Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Facit indignatio versum ! Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Facit indignatio versum !
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Facit indignatio versum !
Publié / Mis à jour le mercredi 4 mai 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
L’indignation fait jaillir le vers !

Juvénal (satire I, v. 79), brûlant d’écrire contre la corruption des mœurs de son temps, débute ainsi : Si natura negat, facit indignatio versum (Si la nature ne m’a pas fait poète, l’indignation fera jaillir le vers).

Boileau, dans sa première satire, a paraphrasé ainsi Juvénal :

Et quel homme si froid ne serait plein de bile
A l’aspect odieux des mœurs de cette ville ?
Qui pourrait les souffrir ? Et qui, pour les blâmer,
Malgré Muse et Phébus n’apprendrait à rimer ?
Non, non, sur ce sujet, pour rimer avec grâce, il ne faut point monter au sommet du Parnasse ;
Et sans aller rêver dans le double vallon,
La colère suffit, et vaut un Apollon.

Le satirique latin exprime tout autant et plus fortement en un seul vers. Juvénal s’attaque à la corruption de son siècle, ce sont les mauvais poètes qui échauffent la bile de Boileau ; et les mœurs d’une Messaline inspirent une indignation plus forte que les méchants vers de Pradon. Régnier a aussi imité le poète latin : Et souvent la colère inspire de bons vers.

« Un des discours en vers de Pompignan est tout entier contre la calomnie, et il se distingue des autres par la chaleur et la véhémence que l’auteur y répand. C’est, au total, sa propre cause qu’il défend et ses ennemis qu’il combat : Facit indignatio versum. » (LA HARPE)

« Moi qui connais les privilèges du facit indignatio versum et qui ai étudié ma rhétorique, je ne suis pas tout à fait dupe de la mordante hyperbole, et je sais tout ce qu’il faut en rabattre. (L. PEISSE, La Médecine et les Médecins)

« On reconnut dans l’auteur des Ïambes un homme que la colère avait fait tout à coup poète, mais poète à la façon de Juvénal, poète vraiment grand, vraiment noble, vraiment indigné : Facit indignatio versum. » (A. ASSELINE)

« M. le comte de Maistre, dans son sévère et remarquable portrait de Voltaire, observe qu’il est nul dans l’ode, et attribue avec raison cette nullité au défaut d’enthousiasme. Voltaire, en effet, qui ne se livrait à la poésie qu’avec antipathie, et seulement pour justifier sa prétention à l’universalité, Voltaire était étranger à toute profonde exaltation, il ne connaissait d’émotion véritable que celle de la colère, et encore cette colère n’allait-elle pas jusqu’à l’indignation, jusqu’à cette sainte indignation qui fait poète, comme dit Juvénal : Facit indignatio versum. » (Victor HUGO, Mélanges littéraires)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !