec ?
(Extrait du « Journal pour tous », n° du 24 mars 1897)
Publié / Mis à jour le samedi 24 novembre 2012, par LA RÉDACTION

 
 
 
Rebondissant en 1897 sur une polémique ayant éclaté quelque temps plus tôt à propos de chapeaux dont les proportions encombrantes indisposaient certains spectateurs au théâtre, Jeanne d’Antilly tance dans Le Journal pour tous les « émancipatrices de profession », selon elle véritables chantres de la destruction inexorable des rapports courtois entre les deux sexes

De deux choses l’une, écrit Jeanne d’Antilly : nous serons égales comme vous l’entendez, ou bien, sinon égales, du moins très différentes. Dans le premier cas, effacez du dictionnaire les mots courtoisie, galanterie, et remplacez-les par l’unique terme de politesse, lequel implique celui de justice : car la courtoisie et la galanterie n’ont rien de commun avec la justice et l’égalité. Elles sont les expressions d’un sentiment d’admiration, de bienveillance, de respect ou d’ardente convoitise. Les hommes sont tenus d’être polis entre eux, mais ils ne peuvent être courtois et galants qu’envers les femmes qui ne demandent pas à être traitées en hommes.

Au contraire, voulez-vous qu’on puisse vous appliquer ce mot vraiment très élogieux dans sa gravité : « Cette femme est un honnête homme. » Soyez « honnête homme » tout à fait et au sens le plus large du mot. Laissez de côté les mesquines préoccupations de coquetterie maladroite, ne cherchez pas à « embêter » l’homme — votre égal — par une modération qui le gêne ou des exigences qui l’agacent. Car, que vous le vouliez ou non, il finira, sinon aujourd’hui, mais demain, mais ensuite, par avoir le dernier mot, dans ces petites chicanes maladroites, car il est le plus fort de par ses muscles et sa brutalité instinctive. Il veut bien ne se servir des uns que pour vous défendre ; il veut bien laisser endormir sa grossièreté naturelle par le charme de votre bonne grâce et de votre douceur. Mais le jour où, dans cette association d’intérêts, vous n’apporterez plus l’appoint de votre douceur, de votre grâce, seules armes de votre faiblesse musculaire, prenez garde !...

Je pense quelquefois, non sans grise mélancolie, à la destinée que confectionnent ardemment pour nos arrière-petites-filles les émancipatrices de profession. Je ne dis pas que leur idéal ne soit pas celui de la justice, mais ce sera, j’en ai bien peur, celui d’une amère justice. Un jour, ces fillettes aux yeux candides, aux lèvres qui rient à la vie, devront durcir leur regard et clore leurs lèvres pour donner à leur cher visage des traits de combattantes, un air de froide bravoure ou de courage endurci. Car, en ce temps-là, l’homme, dont elles seront devenues les égales, n’aura rien perdu, croyez-le bien, de ses appétits sensuels, de sa force musculaire, de sa santé plus solide que la nôtre, de son audace nécessaire à l’accomplissement des lois naturelles. Il n’aura plus — comme aujourd’hui — à lutter contre la figure ou la forme d’un chapeau, ô Molière ! Ce sera contre l’être lui-même qu’il luttera, contre un être physiquement plus faible et intellectuellement plus agile, plus adroit, et moralement non moins courageux.

Alors, sans doute, les femmes en culottes bouffantes et petit chapeau qu’elles ne feront aucune difficulté d’enlever et de mettre sous leur bras, s’assiéront sans contestation possible aux fauteuils d’orchestre des théâtres. Elles circuleront seules la nuit, à Paris, gardées — je mets la chose au mieux — par des lois sévères et surtout par leur propre force morale. Mais si l’homme ne dispute pas à la femme le droit de porter un chapeau empanaché, il la bousculera dans la foule comme il bouscule son semblable, sans que celui-ci s’en plaigne : donnant, donnant. Il la laissera se morfondre aux plus mauvaises places dans les voitures publiques, comme aujourd’hui il agit pour un autre homme. Quand il aura envie d’elle, il le lui dira tout crûment, ou il la prendra, car il aura toujours de forts biceps et il pourra au besoin l’emporter sous son bras, pour peu qu’il soit grand et qu’elle soit petite.

Et on luttera pour les emplois, pour les salaires, pour le pain quotidien, pour la renommée, pour la gloire, pour les opinions, pour tout... excepté pour ou contre des fanfreluches, des chapeaux, ou la hauteur d’une coiffure. Et, voyez comme, en bonne philosophie, tout se tient, tout s’enchaîne étroitement. Nous parlons de justice et d’égalité, des grandes lois morales et de l’iniquité des vieux autrefois envers les femmes. Et, très justement, on nous répond chapeaux, toilette, panache et coquetterie. Et l’on a raison, convenons-en une bonne fois. C’est nous qui avons tort. Les hommes sont brutaux dans leurs revendications, mais ces revendications sont justes, le plus souvent. Quant à nous, comment nous faire prendre au sérieux, je vous le demande, lorsqu’on nous voit, et combien nombreuses ! peintes, teintes et feintes, plus préoccupées cent fois de ce qu’il y a sur notre tête que de ce qu’il y a dedans ?

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Napoléon : l'enfance du futur empereur des Français
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
BON À SAVOIR
 S'amuser à la moutarde
 
 Chercher la pierre philosophale
 
MANIFESTATIONS
 Animal : bestiaire de verre de la fin du XIXe siècle à nos jours au musée du verre de Conches
 
 Histoire des reliques du Moyen Âge au musée de Saint-Antoine-l’Abbaye (Isère)
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 Recevez en 48h les 37 volumes édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Orthographe « laïque » : arme de nivellement intellectuel du peuple par le bas ?
 
 Éducation des enfants : entre fermeté des professeurs et autorité parentale
 
 Loi prohibant le flirt : une idée américaine née au début du XXe siècle
 
 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 
Et puis aussi...
 
 Révolution française : son bilan véritable par-delà la légende dogmatique
 
 Société du « progrès » et de consommation : née des Lumières instaurant la religion matérialiste
 
 Enseignement du latin : pourquoi faut-il y voir davantage que la simple étude d'une langue ancienne ?
 
 Légion dite « d'honneur » est attribuée à (Et la)...
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 168 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services