Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 19 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)

2 février 1688 : mort d’Abraham Duquesne - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Février > 2 février > 2 février 1688 : mort d’Abraham (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 2 février. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


2 février 1688 : mort d’Abraham Duquesne,
lieutenant général des armées navales
Publié / Mis à jour le jeudi 31 janvier 2013, par LA RÉDACTION

 
 
 
Né à Dieppe en 1610, initié de bonne heure par son père, capitaine de vaisseau, aux leçons vivantes et à la pratique, il recueillit dans la conversation des marins les plus expérimentés, et dans plusieurs voyages sur des vaisseaux marchands, tous les secrets d’un art où il devait s’illustrer en servant sa patrie

Il commandait déjà, en 1687, un vaisseau dans la flotte qui venait de chasser les Espagnols des îles de Lerins, lorsqu’un motif de vengeance personnelle vint encore redoubler son courage. Il apprit que les Espagnols avaient tué son père, et il leur jura une haine implacable, qu’il prouva dans quatre batailles successives, en les attaquant avec cette intrépidité si justement surnommée la furie française.

Du service de la France il passa pendant quelque temps à celui de la Suède, son alliée ; obtint, sous des drapeaux étrangers, le titre de vice-amiral, dont sa religion devait le priver dans sa patrie. Pendant les troubles de la minorité de Louis XIV, les Espagnols avaient envoyé des vaisseaux au secours de Bordeaux révoltée et la détresse de notre marine ne permettait pas de leur opposer de résistance. Duquesne, soit zèle pour son roi, soit persévérance à venger son père, arme à ses frais une escadre, ferme l’entrée de la Gironde aux ennemis, et devient ainsi le premier auteur de la capitulation de Bordeaux. Anne d’Autriche le récompensa par le don d’une île et d’un château près de Nantes, et par le titre de chef d’escadre, qui n’était pour lui qu’un engagement à des succès nouveaux.

Abraham Duquesne
Abraham Duquesne. Gravure du temps

Une de ses plus grandes victoires fut celle qu’il remporta près de Catane, le 22 avril 1676, sur la flotte hollandaise, commandée par Ruyter. Ce célèbre amiral y fut blessé mortellement (29 avril 1676.) Duquesne rehaussa encore sa gloire par sa générosité envers la mémoire du vaincu ; il s’était rendu maître du Vaisseau où l’on portait le cœur de Ruyter. S’approchant du vase qui renfermait ce noble dépôt : « Voilà, s’écria-t-il en levant les mains au ciel, voilà les restes d’un grand homme ; il a trouvé la mort au milieu des hasards, qu’il a tant de fois bravés. » Puis il ajouta, en se tournant vers le capitaine du vaisseau, dont il avait refusé l’épée : « Votre mission est trop respectable pour qu’on vous arrête ; » et en même temps il lui donna un passe-port.

Rangeons parmi les services de Duquesne l’honneur d’avoir purgé la Méditerranée des pirates qui l’infestaient. Louis XIV, à son retour de ces expéditions brillantes, le combla de ces éloges nobles et délicats que nul monarque n’a su distribuer mieux, ni plus à propos. Il eut le malheur d’ajouter : « Je voudrais bien, monsieur, que vous ne m’empêchassiez pas de récompenser les services que vous m’avez rendus, comme ils méritent de l’être ; mais vous êtes protestant ; et vous savez quelles sont mes intentions là-dessus ».

« Il fallait, s’écria la femme de Duquesne quand il lui rapporta ce discours, il fallait répondre : Oui, Sire, je suis protestant ; mais mes services sont catholiques. Au reste, le roi, qui ne voulait pas faire un amiral d’un hérétique qui gagnait des batailles navales, en fit Un marquis, et lui donna une terre près d’Etampes. Aussi modeste qu’habile, Duquesne, dans les conseils, où on l’appela pour la réorganisation de la marine, sacrifiait avec empressement son avis, quand il croyait l’avis d’un autre plus utile à suivre.

Le bombardement d’Alger est au nombre des grandes entreprises de Louis XIV, et prouve que ce monarque comprenait la dignité de la France, et ne se laissait pas impunément insulter. La gloire de l’exécution revient tout entière à Duquesne, et il fut l’arbitre des conditions d’une paix qu’il avait forcé les Algériens à implorer : son dernier exploit fut le bombardement de Gènes.

Parvenu à une extrême vieillesse, il se sentait encore infatigable, et réclamait, pour toute faveur, la permission d’aller s’exposer à de nouveaux dangers. « Monsieur Duquesne, lui dit Louis XIV, un homme qui a servi aussi long-temps et aussi utilement que vous doit se reposer. Ceux qui vont commander dans la marine suivront vos leçons et vos exemples : ce sera encore vous qui conduirez mes flottes. » Duquesne mourut paisiblement au sein de sa famille ; et, qui le croirait ? la France n’eut pas un coin de terre pour le tombeau de ce grand homme, qui l’avait rendue si puissante sur la mer. Son fils aîné fit transporter son cœur dans les états de Berne, et lui érigea un monument, sur lequel on grava son épitaphe.

« Duquesne, dit un de ses biographes, avait la taille avantageuse et l’air robuste ; ses yeux grands et vifs, son regard, plein de feu, annonçaient l’homme de courage et de génie. » Nous citerons, parmi les traits qui l’honorent le plus, sa réponse au commandant d’une flotte anglaise qui voulait le forcer à baisser pavillon dans une rencontre : « Le pavillon français ne sera jamais déshonoré tant que je l’aurai à ma garde ; le canon en décidera, et la fierté anglaise pourra bien aujourd’hui céder à la valeur française. » L’événement répondit à la hardiesse des paroles. Les Anglais, quoique supérieurs en nombre, furent obligés de prendre la fuite devant lui.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Poser un lapin
 
 Dormir la grasse matinée
 
MANIFESTATIONS
 Le Verre, un Moyen Âge inventif
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 2 février 1704 : mort du géomètre Guillaume-François de L'Hôpital
 
 2 février 1848 : les États-Unis achètent le Texas, Nouveau-Mexique, Arizona et Californie
 
 2 février 1832 : complot pour porter sur le trône Henri de Chambord
 
 2 février 1789 : mort de Armand-Louis Couprin
 
 
Et puis aussi...
 
 2 février 1547 : mort de Cortez
 
 2 février 1797 (14 pluviôse an 5) : capitulation de Mantoue
 
 2 février 1709 : Alexandre Selkirk recueilli au large du Chili
 
 2 février 1822 : réunion politique des diverses parties de l'île d'Haïti
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 19 ARTICLES

 


Février
 
 

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services