Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

In tenui labor, at tenuis non gloria. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > In tenui labor, at tenuis non (...)
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
In tenui labor, at tenuis non gloria
Publié / Mis à jour le vendredi 27 mai 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Mince est le sujet, mais non la gloire de le traiter (VIRGILE, Géorgique, liv. IV, v. 6)

C’est le début du IVe livre des Géorgiques, consacré aux abeilles. L’histoire de ces petites républiques, qui vivent dans les ruches, histoire si féconde en merveilles d’industrie, et traits de courage, en catastrophes de guerre, est toute une Iliade en miniature, in tenui labor, at tenuis non gloria.

« Il est étrange que votre Boileau, dans son jugement sur le Joconde de l’Arioste et sur celui de La Fontaine, reproche à l’auteur italien trop de familiarités ; il ne songe pas que c’est un hôtelier qui parle ; chacun doit garder son caractère... C’est trop vous parler peut-être de ce petit genre ; qui, tout petit qu’il est, contribue tant à la gloire des lettres : In tenui labor, at tenuis non gloria. » (VOLTAIRE)

« Le style faible consiste à laisser tomber ses vers deux à deux, sans entremêler de longues périodes et de courtes, à rimer trop en épithètes, à prodiguer des expressions trop communes, à répéter souvent les mêmes mots, à ne pas se servir à propos des conjonctions qui paraissent inutiles aux esprits peu instruits et qui contribuent cependant beaucoup à l’élégance du discours. Ce sont toutes ces finesses imperceptibles qui font en même temps et la difficulté et la perfection de l’art : In tenui labor, at tenuis non gloria. » (VOLTAIRE)

« In tenui labor, c’était l’épigraphe que Charles Nodier avait choisie pour ses œuvres, c’est aussi celle qui conviendrait aux livres de Topffer. » (Albert AUBERT, Préface des oeuvres de Topffer)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !