Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

La récolte de l'or blanc bat son plein sur l'île de Ré

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Métiers > Or blanc (La récolte de l') bat son (...)
Patrimoine : Métiers
Richesses du patrimoine de France : métiers rares et artisanaux, métiers d’art, activités pittoresques et/ou insolites
Or blanc (La récolte de l’)
bat son plein sur l’île de Ré
(Charente-Maritime)
(Source : France 3 Poitou-Charentes)
Publié / Mis à jour le jeudi 21 juillet 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Après des records de pluviométrie en juin, les sauniers de l’île de Ré ont retrouvé le sourire et la récolte de l’or blanc bat son plein. Une centaine de professionnels exploitent actuellement les marais salants de l’île

Une centaine de sauniers travaillent sur l’île de Ré, et chaque année deux à trois nouveaux jeunes s’installent. En été, la récolte du sel débute tôt le matin.

Une très longue tradition
L’île de Ré et le sel ont une longue histoire commune. Elle débute avec les moines de l’Abbaye de Saint-Michel-en-l’Herm qui aménagent les marais dès le XVe siècle. Longtemps indispensable pour la conservation des aliments, le sel fait l’objet d’un commerce florissant avec les pays du Nord de l’Europe.

Marais salants de l'île de Ré (Charente-Maritime)
Marais salants de l’île de Ré (Charente-Maritime)

Au XIXe siècle, c’est l’apogée : le sel participe de l’expansion des villages du Nord de l’île. Environ 1000 sauniers récoltent en moyenne 25 000 tonnes par an. A partir de 1850, le chemin de fer met d’autres sels, son prix s’effondre. Dans ce contexte économique difficile, les producteurs s’organisent pour créer, en 1942, la Coopérative des Sauniers de l’île de Ré. Cette initiative permet de maintenir l’activité.

Depuis 1995, un nouveau type de saunier apparaît sur le marais : le saunier mono-actif. Grâce à une formation diplômante, des jeunes créent leur propre entreprise agricole. Ce nouveau chef d’exploitation travaille désormais seul ou avec l’aide de saisonniers. Avis aux amateurs, il reste encore quelques marais à exploiter sur l’île de Ré.

Site Internet de la Coopérative des Sauniers de l’île de Ré : http://www.sauniers-iledere.com

Valérie Prétot
France 3 Poitou-Charentes

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !